fbpx

14 projets de documentaires seront soutenus par la SODEC

14 projets de documentaires seront soutenus par la SODEC

La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra 14 projets dans le cadre de son Programme d’aide à la production, volet 3 (aide aux documentaires œuvres uniques).

« Une fois encore, la richesse et la variété des sujets traités par nos documentaristes ne se démentent pas. Nous avons retenu des propositions à échelle humaine, sur les gens d’ici et d’ailleurs lointains, des œuvres coups de poing ou tout en nuances, des documentaires tantôt ludiques, tantôt poétiques, ou encore à portée politique et sociale; tous, forts de la perspective et de l’engagement de leurs auteurs », a précisé Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle à la SODEC.

Les projets qui recevront une aide financière de la SODEC sont les suivants :

Chiliheads

Voyage aussi ludique que corrosif, Chiliheads, nous entraîne sur la route du piment fort au Mexique, en passant par le Québec, les États-Unis et la Chine à la rencontre deschiliheads, les accros de piment fort. C’est une enquête cinématographique, ethnobotanique, historique et anthropologique piquante, racontant l’histoire de l’homme et du piment depuis sa « rencontre », jusqu’à nos jours. C’est à travers le prisme de la quête au piment le plus fort que le film met en lumière les côtés les plus fous et étonnants de l’humain; le piment est le reflet de bien des désirs de grandeur de l’homme.

Scénarisé et réalisé par Julien Fréchette. Produit par Toast Média inc. Distribué par Filmoption International. Diffusé par TV5.

Les Coasters

Les Coasters est un long métrage documentaire qui propose une immersion au cœur de la Basse-Côte-Nord, contrée isolée de l’est du Québec, où cohabitent trois communautés distinctes : innue, francophone et anglophone. À travers une mosaïque de personnages aux réalités variées, nous découvrirons que malgré le clivage culturel et la barrière des langues, les populations de la Basse-Côte-Nord ont beaucoup en commun. Les Coasters, c’est un peu comme un voyage dans le temps, un retour à un mode de vie empreint d’une simplicité et d’un esprit de communauté hors du commun forcé par l’isolement et le territoire.

Scénarisé et réalisé par Nicolas-Alexandre Tremblay et Stéphane Trottier. Produit par Tortuga Films Productions III inc. Diffusé par TV5Unis TV.

Où terre et mer se rencontrent/Where Sea and Land Meet (en anglais)

Un orchestre et son célèbre maestro Kent Nagano partent en tournée dans la grande toundra nordique du Québec pour visiter les communautés cries, innues et inuites, et partager avec eux un opéra de chambre autochtone où l’on apprend à l’homme blanc à rire et, par le fait même, à aimer davantage. Chaakapesh le Fripon – écrit par Tomson Highway, composé par Matthew Ricketts et interprété par l’Orchestre symphonique de Montréal – est l’exemple le plus probant et moderne de collaboration à une époque d’appropriation culturelle.

Scénarisé et réalisé par Roger Frappier et Roger Kingsley. Produit par Max Films inc. Distribué par Filmoption International. Diffusé par ICI Radio-CanadaCBC.

Porteurs de plumes

Porteurs de plumes est un documentaire unique qui se penche sur la situation actuelle de l’art autochtone au Québec, sa résurgence, sa nature fondatrice et son importance dans l’histoire et la préservation de la culture. À travers le processus créatif de trois acteurs clés de la nouvelle garde artistique des Premières Nations (Ludovic Boney, Caroline Monnet et Natasha Kanapé Fontaine), nous tentons de définir ce qu’est l’art autochtone aujourd’hui en visitant les inspirations et aspirations de ces jeunes créateurs qui revendiquent leur identité.

Scénarisé et réalisé par Sophie Fortier. Produit par 9223-3287 Québec inc. (Wabanok). Diffusé par ICI Radio-Canada et ICI ARTV.

Les vieux copains

Depuis près de 20 ans, une garderie privée est exploitée au sein des murs d’un CHSLD de la Rive-Sud de Montréal. Pendant plusieurs mois, nous suivrons les différentes activités qui se déroulent dans cet établissement qui a pris le pari d’offrir un milieu de vie où cohabitent enfants et personnes âgées. À travers les yeux des aînés qui y habitent et des petits qui le fréquentent, mais aussi à travers les yeux des gens qui y travaillent, le film examine cette initiative intergénérationnelle hors du commun.

Scénarisé et réalisé par Loïc Guyot. Produit par 7257244 Canada inc. Diffusé par TV5 – Unis TV.

Voix résiliente

Ce long métrage documentaire musical et choral va à la rencontre d’humains exceptionnels qui survivent à des stress, déracinements ou épreuves grâce au chant. Le voyage cinématographique effectué par Betty Bonifassi au gré des rencontres et des voix répond aux questions suivantes et mène sa quête : d’où vient l’impulsion de chanter pour se donner du courage? Comment le chant parvient-il – psychologiquement et physiologiquement – à créer cette résilience? Et finalement, comment chanter nous aide-t-il à surmonter une condition de vie difficile?

Scénarisé par Geneviève Bougie, Stéphanie Verrier et Vali Fugulin. Réalisé par Vali Fugulin. Produit par Les Productions Flow inc. Distribué par K-Films Amérique. Diffusé par ICI ARTV.

Boisbouscache

Le parc Nicolas-Riou est le plus grand parc éolien égalitaire et communautaire du Québec. Il est entré en fonction le 6 janvier 2018 dans la région du Bas-Saint-Laurent. C’est le plus récent exemple de mise en valeur d’un bien collectif pour tenter d’en faire un levier économique dans une région dévitalisée. Le parc est situé à l’intérieur du territoire non organisé (T.N.O.) Lac-Boisbouscache, une immense forêt publique dont les droits de chasse et pêche appartiennent à un club privé. Cet ancien territoire malécite est aujourd’hui convoité par des groupes publics et privés dont les intérêts divergents menacent de modifier durablement la vie sur le T.N.O. et ses environs. Le documentaire relate de façon non partisane les deux premières années d’opération du parc éolien.

Scénarisé et réalisé par Jean-Claude Coulbois. Produit par Corporation de développement et de production ACPAV inc. Distribué par Filmoption International.

The Invisible Everywhere (en anglais)

Audacieux dans sa forme, The Invisible Everywhere nous fait entendre de nombreuses voix qui s’interrogent sur la façon de prendre soin de ses proches à l’époque contemporaine. Le documentaire est composé de séquences d’enregistrements trouvés sur les médias participatifs, dont les plus anciens remontent à 10 ans — confessions personnelles sur YouTube et vidéos « dans la vraie vie » (IRL) diffusées sur Twitch.tv, publicités d’entreprises et films didactiques communautaires. Entre ces séquences s’insèrent de rares intertitres qui soulignent le point de vue de la cinéaste.

Scénarisé et réalisé par Hélène Klodawsky. Produit par Les productions Catbird inc.Distribué par Filmoption International.

La langue est donc une histoire d’amour

Une classe pas comme les autres, celle de madame Loiseau, qui transmet le français à des arrivants adultes, certains illettrés. Avides d’étudier, d’apprendre, de trouver du travail, et d’élever leur famille paisiblement, leurs histoires de douleur et d’espoir convergent dans la classe de cette enseignante-orchestre qui incarne humanité, altruisme et dévouement.

Scénarisé et réalisé par Andres Livov-Macklin. Produit par Les Productions des Films de l’Autre inc. Distribué par Maison 4:3.

Ma sœur bien-aimée/My Dearest Sister (en anglais)

Voici l’histoire de deux sœurs, séparées depuis des années par le temps et la culture, qui cherchent à se revoir. Le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima en toile de fond, de même que le Tokyo moderne, l’une des sœurs entreprendra une odyssée dans le but de renouer avec ses racines ancestrales qui remontent à l’ère oubliée des reines. Son voyage personnel agité la fera découvrir la véritable nature de son angoisse, et cette révélation la libérera enfin des entraves de la honte tout en lui donnant une voix et en lui permettant de laisser son âme s’exprimer par le truchement du piano.

Scénarisé et réalisé par Kyoka Tsukamoto. Produit par Ciné Qua Non Média inc. Distribué par La Distributrice de films.

Nitassinan

C’est dans la mouvance que le peuple innu s’est bâti. Le voyage est au cœur de sa culture. Au début de son existence millénaire, il traversa l’immense territoire au rythme des saisons. Ensuite vint la sédentarisation forcée, puis le voyage se fit entre les valeurs de la culture ancestrale et celle du conquérant. À présent, les Innus préparent un nouveau périple vers le futur. Grâce à leur résilience, ils trouveront une vie pleine et autonome. Nitassinan, qui signifie « territoire » en langue innue, célèbre la vitalité de ce peuple en soulignant son élan : le va-et-vient entre les communautés, entre le français et l’Innu-Aimun, entre la réserve et le bois, entre une génération et l’autre, entre la souffrance et l’espoir.

Scénarisé par Réginald Vollant, Carlos Ferrand et Joséphine Bacon. Réalisé par Carlos Ferrand et Joséphine Bacon. Produit par 9104-0998 Québec inc. (Terre innue). Distribué par K-Films Amérique.

Prière pour une mitaine perdue

La nuit tombe. Il neige sur Montréal. Des gens font la file au bureau des objets trouvés de la STM; des fidèles, à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, prient Saint-Antoine de Padoue, patron des objets perdus; des promeneurs, bien emmitouflés, agrafent des affichettes sur les poteaux de téléphone de la ville pour retrouver un foulard, un chat, une trompette. Tous ont perdu un objet qui, lorsqu’on s’y attarde, devient le symbole d’une perte plus profonde. Film sur la beauté et la dureté de l’hiver urbain, Prière pour une mitaine perdue montre que l’objet retrouvé n’est pas toujours celui qu’on cherchait.

Scénarisé et réalisé par Jean-François Lesage. Produit par Les Productions des Films de l’Autre inc. Distribué par Les Films du 3 Mars.

Rojek, un jour

Rojek, un jour observe la naissance d’une nouvelle société à partir des cendres d’une guerre extrêmement destructrice. En s’immisçant dans le quotidien des guérilleras kurdes qui ont combattu Daech (l’État islamique) en Syrie, le film suivra Rojda Felat, la commandante la plus importante de cette guerre. À la tête de la coopération militaire kurdo-américaine qui a mené au retrait de l’État islamique, Rojda et sa troupe féminine nous dévoileront leurs efforts de reconstruction des villes de la région du Rojava (la partie kurde de Syrie).

Scénarisé et réalisé par Zaynê Akyol. Produit par Metafilms inc. Diffusé par Maison 4:3.

Libre marché

Ce long métrage documentaire entend dresser un portrait des partisans du libre marché à travers leurs réflexions et analyses, en les laissant s’exprimer librement sur des sujets qui leur sont chers. Le film donnera ainsi la parole à un large spectre de penseurs libertariens et conservateurs.

Scénarisé et réalisé par Richard Brouillette. Produit par 9086-6351 Québec inc. (Les films du passeur). Distribué par FunFilm Distribution.

À propos de la SODEC

La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 31 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / documentaire / Financement