fbpx

Prix Annie – en nomination deux films de l’ONF

Les courts métrages d’animation de l’ONF Autos Portraits et Si j’étais le bon Dieu… en nomination aux prix Annie, à Hollywood

Deux nouveaux courts métrages de réputés animateurs de l’Office national du film du Canada (ONF) ont été sélectionnés aux prix Annie (Annie Awards) : Autos Portraits, du Québécois Claude Cloutier, et Si j’étais le bon Dieu…, de Cordell Barker, sont en lice dans la catégorie Meilleur court métrage d’animation.

Présentée par ASIFA-Hollywood, la section californienne de l’Association internationale du film d’animation, la 43e cérémonie annuelle de remise des prix Annie, se tiendra le 6 février 2016 au Royce Hall de l’UCLA, à Los Angeles.

Autos Portraits est le plus récent film de Claude Cloutier, réalisateur du court métrage de l’ONF mondialement acclamé Isabelle au bois dormant. Désopilante et somptueuse aventure de destruction, Autos Portraits est une satire grinçante de la puissance pétrolière, une comédie musicale à grand déploiement où les automobiles chantent et dansent tandis que la planète tombe en ruine.

Ce film de cinq minutes est le septième court métrage de Claude Cloutier, lauréat d’un prix Génie et d’un Jutra pour Isabelle au bois dormant (2007), film ayant remporté plus de 20 prix dans le monde. D’abord connu pour ses bandes dessinées (La légende des Jean-Guy; Gilles la Jungle contre Méchant-Man), Claude Cloutier est passé au cinéma en 1988 avec Le colporteur, présenté en compétition au Festival de Cannes. Julie Roy est la productrice et productrice exécutive d’Autos Portraits pour le Studio d’animation français de l’ONF.

Si j’étais le bon Dieu… est le plus récent court métrage réalisé à l’ONF par l’animateur sélectionné à deux reprises aux Oscars, Cordell Barker. Dans ce film de huit minutes en partie autobiographique, un garçon de 12 ans imagine ce qu’il ferait s’il était Dieu, tout en disséquant une grenouille durant le cours de biologie. Cordell Barker utilise diverses techniques allant de l’animation traditionnelle aux marionnettes animées image par image pour créer un court métrage en 3D d’allure artisanale, aussi imparfaitement humain que l’univers que chacun de nous se façonne.

Si j’étais le bon Dieu... est le quatrième film créé à l’ONF par le réalisateur winnipégois , après Le chat colla… (1988), Tombé du ciel (2001) et Train en folie (2009). Les deux premiers ont été nommés aux Oscars® tandis que le troisième a remporté le Petit Rail d’Or au Festival du film de Cannes, en France, et a fait partie de la sélection officielle aux festivals internationaux de Sundance et de Toronto. Ensemble, les courts métrages que signe Cordel Barker à l’ONF ont récolté jusqu’à maintenant quelque 45 prix internationaux. Si j’étais le bon Dieu… est produit pour l’ONF par Michael Fukushima (producteur) et David Christensen (producteur et producteur exécutif du Centre du Nord-Ouest).

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival