fbpx

75e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau : projection du film Shoah de Claude Lanzmann présenté dès le 27 janvier 2020 en commémoration

Projection commentée du documentaire de 9,5 heures sur l’Holocauste Shoah (1985) de Claude Lanzmann à l’occasion de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste et du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau

Projections en trois parties avec introduction les 27, 29 et 30 janvier 2020 à la Cinémathèque québécoise

Le Goethe-Institut Montreal et la Cinémathèque québécoise présentent une projection spéciale du documentaire Shoah de Claude Lanzmann de 1985 à l’ occasion de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste et du 75e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau le 27 janvier 1945. Cette projection en trois parties représente une occasion rare de voir sur grand écran ce film de 9,5 heures, qui retrace l’histoire orale de l’Holocauste dans son intégralité.

La projection du film se fera en trois parties, le 27, 29 et 30 janvier 2020 à 18h30 à la Cinémathèque québécoise (335, boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2X 1K1) et sera précédée d’une présentation par des spécialistes du sujet (En anglais, avec traduction française). Le film sera projeté en version originale avec sous-titres français.
Entrée libre.

27.01.2020 | 18h30 | 1re partie | Introduction : Erin Corber, PhD

Erin Corber est une historienne de l’Europe moderne et du judaïsme moderne qui s’intéresse particulièrement à la vie publique juive en France de l’entre-deux-guerres. Elle est actuellement conseillère en carrière aux études supérieures à l’Université McGill, et est associée de recherche à l’Institut d’études juives canadiennes de l’Université Concordia.

29.01.2020 | 18h30 I 2e partie | Introduction : Naomi Kramer

Naomi Kramer est la présidente et fondatrice de la Fondation pour l’éducation sur l’Holocauste et la prévention du génocide (HGEP), qui a pour mandat d’éduquer le public sur les pouvoirs destructeurs des préjugés et de la discrimination. Naomi a travaillée avec le programmeGedenkdienst pendant 28 ans et a récemment reçu la médaille d’or pour ses services rendus à l’Autriche.

30.01.2020 | 18h30 | 3e partie | Introduction : Norman Ravvin

Norman Ravvin est écrivain et enseignant. Membre du corps professoral du Département des religions et des cultures de l’Université Concordia, il a été titulaire de la chaire universitaire d’études juives canadiennes. Ses essais critiques sur la littérature et l’histoire de l’Holocauste sont réunis dans A House of Words : Jewish Writing, Identity, and Memory.

Le festival international de littérature de Berlin (das internationale literaturfestival berlin ou ilb) a appelé les particuliers, les écoles, les universités, les médias, les chaînes de télévision et les institutions culturelles du monde entier à se joindre à une projection mondiale du documentaire de Lanzmann le 27 janvier. Huit Goethe-Institut en Amérique du Nord – Boston, Chicago, Los Angeles, Montréal, Toronto, New York, San Francisco et Washington – participent à la commémoration collective de cet anniversaire.

Depuis 2006, le festival encourage une série continue de lectures et de projections à l’échelle mondiale qui abordent de nombreux sujets liés aux droits humains. « Compte tenu du nouvel antisémitisme qui est virulent dans le monde entier […], la présentation internationale est évidente. », déclare l’ilb dans son appel à l’action. D’ailleurs, cette participation ne se limite pas seulement aux Goethe-Instituts en Amérique du Nord, mais aussi, entre-autres, aux instituts de Londres, Bordeaux, Milan et Moscou, qui projetteront également le film.

Dans ce documentaire de neuf heures et demie, les survivant.e.s et les bourreaux de l’Holocauste partagent leurs souvenirs des événements. Claude Lanzmann, qui était lui-même juif et qui, adolescent, faisait partie de la Résistance française, a travaillé onze ans à Shoah (de 1974 à 1985). En 2013, le cinéaste français a reçu l’Ours d’or honorifique lors de la Berlinale pour l’ensemble de son œuvre.

En 2005, les Nations Unies ont déclaré le 27 janvier Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, afin de commémorer l’Holocauste et la libération du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau le 27 janvier 1945. Cette projection mondiale de Shoahmarque donc les 75 ans de la libération, les 35 ans de la sortie du film en 1985 et les 15 ans de la déclaration de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste.

Le film sera présenté à Montréal en langue originale (allemand, français, hébreu, anglais et polonais) avec sous-titres français. Les introductions se feront en anglais, une traduction en langue française sera fournie.

Voici la liste complète des participants à l’appel du festival international de littérature de Berlin : www.worldwide-reading.com.
La liste des événements pour les projections à Montréal se trouve ici, tandis que la liste des Goethe-Institut d’Amérique du Nord participants à l’appel se trouve ici.

www.goethe.de/montreal |www.cinematheque.qc.ca/en | www.literaturfestival.com | www.worldwide-reading.com

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Événements