fbpx

Birks et Téléfilm Canada dévoilent les lauréates pour l’Hommage Diamant Birks aux femmes de l’année en cinéma

Birks et Téléfilm Canada dévoilent les lauréates pour l’Hommage Diamant Birks aux femmes de l’année en cinéma

Birks, la bijouterie commanditaire officielle du Festival international du film de Toronto, et Téléfilm Canada ont annoncé les noms des femmes qui seront honorées au 7e Hommage Diamant Birks aux femmes de l’année en cinéma. Cet hommage, qui aura lieu le mercredi 4 septembre lors d’un dîner à l’hôtel Four Seasons, célèbre le paysage cinématographique canadien des plus diversifiés et ses créatrices d’histoires qui œuvrent des deux côtés de la caméra. Cette année, les lauréates à l’honneur comprennent la réalisatrice Micheline Lanctôt, les actrices Wendy Crewson et Jean Yoon, la scénariste Marie Clements ainsi que les réalisatrices émergentes Jasmin Mozaffari et Sophie Dupuis. Chaque lauréate, des catégories réalisatrices, actrices, scénaristes et talents émergents, recevra un prix en argent de Birks pour appuyer son prochain projet.

Un jury pancanadien, composé de 18 journalistes et personnalités des ondes provenant du domaine des arts, de la culture et du divertissement, a eu la tâche de sélectionner les femmes honorées cette année.

« C’est inspirant d’honorer plusieurs des meilleures artistes féminines du Canada pour une 7e année pendant l’événement Hommage Diamant Birks », déclare Christa Dickenson, directrice générale, Téléfilm Canada. « Les artistes honorées cette année racontent les histoires puissantes, touchantes et parfois comiques de notre pays au monde entier, et nous avons hâte de les rassembler pour célébrer leurs œuvres incroyables. »

« Nous sommes très fiers d’avoir lancé une tradition de soutien du talent canadien au féminin dans l’industrie cinématographique », déclare Jean-Christophe Bédos, président et chef de la direction de la Maison Birks. « Notre partenariat avec Téléfilm Canada célèbre ces femmes qui apportent un point de vue unique à la créativité dans l’industrie canadienne du cinéma. »

Les lauréates de cette année rejoignent le groupe sélect des artistes nommées à l’Hommage Birks, dont Alanis Obomsawin, Sarah Polley, Tatiana Maslany, Sarah Gadon, Jennifer Baichwal, Karine Vanasse, Deepa Mehta, Louise Archambault, Catherine O’Hara, Sandra Oh, Patricia Rozema, Amanda Brugel, Kawennáhere Devery Jacobs, Évelyne Brochu, Tantoo Cardinal, Stella Meghie et Susan Coyne, notamment.

 

 

RÉALISATRICE

Micheline Lanctôt, réalisatrice, a étudié la musique et les arts visuels pendant son baccalauréat. Elle a travaillé dans le merveilleux monde de l’animation dès 1967, et après une année à l’Office national du film du Canada, elle a rejoint Potterton Productions pour y travailler comme assistante, puis comme animatrice pendant cinq ans. Sa carrière d’actrice a commencé dans le film de Gilles Carle, La vraie nature de Bernadette, le premier long métrage canadien à être sélectionné pour la compétition officielle du Festival de Cannes en 1972. Elle a ensuite continué sa carrière d’actrice et d’animatrice pendant cinq autres années, aux côtés de Richard Dreyfuss dans The Apprenticeship of Duddy Kravitz du réalisateur Ted Kotcheff. En 1979, elle a scénarisé et réalisé son premier long métrage, L’homme à tout faire, sélectionné à la prestigieuse Quinzaine des Réalisateurs de Cannes. Le film a également remporté la médaille d’argent au Festival de film de San Sebastian. Son deuxième long métrage, Sonatine, a remporté le Lion d’argent à la Mostra de Venise en 1984. Elle a rédigé une vingtaine de scénarios et réalisé douze longs métrages, dont un documentaire, en plus de signer deux romans et quatre mises en scène de pièce de théâtre. Elle a mené simultanément une carrière d’actrice tant au cinéma qu’à la télévision et de scénariste-réalisatrice au cours des trente dernières années. En 1993, son film Deux actrices a remporté le prix du Meilleur film au Rendez-vous du Cinéma québécois. Enfin, son dernier long métrage, Une manière de vivre, sortira à l’automne 2019. En 2000, elle a reçu la plus haute distinction du Québec, le Prix Albert-Tessier, pour sa cinématographie, et en 2003, elle a été l’une des lauréates du Prix du Gouverneur Général du Canada. Son film Pour l’amour de Dieu a reçu le Prix spécial du jury au Festival international du film de Shanghai en 2010, et elle a reçu le Prix Jutra Hommage en 2014. Elle enseigne le jeu et la réalisation à l’école Mel Oppenheim School of Cinema de l’Université Concordia à Montréal depuis 1981. Elle se consacre présentement à son prochain long métrage, Sylvaine ou l’esprit de la forêt.

 

ACTRICES

L’actrice Wendy Crewson a reçu son étoile sur l’Allée des célébrités canadiennes en 2015 ainsi que le Prix ACTRA Earle Grey, donné à moins de 30 lauréats au total depuis 1986, en reconnaissance de sa contribution au domaine télévisuel, de la part de l’ACTRA et de l’industrie canadienne du divertissement. Wendy a connu un succès critique et populaire et a reçu de nombreux prix pour ses œuvres au cinéma et à la télévision. Elle a joué dans plus de 100 titres, dont le film indépendant Away From Her de Sarah Polley, The Vow avec Rachel McAdams et Channing Tatum, la biographie Winnie sur Winnie Mandela aux côtés de Jennifer Hudson et Terrance Howard, la trilogie The Santa Clause avec Tim Allen, The Clearing avec Robert Redford, Between Strangers d’Eduardo Ponti avec Sophia Loren, The Last Brickmaker in America avec Sidney Poitier, Bi-Centennial Man avec Robin Williams, The Sixth Day avec Arnold Schwarzenegger et bien sûr dans Air Force One, en tant que première dame des États-Unis aux côtés d’Harrison Ford. Wendy a tenu la vedette dans cinq saisons de la série médicale à succès Saving Hope de CTV, pour laquelle elle a remporté le prix de la Meilleure Actrice de soutien aux CSA en 2013. Wendy est apparue dans le succès critique Room, en lice pour un Oscar, avec Brie Larson, sans oublier Into the Forest de Patricia Rozema avec Ellen Page. Au petit écran, Wendy a joué récemment dans la série de CTV/ION The Detail, pour laquelle elle a été nommée aux CSA 2019. Elle apparaît également dans l’amusante série historique Frankie Drake et dans la comédie Workin’ Moms de la CBC et dans la série d’AMC The Son avec Pierce Brosnan. Wendy est toujours aussi occupée, alors qu’elle tourne en ce moment la troisième saison de la populaire série Frankie Drake de la CBC, ainsi que la première saison de la nouvelle série de Hallmark, When Hope Calls. Elle jouera ensuite un rôle dans une nouvelle série de Netflix, The October Faction.

L’actrice Jean Yoon a commencé sa carrière au théâtre au début des années 80 à Toronto, avec Upstage Theatre, Toronto Free Theatre ainsi que Canasian Artists Group. Durant les années 90, Jean militait pour l’égalité culturelle, en plus de produire de nouvelles pièces. Elle a été coordonnatrice interculturelle pour le Theatre Ontario en 1991/92, puis codirectrice artistique pour Cahoots Theatre Projects de 1992 au début de 1994. Fondatrice de Lift Off!, elle a confirmé le statut de chef de file de Cahoots en tant que producteur de nouvelles pièces pour des dramaturges issus de différentes cultures. Jean a notamment joué dans Necessary Angel, au Young Peoples Theatre, Factory, Tarragon, Crows et Civilized Theatre, dans Die in Debt et dans les projets théâtraux de Cahoots. Jean a joué le rôle d’Umma dans la production de Toronto Fringe de Kim’s Convenience en 2011 pour la toute première fois, en plus de donner des représentations de cette pièce au Soulpepper Theatre, au Grand Theatre London, au Centre national des Arts, au Theatre Calgary, au Theatre Aquarius, au Capitol Theatre de Port Hope, ainsi qu’au Pershing Square Signature Centre de New York. Jean est bien connue pour son travail dans l’adaptation télévisuelle de Kim’s Convenience diffusée à CBC, pour laquelle elle a reçu le Prix ACTRA de la Meilleure actrice en 2017, et deux nominations aux CSA. Ses autres apparitions à l’écran comprennent Orphan Black, Dragon Boys, The Expanse, Save Me, en plus de faire la voix de Connie dans l’émission de PBS gagnante d’un Prix Emmy Peg + Cat.

 

SCÉNARISTE

La scénariste Marie Clements a fait rayonner sa créativité dans une variété de médias, dont le cinéma, la télévision et les arts de la scène. Son film dramatique Red Snow vient d’être nommé pour dix Prix Leo et sera lancé cet automne. Son documentaire musical The Road Forward, produit par l’ONF, a été présenté en première à Hot Docs et a ouvert le Festival de films documentaires DOXA 2017, avant de recevoir cinq Prix Leo dont ceux de la Meilleure production, Meilleure réalisation et Meilleure scénarisation. The Road Forward a été présenté dans plus de 300 salles en Amérique du Nord, en plus de recevoir le prix de la Meilleure réalisation au North American Indian Festival de San Francisco, ainsi qu’une nomination aux Writer’s Guild Nomination pour le Meilleur scénario de documentaire, le Prix WFF Women on Top ainsi que le Prix DGC BC Spotlight Impact Award en 2018. Son documentaire Looking at Edward Curtis a été présenté en première à DOXA, puis au Yorkton Film Festival, avec quatre nominations comme Meilleur documentaire, avant sa diffusion sur le Knowledge Network l’été dernier. C’est à titre de scénariste, réalisatrice et productrice qu’elle a eu l’honneur de voir ses films maintes fois primés présentés à Cannes, au MOMA, au VIFF, au WIFF, au American Indian Film Festival ainsi qu’au Festival du film ImagineNATIVE. Ses quinze pièces, maintes fois traduites et publiées, ont été présentées sur certaines des scènes canadiennes et internationales les plus prestigieuses, en plus de recevoir des distinctions notoires comme le Prix littéraire Canada-Japon 2004 et deux nominations aux Prix littéraires du Gouverneur Général. Sa pièce The Unnatural and Accidental Women ouvrira la saison inaugurale du Théâtre autochtone du Centre national des Arts à Ottawa en septembre, alors que son libretto Missing sera en tournée nationale avec Pacific Opera Victoria cet automne. MCM est une entreprise de production médiatique indépendante détenue et gérée par Clements, spécialisée dans le développement, la création et la production d’œuvres novatrices qui explorent les réalités autochtones et interculturelles.

 

TALENTS ÉMERGENTS

La nouvelle réalisatrice torontoise et maintes fois primée Jasmin Mozaffari a étudié le cinéma au School of Image Arts de l’Université Ryerson. Parmi ses courts métrages se trouvent Firecrackers (2013), Wave (2015) et sleep on the tracks (2017), présentés au Festival international du film de Toronto, au Festival international du film de Vancouver et dans bien d’autres festivals en Europe et aux États-Unis. Son premier long métrage Firecrackers, inspiré par son court métrage du même titre, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto en 2018, avant de remporter le titre de Meilleur film en compétition au Festival international du film de Stockholm. Le film a ensuite gagné deux prix Écrans canadiens en 2019, dont celui de la réalisation. Variety a affirmé que Jasmin était un « talent majeur » et Firecrackers est apparu dans la liste du Choix des critiques du New York Times en 2019.

La réalisatrice émergente Sophie Dupuis est bien connue pour déstabiliser les publics avec ses films frappants. Elle raconte des histoires aussi troublantes que touchantes, parfois sombres, mais toujours emplies de lumière. Très habile pour entrecroiser les moments de tendresse et de belligérance, elle dresse des portraits de familles brisées et de personnages indomptables. Ses nombreux courts métrages ont remporté un succès international et témoignent de l’amour que porte Sophie aux acteurs, dont les performances sont toujours acclamées. Chien de garde, son premier long métrage, est un portrait époustouflant de caractères impétueux coincés dans une spirale de violence. Après avoir remporté le Prix de la mise en scène au festival de Saint-Jean-de-Luz, où ses acteurs ont également été récompensés, ce film a reçu huit nominations au Gala Québec Cinéma, notamment dans les catégories du Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario. Sophie a également représenté le Québec dans la course aux Oscars en 2018. Sophie Dupuis travaille présentement sur son deuxième long métrage, Souterrain, qui portera sur le monde des mines.

Processus de mise en nomination et jury

Outre un comité de sélection interne, Téléfilm et Birks ont fait appel aux organismes suivants pour participer au processus de mise en nomination de l’Hommage Diamant Birks aux femmes de l’année en cinéma (par ordre alphabétique) : ACTRA (Alliance of Canadian Cinema, Television and Radio Artists), l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ), la Guilde canadienne des réalisateurs (GCR), la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), l’Union des Artistes (UDA) et la Writers Guild of Canada (WGC).

Un jury composé de 18 membres a eu la tâche de sélectionner les femmes honorées cette année. Le jury pancanadien est formé de journalistes, de blogueurs et de personnalités des ondes provenant du domaine des arts, de la culture et du divertissement : Victoria Ahearn (The Canadian Press), Catherine Beauchamp (Le Tapis Rose), Erica Commanda (Muskrat Magazine), Richard Crouse (CTV Pop Life), Manon Dumais (Le Devoir), T’Cha Dunlevy (Montreal Gazette), Sholeh Fabbri (ET Canada), Willow Fiddler (APTN News), Noreen Flanagan (FASHION Magazine), Dana Gee (Global TV/Postmedia), Teri Hart (Citytv), Peter Knegt (CBC), Marc-André Lussier (La Presse), Jen McNeely (Shedoesthecity), Katherine Monk (Ex-Press/CBC), Kathleen Newman-Bremang (Refinery29), Jordan Pinto (Playback) et Radheyan Simonpillai (CTV’s Your Morning/NOW Magazine).

À propos de Téléfilm Canada

Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2012, le Fonds des talents recueille des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook au facebook.com/telefilmcanada.

À propos de Birks

Birks Group exploite 26 magasins Maison Birks répartis dans la plupart des grandes villes canadiennes, un magasin Brinkhaus à Calgary et deux magasins à Vancouver exploités sous les marques Graff et Patek Philippe. La marque Birks est un chef de file dans le domaine des bijoux, montres et cadeaux raffinés. Elle est offerte dans tous les magasins Maison Birks ainsi que dans les magasins Mappin & Webb et Goldsmiths au Royaume-Uni et divers magasins offrant des bijoux de luxe en Amérique du Nord. Créée en 1879, Birks est devenue la plus importante marque de luxe au Canada. Pour en savoir plus, visitez le site www.maisonbirks.com/fr.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma