fbpx

Cinéma Pine ferme son Complexe 2

Cinéma Pine annonce la fermeture provisoire de l’un de ses deux complexes

C’est Tom Fermanian qui en a fait l’annonce hier, sur sa page Facebook.

Hier, on publiait dans notre Bulletin le « cri d’alarme de la La Fédération nationale des cinémas français ». Dans un communiqué, la FNCF indiquait : « Les cinémas sont désemparés devant l’absence de perspective de reprise de leur marché ». La FNCF précisait : « Un mois après leur réouverture, et avec une chute de la fréquentation de près de 70 %, les cinémas font face à une crise sans précédent qui les fragilise de manière profonde. Les spectateurs sont pourtant au rendez-vous des quelques films que certains distributeurs ont eu le courage de sortir à la réouverture des cinémas, mais force est de constater que l’offre de films est insuffisante ».

Comme j’avais eu l’occasion d’échanger des courriels avec Tom Fermanian durant le week-end, j’ai été surpris de voir comment la réalité du Cinéma Pine et de son propriétaire correspondait à celle que vivaient les propriétaires de cinéma français. Et j’avais terminé cette nouvelle par ce commentaire : «Une situation et des cris d’alarme qu’on commence à entendre ici même au Québec. On y reviendra.»

Voici donc le post de Tom Fermanian. Vous pourrez en juger.

Eh bien ! il y a 25 ans, exactement, on ouvrait le Complexe 2 ! Avec Waterworld !

Aujourd’hui, à cette même date, on doit malheureusement le fermer (temporairement, nous l’espérons), à cause de la pandémie, et le retard de nos fournisseurs de films de nous donner des nouveaux films. Et SURTOUT, à cause de l’aide inexistante de nos gouvernements.

Comme monsieur le premier ministre Legault le fait lors de ses conférences de presse, il remercie du monde, c’est maintenant mon tour.

Je voudrais commencer par remercier :

  • Nathalie Roy, ministre de la Culture du Québec, pour laisser crever l’industrie du Cinéma en Salle en ne nous offrant aucun support ; par contre, 51 millions pour repartir l’industrie, alors que les salles de cinéma un maillon important dans la chaîne ne reçoivent rien ? Merci pour Rien !
  • Steeven Guilbault, ministre de Patrimoine Canada, qui, via son supposé fonds d’urgence administré par Téléfilm Canada, exclut tous les cinémas à l’extérieur d’une périphérie de 150 km des grandes villes. Merci pour Rien !

Au Québec, les fermetures s’accentuent : Aylmer, Valleyfield, Gatineau, sans compter beaucoup de cinémas qui n’ont pas rouvert….. En espérant quand même vous voir dans le Complexe 1 original !!!

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma