fbpx

Cinemania – « Je m’appelle humain » remporte le Prix du Public Mel Hoppenheim d’une édition populaire partout au pays

« Je m’appelle humain », de Kim O’Bomsawin, remporte le Prix du Public Mel Hoppenheim d’une édition populaire partout au pays

CINEMANIA est heureux d’annoncer que, après avoir remporté le Prix Visages de la Francophonie TV5, JE M’APPELLE HUMAIN de Kim O’Bomsawin repart également avec le Prix du public Mel Hoppenheim de cette 26e édition. Parmi les favoris des spectateurs cette année, ÉTÉ 85 de François Ozon et DEUX MOI de Cédric Klapisch arrivent respectivement en 2e et 3e positions.

JE M’APPELLE HUMAIN repart avec le Prix du Public Mel Hoppenheim

Les festivaliers ont choisi de couronner le documentaire JE M’APPELLE HUMAIN de Kim O’Bomsawin pour le Prix du public Mel Hoppenheim. Ce long-métrage de la cinéaste abénakise a également remporté le Prix Visages de la francophonie TV5, remis par la Présidente du Jury Jeunesse francophone, la comédienne Juliette Gosselin, quelques jours plus tôt. C’est la première fois dans l’histoire du Festival que le Prix du Public et le principal Prix du Jury (le Prix Visages de la francophonie TV5) sont remportés par le même film et, qui plus est, un documentaire québécois.

Une édition à l’image de la pluralité du cinéma francophone

« Une chose est certaine : les résultats de cette 26e édition en ligne de CINEMANIA ont dépassé de très loin toutes nos attentes. Nous sommes abasourdis par la quantité de spectateurs qui se sont prêtés au jeu. Pour la première fois, notre festival est allé à la rencontre des spectateurs chez eux, dans l’intimité de leurs foyers, aux quatre coins de la province du Québec et bien au-delà. CINEMANIA compte désormais de nouveaux adeptes dans le reste du Canada. C’est, je crois, ce qu’il faudra retenir de cette situation complexe à laquelle nous faisons tous face : la crise sanitaire a exacerbé le besoin de culture, de divertissement, l’appétit pour un cinéma différent, la nécessité de découvrir et de défendre les films d’expression française. » Guilhem Caillard – Directeur général de CINEMANIA

CINEMANIA a ainsi su proposer une sélection à l’image de la pluralité de la francophonie. Parmi les temps forts du Festival, notons la rétrospective dédiée au réalisateur québécois Louis Bélanger ainsi que la classe de maître donnée par ce dernier. Également, la présentation en préouverture de LA NUIT DES ROIS de Philippe Lacôte, reflet de la coopération de trois grands pôles francophones en production : le Québec, la France et l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Sénégal). Le long-métrage, sélectionné par la Côte-d’Ivoire dans la course à l’Oscar du meilleur film international, est reparti avec le tout nouveau Prix Rayonnement pour le Meilleur long-métrage québécois ou en coproduction, rendu possible par Michel Trudel.

Par ailleurs, soulignons que cette année CINEMANIA a fait son entrée dans le monde du court-métrage grâce au coup de chapeau du Festival REGARD, dont la 24e édition s’est vue annulée en raison de la crise sanitaire. Le Festival saguenéen a accompagné CINEMANIA dans la création d’un volet compétitif de 26 courts-métrages, clin d’œil au chiffre 26 de sa 26e édition, dont le Prix AQCC-Nespresso du meilleur court-métrage a été remis à LANDGRAVES de Jean-François Leblanc.

 

CINEMANIA se poursuit sur CRAVE et TV5 Unis !

Enfin, rappelons que CINEMANIA n’est pas fini. Dans le cadre de son partenariat avec Bell, le Festival présente une collection dédiée de films sur CRAVE intitulée « Festival CINEMANIA – PLEINS FEUX SUR LA FRANCOPHONIE ». Disponible jusqu’au 6 décembre pour tous les abonnés de la plateforme, cette collection inédite fonctionne comme un prolongement du festival avec plusieurs titres de cette année (tels que les nouveautés québécoises VACARME de Neegan Trudel et FLASHWOOD de Jean-Carl Boucher) et des éditions précédentes. Par ailleurs, pour accompagner les fêtes de fin d’année, des titres découverts à CINEMANIA entre 2014 et 2019 (comme BELLES FAMILLES de Jean-Paul Rappeneau et L’ÉCONOMIE DU COUPLE de Joachim Lafosse) seront également diffusés gratuitement en partenariat avec le Festival sur le site et l’application de TV5 Unis, du 7 décembre 2020 au 3 janvier 2021.

 

Remerciements

Le festival tient à remercier les partenaires principaux de cette 26e édition, AIR CANADA, le SOFITEL MONTRÉAL LE CARRÉ DORÉ, la BANQUE TRANSATLANTIQUE, BELL et CRAVE pour leur confiance. CINEMANIA remercie également ses principaux partenaires gouvernementaux : le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada, la Ville de Montréal, le Conseil des Arts de Montréal, le Consulat général de France à Québec, UniFrance, et le Film Fund Luxembourg.

Le Festival de films francophones CINEMANIA sera de retour en 2021 pour sa 27e édition.

www.festivalcinemania.com

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival / Prix