fbpx

Claire Dion quitte le Fonds Bell le 20 décembre 2019

Après avoir défendu et appuyé la production indépendante francophone pendant plus de vingt ans, Claire Dion quittera ses fonctions de directrice générale adjointe du Fonds Bell, et ce, à compter du 20 décembre 2019

Lancé en 1997, le Fonds Bell a pour mission de développer et produire des médias numériques interactifs et novateurs associés à des émissions de télévision.

Claire s’est jointe au Fonds en 1997. Ses nombreuses réalisations, échelonnées sur plus de vingt ans, ont contribué à établir les producteurs francophones du Québec en tant que chefs de file mondiaux dans le domaine du contenu pour les médias numériques.

Claire s’est consacrée sans relâche à défendre et promouvoir le contenu francophone d’un bout à l’autre du pays. Depuis 2018, elle et son équipe ont concentré leurs efforts sur cinq nouveaux programmes, axés notamment sur les séries de format court pour les plateformes numériques, la télé et le développement d’un ensemble de projets.

« Claire est une pionnière qui a su défendre et mettre en valeur la production francophone comme nul autre », a souligné Josée Daignault, vice-présidente du conseil du Fonds Bell. Plus tôt cette année, Claire s’est vue décerner le prix Impact lors du Webfest Berlin, en reconnaissance de son « impact durable sur l’industrie des séries numériques de format court ». De plus, Xn Québec lui a remis le Prix NUMIX Hommage en reconnaissance de « son esprit combatif et sa persévérance ».

« Claire est à la fois très talentueuse et très occupée, elle qui a géré trois fonds simultanément pendant plus de vingt ans, a dit Nancy Chapelle, directrice générale du Fonds Bell. Elle s’est avérée une collègue exceptionnelle et un mentor pour plusieurs personnes, et elle a su bâtir une équipe vouée à l’excellence. Nous continuerons d’appuyer la communauté francophone avec notre équipe, qui comprend Chantal Côté dans son nouveau rôle en tant que directrice déléguée, ainsi qu’Isabelle Doré à titre de coordonnatrice administrative/analyste d’affaires. Ces dernières poursuivront leur travail depuis notre bureau de Montréal. Bien que nous sachions que Claire se réjouit à la perspective de relever de nouveaux défis et de saisir de nouvelles occasions au sein de notre industrie, elle sera toujours une amie de confiance du Fonds. »

« Le Fonds Bell a grandement bénéficié des nombreuses contributions de Claire, a ajouté Naveen Prasad, président du conseil du Fonds Bell. Je lui souhaite un grand succès dans ses projets d’avenir. »

« Je conserverai toujours des souvenirs inoubliables des découvertes, innovations et rencontres exceptionnelles durant toutes ces années au Fonds Bell, tant au sein de notre petite équipe qu’en compagnie de mes collègues de Toronto et des grands créateurs du monde numérique », a pour sa part souligné Claire.

Le Fonds Bell profite de l’occasion pour souhaiter la bienvenue à Pierre Rodrigue au conseil d’administration. Il se joint à la vice-présidente Josée Daignault ainsi qu’à Johanne Saint-Laurent, toutes deux également membres québécois du conseil d’administration.

Le Fonds Bell est fier d’avoir accordé un soutien financier à plus de 700 projets, pour un montant total au Québec de 69 M$ entre 1997 et 2017. Depuis le lancement des nouveaux programmes en 2018, la production francophone s’est vu octroyer 11,5 M$, le Fonds Bell finançant ainsi un nombre record de 74 projets.

À propos du Fonds Bell

Le Fonds Bell accorde du financement aux producteurs canadiens qui créent et produisent du contenu médiatique attrayant pour les auditoires du Canada et du monde entier. Les investissements du Fonds Bell soutiennent le développement et la production de contenu pour les émissions et les plateformes numériques accessibles d’un océan à l’autre. Depuis 1997, le Fonds Bell a investi plus de 200 M$ dans plus de 2 000 projets destinés aux médias numériques et à la télévision.

Le Fonds Bell perçoit des contributions annuelles d’environ 16 M$ provenant de Bell Télé, contributions que cette dernière verse à l’industrie à titre d’entreprise de distribution de radiodiffusion. De plus, le programme de développement est soutenu à même les intérêts générés par une dotation de 10 M$. Le Fonds Bell est un organisme à but non lucratif dirigé par un conseil d’administration indépendant représentant divers secteurs de l’industrie de la télévision et des médias numériques.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / medias numériques / Télévision