fbpx

Collaboration entre l’ONF et Rhizome pour l’archivage de contenu Web

L’Office national du film du Canada et Rhizome collaborent en vue d’élargir les capacités techniques et l’impact de Webrecorder, l’ensemble d’outils logiciels de pointe, faciles d’utilisation, développé par Rhizome pour l’archivage de contenu web

L’Office national du film du Canada (ONF) et Rhizome annoncent qu’ils se sont engagés dans une collaboration technique dynamique visant à assurer l’accès durable aux remarquables productions interactives et œuvres d’art numériques de la collection de l’ONF.

 

Organisme culturel fédéral faisant partie du portefeuille du ministère du Patrimoine canadien, l’ONF est le producteur et distributeur public de contenu canadien. Centre de création de premier plan, il offre aux artistes et aux cinéastes un espace propice à la réalisation de récits qui inspirent les auditoires d’ici et d’ailleurs. Rhizome fait œuvre de pionnier dans le domaine de l’art et de la culture numériques et est associé de longue date au New Museum à New York. Webrecorder, un projet développé par Rhizome, est une plateforme web en source libre qui permet de rassembler, d’archiver et de partager du contenu interactif web.

 

Ce partenariat mènera à une amélioration significative de Webrecorder qui en fera un outil idéal pour répondre aux besoins de l’ONF à un moment où il met tout en œuvre pour préserver plus de 100 productions interactives de sa collection. Grâce à ce projet, le patrimoine audiovisuel du Canada sera mieux préservé pour les générations à venir, et ce, malgré les changements majeurs qui marqueront la technologie web, notamment l’abandon par Adobe de son plugiciel Flash Player d’ici 2020. Tous les utilisateurs de Webrecorder pourront profiter des améliorations apportées dans le cadre de cette collaboration.

 

Hébergée en ligne à webrecorder.io, Webrecorder demeure la seule plateforme libre et gratuite d’archivage de contenu web du genre. Le développement de logiciel est au cœur même du soutien diversifié qu’apporte Rhizome à l’art et à la culture numériques. Dans le contexte de ce partenariat, les développeurs de logiciel de l’ONF et de Rhizome s’emploieront à améliorer la capacité de Webrecorder à partager des copies haute-fidélité entièrement interactives de sites web contemporains et patrimoniaux en émulant des versions fixes des principaux navigateurs web.

On peut visionner les œuvres de la collection de productions interactives pour le web de l’ONF à onf.ca/interactif.

 

L’ONF intégrera aussi les archives web créées au moyen de Webrecorder dans son système ultramoderne de gestion de contenus multimédias (MAM). Élaboré sur mesure en partenariat avec Atempo Digital Archive, le MAM gère l’imposante collection d’actifs numériques de l’ONF, laquelle atteint à ce jour six pétaoctets. Cette association entre l’ONF et Rhizome démontrera qu’il est possible de perfectionner des logiciels libres gratuits grâce au travail collaboratif et de les implanter pour répondre à des besoins institutionnels complexes comme ceux de l’ONF.

 

Le plan de numérisation de l’ONF vise à assurer la pérennité et l’accessibilité de sa collection composée de 100 projets interactifs web et de 14 000 films, vidéos et productions numériques.

Pour ses films et productions interactives web, l’ONF applique la même stratégie de préservation sur trois niveaux : métadonnées, sources audiovisuelles et expérience. C’est le défi que pose la préservation de l’expérience associée à la grande variété de projets interactifs web de l’ONF qui est à l’origine de la collaboration entre l’institution et Rhizome. Trouver une solution pour archiver et faire rejouer le contenu dynamique d’un projet initialement conçu pour le web joue un rôle clé dans la quête continue de l’ONF pour repousser les limites des nouvelles technologies. L’équipe de R et D de l’ONF travaille avec l’équipe Webrecorder de Rhizome depuis plus d’un an pour atteindre les objectifs de préservation de l’entière collection d’œuvres interactives.

 

Le développement de Webrecorder est rendu possible grâce au généreux soutien de la Fondation Andrew W. Mellon, qui a versé à Rhizome une subvention de 1 M$ sur deux ans pour aider à faire de Webrecorder un programme fiable et durable. Rhizome offre également Webrecorder Player, une application bureautique gratuite qui permet aux utilisateurs d’accéder à leurs archives web hors ligne sur Mac, Windows ou Linux (téléchargement gratuit par GitHub.

 

Le programme informatique de Rhizome propose aussi Python Wayback (pywb), un moteur d’archivage de contenu web de bas niveau qui propulse Webrecorder, et le populaire service http://oldweb.today/, lequel donne la possibilité d’explorer de multiples archives web par l’entremise d’émulateurs de navigateurs internet permettant de retrouver le patrimoine numérique et d’y accéder. L’organisation mène également des recherches sur l’infrastructure d’émulation hautement extensible pour la patrimonialisation de l’art numérique sur les pages web publiques en se basant sur l’émulation d’infrastructure de service.

 

Chez Rhizome, le perfectionnement de Webrecorder est complémenté par la recherche continue sur les répercussions culturelles de l’archivage de contenu web et des pratiques de préservation. Ces activités englobent le déploiement de Webrecorder à l’échelle du programme artistique, à savoir rendre l’art numérique obsolète accessible à nouveau dans le cadre de Net Art Anthology, un programme d’exposition en ligne, et inspirer la recherche sur la « mémoire sociale numérique », qui a atteint son point culminant en 2018, à l’occasion d’un forum tenu au New Museum sur l’éthique et l’archivage du contenu web.

 

  • image002
  • Rhizome

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / medias numériques / Projets Technologiques