fbpx

Décembre 2019 et janvier 2020 à la Cinémathèque québécoise !

Le Centre d’art et essai de la Cinémathèque québécoise est heureux de présenter sa nouvelle programmation pour le mois de décembre 2019 et janvier 2020

Le Centre art et essai de la Cinémathèque québécoise est heureux de vous présenter, pour le mois de décembre, une sélection de films où le voyage, qu’il soit temporel ou physique, est au coeur des histoires. Au mois de janvier, différents parcours emmèneront le spectateur à la découverte de personnages inspirants et déterminés.

Dès le 9 décembre, les cinéphiles pourront découvrir Varda par Agnès de la cinéaste Agnès Varda, un documentaire intimiste retraçant ses 60 ans de vie et de carrière où la figure du cinéma français se confie sur le sens des trois mots qui l’ont guidé toute sa vie : inspiration, création et partage. À cette même date, Qu’ils partent tous de Sara Nacer prendra également l’affiche. La cinéaste algéro-canadienne nous invite à la rencontre de la jeune génération algérienne, déterminée à (re)construire une Algérie moderne.

Dès le 10 décembre, Wilcox, le plus récent long métrage du cinéaste Denis Côté, lauréat du prix spécial du jury aux récentes RIDM, suit l’errance d’un homme solitaire sur les routes du Québec. Sans dialogue, les cinéphiles seront plongés dans l’inconnu et l’isolement.

Dès le 17 janvier 2020, L.A. Tea Time, road movie documentaire réalisé par Sophie Bédard Marcotte est un carnet de voyage hors du commun, qui mélange rencontres saisissantes, fin du monde, fantômes et méditation.

Dès le 24 janvier, NIN E TEPUEIAN – Mon cri de Santiago Bertolino invite à suivre le parcours de la poète, comédienne et militante innue Natasha Kanapé Fontaine qui, par les mots, trouve la force de vaincre les préjugés et le racisme dont sont victimes les Autochtones.

Dès le 31 janvier, Kenbe la, jusqu’à la victoire de Will Prosper amène le spectateur au coeur de l’amour que porte Alain Philoctète, artiste montréalais d’origine haïtienne, à son pays et sa lutte face à la maladie, le cancer, dont il est atteint. Le film vient de remporter le convoité Prix du public aux RIDM 2019.

NOUVEAUTÉS

DÈS LE 9 DÉCEMBRE 2019

VARDA PAR AGNÈS

Réalisé par Agnès Varda
France / 2019 / 115 min / VOF
Distribution : Ciné-Tamaris

Formidable conteuse et cinéaste à la touche unique, Agnès Varda s’assoit pour nous raconter 60 ans de vie et de carrière, personnelle, engagée, féministe et éminemment espiègle. Présenté au festival de Berlin, Varda par Agnès est un joyeux voyage dans le temps, où films et œuvres sont le canevas illustratif d’un travail et d’une vision créatrice qui ne se sont jamais essoufflés.

DÈS LE 9 DÉCEMBRE 2019

QU’ILS PARTENT TOUS

Réalisé par Sara Nacer
Québec / 2019 / 50 min / VOSTF
Distribution : Cinémathèque québécoise

Le 22 février 2019 marque le début d’un mouvement historique en Algérie, dans un premier temps contre la candidature du président Bouteflika à un cinquième mandat, puis pour le départ de tous les anciens dignitaires du régime, et la mise en place d’une Deuxième République. La cinéaste Algéro-Canadienne Sara Nacer revient en Algérie pour capturer à travers sa caméra ce « Hirak » (mouvement en arabe). Elle nous invite dans son voyage à découvrir comment la jeune génération mène cette « révolution du sourire » avec une forte conscience politique, culturelle et sociale, construisant ainsi l’Algérie 2.0.

DÈS LE 10 DÉCEMBRE 2019

WILCOX

Réalisé par Denis Côté
Québec / 2019 / 66 min / Sans dialogue
Distribution : Inspiratrice et Commandant, GreenGround
PRIX SPÉCIAL DU JURY – RIDM 2019

Un homme solitaire et mystérieux flâne aux abords des routes, s’infiltre dans les lieux abandonnés et laisse les jours passer comme on laisse une histoire s’écrire d’elle-même. Déserteur ? Délinquant ? Survivaliste ? Esprit libre et errant ? Âme en fuite ? Rien n’est moins sûr et seul son nom est visible à sa veste de camouflage: Wilcox.

DÈS LE 17 JANVIER 2020

L.A. TEA TIME

Réalisé par Sophie Bédard Marcotte
Québec / 2019 / 85 min / VOSTF
Distribution : La Distributrice de films

Une cinéaste coincée dans un hiver montréalais aride et sans travail entraîne sa directrice photo dans une quête improbable à travers les États-Unis. L.A. Tea Time est un carnet de voyage hors du commun, parfois méditatif, parfois hanté, qui relate les aventures de Sophie et Isabelle avec humour, détours et fantaisie.

DÈS LE 24 JANVIER 2020

NIN E TEPUEIAN – MON CRI

Réalisé par Santiago Bertolino
Québec / 2019 / 82 min / VOSTF
Distribution : Les Films du 3 mars
FILM D’OUVERTURE – PRÉSENCE AUTOCHTONE

Ce documentaire suit le parcours de la poète, comédienne et militante innue, Natasha Kanapé Fontaine, à un moment charnière de sa carrière d’artiste engagée. Pour guérir de la blessure du racisme, Natasha s’est réappropriée sa langue innue et prend la parole dans les médias. Les mots lui font retrouver ses racines et lui insufflent la force pour briser les préjugés. Alors elle engage la conversation. Et au fil de celle-ci, elle questionne ce besoin d’autodétermination, pour elle, mais aussi pour les Autochtones d’ici et d’ailleurs.

DÈS LE 31 JANVIER 2020

KENBE LA, JUSQU’À LA VICTOIRE

Réalisé par Will Prosper
Québec / 2019 / 83 min / VOF
Distribution : ONF
PRIX DU PUBLIC – RIDM 2019

Tourné entre la somptueuse nature haïtienne et les paysages glacés du Québec, le documentaire Kenbe la, jusqu’à la victoire de Will Prosper suit le parcours inspirant d’Alain Philoctète, artiste et militant qui, malgré sa maladie, rêve de développer un projet de permaculture en Haïti.

À propos de la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives. Créé en avril 2016, le Centre d’art et d’essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de promouvoir le cinéma d’art et d’essai en programmant des documentaires et autres films indépendants dans les salles de la Cinémathèque québécoise.

La Cinémathèque québécoise remercie de leur soutien le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des Arts du Canada ainsi que le Conseil des arts de Montréal, la SODEC et Téléfilm Canada.

Suivez la Cinémathèque québécoise !
SITE WEB  FACEBOOK – TWITTER  INSTAGRAM

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire