fbpx

Deux journées bien remplies pour l’ONF au Festival d’Annecy 2019 !

Depuis lundi se déroule le festival international du film d’animation d’Annecy ! C’est sous la grisaille printanière et dans une ambiance conviviale que le festival s’est amorcé.

L’Office national du film du Canada présente cette année trois courts métrages et une œuvre de réalité virtuelle en compétition officielle.

Cette présence est marquée par le grand retour à Annecy des cinéastes de renommée internationale Regina Pessoa, avec le court métrage Oncle Thomas – La comptabilité des jours (Ciclope Filmes/ONF/Les Armateurs), ainsi que Chris Lavis et Maciek Szczerbowski (Clyde Henry Productions), avec leur expérience en réalité virtuelle GYMNASIA (ONF/Felix & Paul Studios), offerte en première européenne. Pascal Blanchet et Rodolphe Saint-Gelais présentent en compétition leur première réalisation en duo, Le cortège (ONF), et La mère des os (ONF) de Sylvie Trouvé et Dale Hayward fait partie de la compétition Jeune public.

 

Michael Fukushima, producteur exécutif du Studio d’animation anglais de l’ONF, a donné le coup d’envoi des activités de l’ONF avec une participation au débat Women in Animation (WIA) et Les femmes s’animent (LFA) : créer un environnement d’appartenance lundi matin. Pour cette discussion, il était entouré de Peter GAL (Dreamworks Animation), Chuck PEIL (REEL FX ANIMATION), Eamonn BUTLER (CINESITE) et Ricardo CURTIS (HOUSE OF COOL).

LE CORTÈGE – COMPÉTITION COURT MÉTRAGE

D’entrée de jeu, c’est le court métrage Le cortège qui a été présenté dans la Compétition court métrages ce lundi. Le public présent dans la salle bondée a chaudement applaudi le film. Le cortège marque la première collaboration entre Pascal Blanchet, illustrateur (notamment pour Wes Anderson) et créateur de romans graphiques (Rapide-Blanc), et Rodolphe Saint-Gelais, animateur et cinéaste, qui s’est notamment fait connaître par la séquence d’ouverture de Dédé à travers les brumes. Somptueusement mis en musique par Pierre Lapointe et Philippe Brault, leur court métrage est porteur d’une signature visuelle sophistiquée qui s’inspire de l’esthétisme du milieu du 20e siècle et du mouvement art déco. Le film avait été présenté en première mondiale et en compétition dans la section GRAND COMPETITION SHORT FILM au prestigieux Festival Animafest de Zagreb début juin.

Gabrielle perd la vie dans un accident de voiture. Par-delà la mort, elle s’adresse à son époux, Philippe, qui doit composer avec le rituel familial des funérailles. Portée par la voix enveloppante de Marie-Thérèse Fortin, la disparue se fait narratrice des événements, puisant dans les textures du souvenir des dix années passées ensemble tout en revisitant le moment tragique. Une production de Julie Roy à l’ONF.

GYMNASIA – ŒUVRES VR EN COMPÉTITION

Grande nouveauté cette année : le festival ouvre pour la première fois une section compétitive dédiée aux œuvres en réalité virtuelle! GYMNASIA, réalisé par le duo d’animation nommé aux Oscars Clyde Henry Productions (Chris Lavis et Maciek Szczerbowski, réalisateurs de Madame Tutli-Putli) fait partie de la sélection des 9 œuvres qui compétitionnent pour remporter le premier Cristal de la meilleur œuvre VR (décerné par un jury dédié) de l’histoire du festival! Habitué du festival, le cinéaste Chris Lavis accompagne le projet tout comme le producteur de l’ONF Dana Dansereau.

GYMNASIA est une innovante expérience cinématographique en RV issue de la collaboration entre Felix & Paul Studios, l’Office national du film du Canada et Clyde Henry Productions, nommé aux Oscars. L’expérience, d’une durée de six minutes, fusionne parfaitement la vidéo 3D à 360°, l’animation image par image, les imagettes et l’image de synthèse et fait pénétrer l’art de l’animation de marionnettes en territoire jusqu’ici inexploré.

Le musicien de Montréal Patrick Watson signe la musique de l’expérience, et le paysage sonore immersif est conçu par Headspace Studio. GYMNASIA est produit par Stéphane Rituit (Felix & Paul Studios) et Dana Dansereau (ONF), et réalisé par le duo primé Chris Lavis et Maciek Szczerbowski (Clyde Henry Productions).

 

(BONE MOTHER) LA MÈRE DES OS – COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES JEUNE PUBLIC

Les cinéastes montréalais  sont également présents pour accompagner leur court-métrage La mère des os (Bone Mother), en compétition dans la catégorie Court métrages Jeune Public. Leur film qui a été sélectionné dans plusieurs festivals nationaux et internationaux cette année en plus d’être finaliste dans la catégorie MEILLEUR COURT MÉTRAGE | ANIMATION au récent Gala Québec Cinéma.

Qui ose déranger la grand-mère du diable et pénétrer dans sa paisible maison toute d’os construite ? Qui donc est assez fou pour trahir cet esprit-nature immortel ? Baba Yaga détient les réponses à vos besoins, mais est-ce que ce sont réellement celles que vous cherchez ? La prudence s’impose, car si vous passez par là, vos ambitieux projets pourraient bien revenir vous hanter…

Comptant plusieurs années de création, Sylvie Trouvé et Dale Hayward ont fondé See Creature Animation en 2011. Ils ont tous deux pris part au programme de formation Hothouse de l’ONF : Dale Hayward en 2007 (Roy G Biv) et Sylvie Trouvé en 2008 (Orange). Une production de Jelena Popović (ONF).

Finalement, l’ONF tenait pour la première fois un événement de réseautage au Pavillon du Canada. Cet événement, organisé avec la collaboration de Téléfilm Canada fût une réelle occasion pour les cinéastes et producteurs présents de réseauter avec la communauté d’animation présente cette année au Marché international du film d’animation (Mifa).

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / animation / Cinéma / court métrage / Festival / Réalité virtuelle