EN JUIN 2024 sur ONF.ca : C’est le retour des beaux jours avec une programmation spéciale pour le Mois national de l’histoire autochtone et des nouveautés en ligne à découvrir !

En juin sur onf.ca, c’est le retour des beaux jours avec une programmation spéciale pour le Mois national de l’histoire autochtone

Ne manquez pas le lancement en ligne de Notre terre maternelle de Janine Windolph 

En juinencore plus de films seront accessibles gratuitement sur onf.ca. Cette sélection issue de différentes régions du pays compte une programmation spéciale pour souligner le Mois national de l’histoire autochtone. Les nouveautés :le lancement en ligne de Notre terre maternellede Janine Windolph ainsi que la version en langue haïda de Maintenant plus que jamais (Waaydanaa) de Christopher Auchter. Deux riches chaînes thématiques sur des sujets autochtones offriront également plus de 40 films. De plus, les sept courts films en hommage aux lauréats et lauréates des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) 2024, produits par l’ONF, seront aussi lancés en ligne.

Au total, onf.ca propose aujourd’hui plus de 6500 films en ligne, ainsi qu’une collection de plus de 100 œuvres interactives.

POUR SOULIGNER LE MOIS NATIONAL DE L’HISTOIRE AUTOCHTONE

L’ONF a produit ou coproduit à ce jour plus de 460 titres de cinéastes inuit, métis et des Premières Nations, une des plus grandes collections de cinéma autochtone en ligne, qui va au-delà des récits de la culture dominante. On y trouve des versions de films en plusieurs langues autochtones, dont le cri (nîpawistamâsowin: We Will Stand Up), l’inuktitut (Nalujuk Unnunga), le nakota (To Wake Up the Nakota Language), le kanien’kéha (Kanehsatake: 270 Years of Resistance), le salish (Basket/Lhk’wál’us) et bientôt le haïda (Waaydanaa).

Dès le 10 juin

Notre terre maternelle de Janine Windolph (2023, ONF) – lancement en ligne

Court métrage documentaire(27 min)

La cinéaste et éducatrice Janine Windolph s’aventure de la Saskatchewan au Québec en compagnie de ses deux adolescents et de sa jeune sœur. Issu de la Première Nation crie de Waswanipi, le groupe souhaite retrouver ses origines familiales. Les liens de parenté s’avèrent un baume puissant pour affronter les conséquences de la fracture générationnelle et culturelle. La cinéaste a abordé des thèmes similaires dans ses autres films produits à l’ONF, dont Des histoires ancrées en nous.

Dès le 18 juin

Maintenant plus que jamais (Waaydanaa) de Christopher Auchter (2019, ONF) –version en langue haïda – dialectes de Skidegate (Xaayda Kil) et de Masset (Xaad Kil)

Court métrage documentaire(16 min)

À l’occasion du 50e anniversaire de l’érection du premier totem créé à Haida Gwaii, en Colombie-Britannique, en près d’un siècle, le cinéaste haïda Christopher Auchter remonte le cours de l’histoire pour revisiter la journée qui allait marquer la renaissance de l’esprit haïda. Un film lauréat de plusieurs prix et sélectionné dans une quinzaine des festivals dans le monde.

Pour souligner la Journée nationale des peuples autochtones le 21juin

  • Chaîne La transmission des savoirs autochtones

nfb.ca/channels/la-transmission-des-savoirs-autochtones/

Cette sélection de 18 films documentaires et d’animation explore différentes facettes de la transmission des connaissances, des pratiques et des traditions autochtones. Mentionnons Le cœur battant d’une nationd’Eric Janvier, qui célèbre la réappropriation et la revitalisation de la culture dénée, et Le chemin rouge de Thérèse Ottawa, qui montre la richesse de l’héritage atikamekw.

  • Chaîne Cinéma d’animation autochtone

nfb.ca/channels/cinema-danimation-autochtone/

Une sélection de 25 films d’animation réalisés par des cinéastes autochtones. À voir : Meneath: l’île secrète de l’éthiquede Terril Calder et La montagne de SGaanade Christopher Auchter.

HOMMAGE AUX LAURÉATS ET LAURÉATES DES PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LES ARTS DU SPECTACLE (PGGAS) 2024

Dès le 8juin à 21h (HAE)

Pour une 16e année, l’ONF a réuni des cinéastes réputés d’ici pour créer sept brefs hommages cinématographiques aux légendes canadiennes des arts du spectacle, qui seront lancés lors du gala annuel des PGGAS le 8 juin au Centre national des arts à Ottawa. Le public pourra également voir les films en ligne sur onf.ca à 21 h à compter de cette date, ainsi que sur CBC Gem et ICI TOU.TV. Les sept films sont produits par l’ONF. Voici les cinéastes qui les ont réalisés et les lauréats et lauréates qu’ils mettent en valeur :

Le cinéaste acadien Gilles Doiron a réalisé trois courts films sur :

  • l’autrice-compositrice-interprète, pianiste et défenseure des arts Diane Juster, C.M. ;
  • l’artiste exécutant, comédien, auteur et conférencier motivateur Wes « Maestro » Williams.
  • l’artiste multidisciplinaire, chorégraphe, directrice de scène et interprète Mélanie Demers.

La documentariste de Toronto Michelle Mama a réalisé deux œuvres sur :

  • la comédienne Andrea Martin ;
  • le marionnettiste, auteur dramatique, concepteur et interprète Ronnie Burkett, O.C.

Le réalisateur montréalais Will Prosper a créé deux courts films sur :

  • la soprano et femme engagée Measha Brueggergosman-Lee ;
  • Jenny Belzberg, C.M., bénévole dans les arts du spectacle.

Un communiqué détaillé suivra prochainement. Voyez les films des PGGAS des dernières années ici.

Laissez-vous guider par notre conservateur de collection Marc St-Pierre

  • À la suite du lancement en ligne récent de Malartic, le conservateur de la collection de l’ONF Marc St-Pierre approfondit le sujet des mines dans le billet de blogueMalartic: une histoire de mine,en explorant d’autres documentaires importants sur la question.

Pour en savoir plus sur les cinéastes et leurs œuvres à l’ONF

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma