Fantasia, une 20e édition du 14 juillet au 3 août 2016

Le Festival international de films Fantasia célèbrera sa 20e édition et c’est le collectif de réalisateurs Roadkill Superstar (TURBO KID) qui agira à titre de présidents d’honneur cette année.

 

Au programme, quelques 400 films provenant de près de 40 pays dont 145 longs métrages (dont plus d’une centaine seront présentés en première) et près de 300 courts (dont plus d’une centaine provenant du Québec).

 

Les lieux de projection

Le Festival sera de retour à l’Auditorium des diplômés de SGWU (Théâtre Hall), à la salle J.A. De Sève et au Théâtre D.B. Clark de l’Université Concordia. Il sera également présent au Musée McCord, à la Cinémathèque québécoise, à la place de la Paix du Quartier des spectacles et à la scène Vidéotron du Festival Juste pour rire.

 

De KING DAVE en ouverture à MON AMI DINO en clôture

Tel que précédemment annoncé, l’édition 2016 s’ouvrira avec la première mondiale de KING DAVE, le nouveau long métrage de Daniel Grou (Podz). Produit par Nicole Robert, ce film hors norme tourné en un plan-séquence unique de 91 minutes nous plonge dans l’univers d’Alexandre Goyette qui a signé le scénario, en plus d’interpréter le personnage principal. La projection aura lieu en présence du réalisateur Podz, du comédien et scénariste Alexandre Goyette et de membres de la distribution.

KING DAVE sera distribué en salles le 15 juillet par les Films Séville, une filiale d’eOne.
Le Festival se clôturera avec la première mondiale de MON AMI DINO, le troisième long-métrage de Jimmy Larouche, dans lequel il met en vedette Dino Tavarone, l’une des vedettes de la télévision québécoise, dans un rôle qui lui permet de déployer toutes les nuances de son talent. Le film sera projeté en présence du réalisateur, de l’acteur Dino Tavarone ainsi que l’équipe du film le 3 août au Théâtre D.B. Clark, avant sa distribution en salles au Québec par L’Atelier Distribution le 5 août.
Également en clôture, le drame d’épouvante DON’T BREATHE de Fede Alvarez (EVIL DEAD) sera projeté en deuxième partie de soirée. Un groupe d’amis entre par effraction dans la maison d’un homme riche et aveugle. Ils sont convaincus qu’ils en sortiront indemnes, avec le cambriolage du siècle. Ils ont tort… Présenté à SXSW où il s’est mérité les éloges de la critique, ce tour de force de mise en scène génère un authentique climat d’angoisse et se hisse au panthéon du cinéma d’horreur contemporain. DON’T BREATHE sera projeté en présence du réalisateur Fede Alvarez le 3 août à l’Auditorium des diplômés de SGWU (Théâtre Hall) et prendra ensuite l’affiche en Amérique du Nord le 26 août, distribué par Sony Pictures Canada.

 

Plein feu sur la sélection internationale

Premières attendues, découvertes stimulantes et succès festivaliers sont au cœur du volet international de Fantasia cette année.

Voici quelques-uns des titres à surveiller de près lors de cette édition :

  • Outre l’attendue présentation de LET ME MAKE YOU A MARTYR de Cory Asraf et John Swab, qui sera projetée en présence du producteur et interprète Marilyn Manson, les festivaliers auront l’occasion de découvrir en première mondiale UN PETIT BOULOT du regretté Pascal Chaumeil (L’ARNACOEUR), une comédie noire mettant en vedette Romain Duris et Michel Blanc;
  • Le comédien Christopher Lloyd (BACK TO THE FUTURE) assistera à la projection de I AM NOT A SERIAL KILLER de Billy O’Brien, l’adaptation du best-seller de Dan Wells;
  • Immense succès en Espagne, la comédie érotique KIKI : LOVE TO LOVE de Paco Leon suit cinq individus aux pratiques sexuelles non orthodoxes;
  • Ethan Hawke et John Travolta s’affrontent dans IN A VALLEY OF VIOLENCE, le western de l’Américain Ti West (HOUSE OF THE DEVIL);
  • Oeuvre-phare du volet que Fantasia dédie cette année au cinéma polonais, I, OLGA HEPNAROVA de Petr Kazda et Tomas Weinreb revient sur une figure controversée de l’histoire de la Tchécoslovaquie;
  • Le corps d’un homme devient peu à peu invisible dans le thriller THE UNSEEN (première mondiale) du Canadien Geoff Redknap;
  • Neuf ans après le culte VIVA, la réalisatrice Anna Biller revient avec THE LOVE WITCH, un nouvel hommage au cinéma d’exploitation des années 60;
  • Un détective pourchasse une dangereuse créature amphibie dans le sanguinolent BAD BLOOD de Tim Reis, un film réalisé grâce au Marché de coproductions Frontières;
  • Entièrement dessiné à la main, le conte de fée PSYCHONAUTS des Espagnols Alberto Vasquez et Pedro Rivero se déroule sur une île dévastée où habite un enfant menant une mystérieuse mission;
  • L’icône du cinéma de genre Dee Wallace (THE HOWLING, E.T.) retourne à l’épouvante dans le conte de Noël horrifique RED CHRISTMAS de l’Australien Craig Anderson;
  • Présenté en première mondiale, la comédie dramatique SOME FREAKS d’Ian MacAllister McDonald aborde avec franchise le thème de l’adolescence;
  • Avec son doublage excentrique, le collage À LA RECHERCHE DE L’ULTRA-SEX de Nicolas et Bruno reprend des scènes tirées de films érotiques qu’il transforme en saga de science-fiction. Cette séance sera suivie d’une table ronde avec Gérard Kikoïne, un pilier de l’industrie pornographique française qui reviendra sur son parcours professionnel;
  • Un super-héros ayant perdu ses pouvoirs traverse une crise identitaire dans le drame fantastique SUPERPOWERLESS de Duane Andersen;
  • Sélectionné au Festival de Sundance, le western OUTLAWS AND ANGELS rend hommage à Sergio Leone et met en vedette Luke Wilson et Francesca Eastwood;
  • AGONIE de David Clay Diaz s’inspire de faits véridiques en revenant sur une troublante histoire de meurtre non prémédité;
  • Grand Prix du Jury à SXSW, le premier film d’Adam Pinney THE ARBALEST est une fantaisie historique portant sur un inventeur de jouet sur le point de changer le monde;
  • Pierre Niney (YVES SAINT LAURENT) s’improvise vendeur de stupéfiants dans FIVE, la nouvelle comédie d’Igor Gotesman;
  • Persuadé que le gouvernement cache la vérité sur les extraterrestres, un cinéaste amateur voit ses cauchemars se concrétiser dans le film MAN UNDERGROUND de Michael Borowiec et Sam Marine;
  • Finalement, rappelons la venue à Fantasia du réalisateur américain Kevin Smith pour la première canadienne de la comédie YOGA HOSERS.

 

Demain, nous vous proposerons un coup d’oeil sur la sélection asiatique et la section documentaire du Festival !

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival