fbpx

FMC – Le Canada et l’Argentine investiront plus de 130 000 $ dans le codéveloppement de projets !

Le Canada et l’Argentine investiront plus de 130 000 $ dans le codéveloppement de projets d’animation et de médias numériques

Le Fonds des médias du Canada (FMC) et l’Instituto Nacional de Cine y Artes Audiovisuales(Institut national du film et des arts audiovisuels, INCAA) de l’Argentine ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente en vue d’établir une mesure incitative pour le codéveloppement de séries d’animation télévisuelles et de contenu médias numériques entre des producteurs canadiens et argentins. Le budget de cette mesure sera supérieur à 130 000 $CA.

« L’Argentine est une locomotive régionale dans le domaine des arts, a déclaré Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC. Il était donc parfaitement naturel que le FMC s’associe à un pays où le développement et la production de contenu audiovisuel constituent des moteurs économiques et culturels de premier plan. Cette nouvelle entente permettra au FMC de continuer à établir des partenariats constructifs avec des organismes de financement des marchés clés. Nous espérons que les créateurs canadiens se tourneront vers l’Argentine pour y trouver des occasions de codéveloppement, et j’ai hâte de voir les projets que nous financerons par l’intermédiaire de cette mesure incitative passer à l’étape de la production. »

« Il s’agit d’une entente très importante pour notre secteur, car le Fonds des médias du Canada est parmi l’un des plus efficaces au monde, » a pour sa part confié Ralph Haiek, président de l’INCAA. « Les projets développés en collaboration avec le FMC ont été exportés dans des marchés de premier plan. La mesure incitative vise principalement les productions créées pour les plateformes numériques, en particulier les projets d’animation et interactifs. À l’heure actuelle, c’est ce type de contenu qui repousse les limites de l’audiovisuel. »

Les projets doivent provenir de producteurs admissibles selon les critères des deux organismes. Il doit s’agir d’un projet de codéveloppement d’une série d’animation télévisuelle qui satisfait à la définition du FMC du genre des dramatiques, des émissions pour enfants et jeunes ou des documentaires. Les projets de fiction, de documentaire ou d’animation codéveloppés pour les plateformes numériques (une série Web, du contenu numérique narratif, un projet transmédia, un projet de réalité virtuelle ou augmentée, etc.) sont également admissibles. La contribution maximale totale à chacun des projets financés par le truchement de cette mesure atteindra 25 000 $US (approximativement 32 000 $CA).

Recherche de partenaires de coproduction

Nous invitons les producteurs qui souhaitent trouver un partenaire international au titre de cette mesure à afficher le profil de leur entreprise dans le site du FMC en cliquant ici. Les profils seront accessibles à tous, y compris les partenaires potentiels d’autres pays.

Présentation d’une demande

Les projets seront évalués par un comité de sélection composé de représentants du FMC et de l’INCAA.

Toutes les demandes doivent être conformes aux Principes directeurs de la mesure incitative, qui sont affichés dans le site du FMC. Veuillez cliquer ici pour consulter les Principes directeurs du programme. Déjà ouverte, la période de présentation des demandes se terminera le 31 octobre 2019. Les noms des requérants retenus seront annoncés en décembre 2019.

À propos du Fonds des médias du Canada

Le Fonds des médias du Canada (FMC) favorise, développe, finance et promeut la production de contenus canadiens et d’applications pour toutes les plateformes audiovisuelles. En outre, il oriente les contenus vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation de l’industrie, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès à des contenus grâce à des partenariats avec les secteurs public et privé. Le FMC reçoit des fonds du gouvernement du Canada et des distributeurs de services par câble, par satellite et par IP du pays. Veuillez visiter cmf-fmc.ca.

À propos de l’Instituto Nacional de Cine y Artes Audiovisuales (INCAA)

L’Instituto Nacional de Cine y Artes Audiovisuales (Institut national du film et des arts audiovisuels, INCAA) est un organisme public non étatique qui relève du ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sciences et de la Technologie de l’Argentine. Il a essentiellement pour objectif de promouvoir, d’encourager, de renforcer et de réglementer la production audiovisuelle sur le territoire argentin, mais également à l’étranger, en ce qui a trait à la cinématographie nationale. L’INCAA vise également à assurer aux auditoires de toutes les régions du pays l’accès à cette production. Créé en 1958, il a été, tout au long de son histoire, renforcé par les lois nationales et doté d’outils qui lui ont permis de donner à l’Argentine l’une des plus importantes industries audiovisuelles d’Amérique latine. En compétition avec la crème du cinéma mondial dans les principaux festivals internationaux du film, les productions du pays ont été récompensées pour leur grande qualité et leur diversité. Chaque année, en moyenne, 150 films sont produits au pays et 200 films ou coproductions sont lancés; ceux-ci attirent plus de six millions de spectateurs. Quelque 900 projets reçoivent du soutien à la production de l’INCAA, que ce soit dans le cadre de concours ou sous la forme de crédits et de subventions. L’Instituto favorise l’engagement et la sensibilisation du public par le truchement de différents programmes fédéraux qui assurent la promotion du cinéma argentin dans toutes les régions du pays. 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / animation / Cinéma / medias numériques