fbpx

François Delisle : rétrospective à Excentris du 23 au 26 novembre

Fragments, FunFilm et les Films 53/12 annoncent la rétrospective inédite consacrée au cinéaste François Delisle à l’affiche du cinéma Excentris du 23 au 26 novembre prochains.

 

 

« Reconnu à l’international, découvert au cinéma Parallèle, François Delisle possède une signature unique parmi les artistes d’ici et d’ailleurs. En cumulant les fonctions de producteur, scénariste, monteur, directeur photo et réalisateur, il s’assure que ses créations, toutes férocement indépendantes, portent sa griffe. » a déclaré David Lamarre responsable de la programmation.

Les films suivants seront présentés :

Ruth (1994) avec Ariane Frédérique, Frédéric Teyssier, Émmanuel Bilodeau, Micheline Lanctôt, Gaétan Nadeau, 70 min. Lundi 23 novembre à 19h.

Le bonheur c’est une chanson triste (2004) avec Anne-Marie Cadieux, Frédérick De Granpré, Miro, 84 min. Mardi 24 novembre à 19h.

Toi (2007) avec Anne-Marie Cadieux, Marc Béland, Laurent Lucas, Raphaël Dury, Jean-François Casabonne, Ève Cournoyer, Marie-France Lambert, Michèle Rossignol, 87 min. Mardi 24 novembre à 21h

2 fois une femme (2010) avec Evelyne Rompré, Marc Béland, David Boutin, Étienne Laforge, 94 min. Mercredi 25 novembre à 19h.

Le météore (2013) avec Noémie Godin-Vigneau, Dany Boudreault, Brigitte Pogonat, 85 min. Mercredi 25 novembre à 21h.

Chorus (2015) avec Sébastien Ricard, Fanny Mallette, Geneviève Bujold, 96 min. Jeudi 26 novembre à 19h.

  • arton2338-55db0
  • arton2336-01acd
  • arton2334-3d9c4
  • arton2332-bdb94

 

François Delisle, cinéaste:

« Je ne veux pas faire du cinéma de divertissement, parce que pour moi c’est une forme de nihilisme délictueux, une forme d’abandon face à notre destin et face aux défis de l’humanité. »

« En fait, je n’ai jamais vu mes films comme relevant du cinéma réaliste. Je suis toujours déçu quand on aborde mes films sous cet angle. Pour moi, ils émergent du fantasme. »

« J’aborde peut-être des sujets de société, mais mon regard n’est certainement pas sociologique. En fait, au départ, je m’intéresse à des expériences courantes, communes à beaucoup de gens, mais je les cristallise dans des situations extrêmes. »

« I like to shake things up a bit by transforming everything into fictional material. Fiction is how I express myself… I only delved into reality to use the filmed material and real-life experiences as the raw materials for screenwriting. »

(extraits de déclarations de François Delisle issues des dossiers de presse des films)

Horaire détaillé sur http://cinemaexcentris.com/

 

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements