fbpx

Gulîstan, terre de roses en salle dès le 20 janvier 2017

Gulîstan, terre de roses de Zaynê Akyolen salle à Montréal et à Québec dès le 20 janvier

 *

Une coproduction Périphéria Productions/Mîtosfilm/ONF

Après avoir remporté le Prix du meilleur espoir Québec/Canada en novembre dernier aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), le long métrage de Zaynê Akyol, Gulîstan, terre de roses (Périphéria Productions/Mîtosfilm/ONF) arrive en salle le 20 janvier à Montréal, à la Cinémathèque québécoise et au Cinéma du Parc, ainsi qu’à Québec, au Cinéma Le Clap.

 

Le prix reçu aux RIDM témoigne de l’intérêt suscité par le sujet du film, toujours d’actualité — le combat des Kurdes contre Daech, le groupe armé État islamique —, et du succès de la tournée dans les festivals nationaux et internationaux, dont une première mondiale au festival Visions du Réel à Nyon, en Suisse, et une première canadienne au festival Hot Docs de Toronto. Gulîstan, terre de roses a notamment remporté le prix Doc Alliance, attribué par sept des plus prestigieux festivals du film documentaire d’Europe, et le Prix du meilleur long métrage au Festival du film de Milan, en Italie.

 

D’une durée de 86 minutes, le documentaire suit des combattantes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui partagent leur idéal révolutionnaire et féministe en luttant pour leur terre et contre Daech, le groupe État islamique. Le film est produit par Sarah Mannering, Fanny Drew et Yanick Létourneau (Périphéria), Mehmet Aktaş (Mîtosfilm) ainsi que Nathalie Cloutier et Denis McCready (ONF). Yanick Létourneau, Mehmet Aktaş et Colette Loumède sont les producteurs exécutifs. Le film est distribué par l’ONF.

 

 

En bref

Présentation en salle de Gulîstan, terre de roses dès le 20 janvier

À Montréal :
Cinémathèque québécoise (version originale kurde avec sous-titres français)
Cinéma du Parc (version originale kurde avec sous-titres anglais)

À Québec :
Cinéma Le Clap (version originale kurde avec sous-titres français)

Le public qui ira voir le film à la Cinémathèque québécoise et au Cinéma du Parc aura la chance de découvrir l’exposition de photos Rojekê, un jour, signée par Zaynê Akyol.

 

 À propos de la réalisatrice, Zaynê Akyol

Diplômée de l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal, Zaynê Akyol remporte dès la fin de son baccalauréat le Prix du meilleur espoir en cinéma documentaire remis par la Chaire René-Malo, associée à l’Office national du film du Canada. Elle réalise en 2010 le moyen métrage Iki bulut arasinda, Sous deux ciels, primé notamment aux Rendez-vous du cinéma québécois. Zaynê termine également une maîtrise en communication, profil cinéma. Suit en 2013 le scénario de Gulîstan, terre de roses ; le projet à l’étape du développement est invité à participer au Doc Station du Festival international du film de Berlin.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Événements