fbpx

Il était une fois Martin Villeneuve, une immersion dans l’univers du cinéaste

« Il était une fois Martin Villeneuve », une immersion dans l’univers du réalisateur de Mars & Avril et d’Imelda

Huit ans après l’ambitieux Mars & Avril et son apparition remarquée à la conférence TED mondiale où il est à ce jour le seul Québécois à avoir pris la parole, le cinéaste Martin Villeneuve a accepté de se livrer dans Il était une fois Martin Villeneuve, un documentaire réalisé en 2019 par quatre jeunes Français, à l’époque étudiants en cinéma à Québec.

Le cinéaste, qui reviendra prochainement avec non pas une mais bien deux suites à son court métrage Imelda, évoque ici sa démarche, ses racines, ses influences, ses collaborations et autres moments forts de sa vie. Un portrait inédit, dans lequel des artistes de renom ont accepté d’accorder une entrevue : le metteur en scène, cinéaste et acteur Robert Lepage, l’illustrateur et scénographe François Schuiten, ainsi que le frère ainé de Martin, le cinéaste Denis Villeneuve.

Le documentaire de 14 minutes, réalisé par Jean Benoit, est maintenant disponible gratuitement sur Vimeo :

Un documentaire qui repose sur la générosité 

« Ce film, c’est le résultat d’une générosité incroyable de Martin Villeneuve, qui n’a pas hésité à donner de son temps et de ses ressources pour nous permettre de le réaliser, » commente Jean Benoit, le réalisateur du documentaire. « C’était à un moment où il avait envie de parler d’autres choses que de Mars & Avril, même si à la base nous étions curieux de revenir sur le processus derrière ce premier long métrage. Martin travaillait alors sur un projet de film d’animation à Montréal, Aquarica, en collaboration avec l’illustrateur des Cités Obscures, François Schuiten. L’occasion était idéale pour aborder de nouvelles thématiques avec lui. Le projet est aussi issu d’une générosité exceptionnelle de la part des autres intervenants que sont Robert Lepage, François Schuiten ou son frère Denis, qui ont accepté notre invitation. Je peux vous assurer, en tant que jeune réalisateur français, qu’il est quasiment impossible de faire ce genre de projet en France ! Je suis très reconnaissant de cette mentalité propre au Québec qui nous a permis à moi et à mes quatre complices de vivre une expérience riche de sens ».

Le film est un condensé de courage et de persévérance qui raisonne pour quiconque souhaite vivre sa passion. « Martin Villeneuve représente un symbole de force et de courage devant l’adversité pour tout jeune qui tente de se faire une place dans le cinéma. C’est une immersion dans le combat que mène un cinéaste aujourd’hui pour voir ses projets se concrétiser. Mais c’est également une magnifique illustration qui rappelle au bon moment, en raison de la période délicate actuelle, que certaines personnes se battent pour créer des œuvres qui nous permettent de nous évader du quotidien et de nous réunir ensemble pour les savourer. En suivant Martin sur Aquarica, et sur les deux suites à Imelda qu’il s’apprête à lancer, j’ai découvert un cinéaste qui sait ce qu’il veut, engagé, méticuleux dans sa réflexion et ses choix de création. Le Québec est vraiment chanceux de l’avoir ! »

 

Crédits :

Réalisation : Jean Benoit
Montage : Fabien Roux
Images : Anaïs Grioche et Débora Sansonetti
Son : Yann Salladin

 

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire