fbpx

LA VIE DES ÊTRES, un premier court-métrage pour Atrium Films

La vie des êtres, un court-métrage écrit et réalisé par Cédric Bérard-Patry, une production Atrium Films.

Ludovic voit son adolescence s’effondrer : Brigitte, sa mère victime d’une fausse couche, disparaît à l’urgence. Seul, Ludovic devra parcourir le dédale chaotique de l’hôpital. Dénué de repères, il aura à s’affranchir de son innocence afin de retrouver Brigitte.

INTENTIONS CRÉATIVES

La vie des êtres consiste en l’allégorie d’une « petite mort » : la fin de l’adolescence et le passage à l’âge adulte. Le récit met en opposition les concepts de vie et de mort qui se confondent afin d’en extraire la complexité et les interrogations auxquelles tout être doit faire face.

La tension dramatique réside donc dans le paradoxe même de l’adolescence : Ludovic réclame la présence de sa mère, mais doit nécessairement s’en affranchir afin de devenir un homme. Ce déséquilibre oriente la perspective cinématographique : d’une part, l’angoisse et la peur de l’inconnu; de l’autre, la quête d’autonomie et d’indépendance. Le mandat de réalisation de La vie des êtres est de projeter l’inconscient de Ludovic, de le traduire au sein même du corps filmique.

Bien que l’ensemble du film constitue une sombre fable, celui-ci nourrit l’intention sincère d’offrir un baume sur une humanité qui a du mal à cicatriser.

 

PRODUCTION

En étant à sa première production, Atrium Films souhaite développer des projets cinématographiques en respectant l’essence de l’intention artistique tout en conservant une orientation d’affaire stratégique.

Nous considérons le talent et la spécialité de nos collaborateurs comme les fils qui tissent une toile. C’est pourquoi nous proposons une production méthodique suivant un objectif précis : créer des liens durables avec l’ensemble des membres de nos équipes techniques, composée de jeunes professionnels de tous horizons.

La vie des êtres est le résultat d’une passion commune, d’un désir profond de faire sa marque.

 

ORIGINE ET MISSION D’ATRIUM FILMS

Cédric Bérard-Patry
Charles-Antoine Cloutier
Justin Mongrain Bernardini

La quête d’indépendance et d’autonomie créative partagée par les trois fondateurs d’Atrium Films a naturellement mené à la création d’un lieu de rencontre où le rêve constitue la principale compétence motrice. L’émergence d’Atrium Films s’est organisée à l’intersection de convictions philosophiques, politiques et artistiques intrinsèquement humanistes.

À l’image de sa contrepartie architecturale, le mot « atrium » a été sélectionné pour représenter l’idée que les membres de la compagnie se font de la fonction d’un film : celui-ci doit agir comme un espace ouvert résonnant selon une logique systémique, une structure objective s’articulant autour de la subjectivité, un appareil culturel en constante co-construction, intimement lié à son contexte.

Atrium Films est donc un accélérateur et un incubateur créatif, dont la mission principale est de mettre sur pied un environnement de travail propice à un cinéma durable et socialement responsable. Atrium Films divise ses opérations en deux volets : le développement créatif et le support à la production (l’apport d’un soutien technique et administratif pour les projets cinématographiques).

COURTE BIOGRAPHIE DU RÉALISATEUR

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Cédric Bérard-Patry explore depuis l’adolescence des thèmes qui lui sont propres : la vie et la mort, les transitions et les séparations, l’amour, la masculinité, la quête de sens.

C’est d’abord dans le jeu dramatique que Cédric a acquis le désir d’embrasser la nature polyforme de la psyché humaine, et d’en exploiter les multiples dimensions afin de mieux découvrir ses propres aspirations. Sensible et empathique, angoissé et parfois terrifié, Cédric observe le monde en contre-plongée, en enfant émerveillé.

La vie des êtres, sa première lancée en réalisation, encapsule ce besoin de redonner au monde sa couleur primitive et brute, inaltérée par le cynisme. La vie des êtres est une première bouffée d’air, l’aboutissement d’une longue immersion.

Production

Cédric Bérard-Patry
Charles-Antoine Cloutier
Justin Mongrain Bernardini

Scénario et réalisation

Cédric Bérard-Patry

Direction de la photographie

François Herquel

Direction artistique

Geneviève Boiteau

Chef maquilleuse

Camille Buisson-Gentilhomme

Assistance à la réalisation

Marie-France Goulet

Continuité et scripte

Maxime Girard

Responsable des communications

Pascale Deschênes

Dans le rôle de Ludovic

Henri Picard

Dans le rôle de Brigitte

Sophie Cadieux

 

 

 

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage