fbpx

L’Académie canadienne annonce un nouvel engagement envers l’équité et l’inclusion

L’académie canadienne annonce un nouvel engagement envers l’équité et l’inclusion qui comprend l’ajout d’une règle en appui à la souveraineté narrative autochtone aux critères des prix Écrans canadiens

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (l’Académie canadienne) a annoncé l’ajout d’une nouvelle règle, le lancement de plusieurs initiatives et d’un programme conçu pour assurer l’équité au sein de l’organisation et de l’industrie canadienne des médias audiovisuels dans son ensemble, ainsi que la nomination de cinq nouveaux membres à son conseil d’administration. Ces annonces marquent une étape importante vers la création d’une industrie canadienne des médias plus équitable.

Les nouveaux membres du conseil d’administration sont Shamier Anderson (Invasion sur Apple TV+ et Bruised, sélection officielle au TIFF 2020), Andréa Grau (fondatrice et propriétaire de Touchwood PR), Jennifer Hollyer (présidente de la Jennifer Hollyer Agency), Stephan James (Si Beale Street pouvait parler, Selma) et Tina Keeper (Au nord du 60e, Through Black Spruce). Tandis que l’Académie canadienne continue d’élargir son travail au-delà de la présentation de prix pour englober la mise en valeur des talents et la diversification de la prochaine génération de conteurs canadiens, chacune de ces personnes apportera une voix et une expertise uniques à cette croissance. Ils joignent les 15 membres actuels du conseil, notamment le président du conseil John Young, PDG de Boat Rocker Media, et la vice-présidente Anne Marie La Traverse, présidente de Pink Sky Entertainment.

Après avoir complété le mandat maximal de 10 ans, Martin Katz, président de Prospero Pictures, et Anne Fitzgerald, directrice juridique chez Cineplex inc., quitteront leurs fonctions au sein du conseil d’administration. Martin Katz a été président du conseil de 2011 à 2019 et a fait partie intégrante de la croissance et du réaménagement de l’Académie canadienne par le développement et le lancement de la Semaine du Canada à l’écran et la revigoration de l’objectif et de la pertinence de l’association. De son côté, Anne Fitzgerald a joué un rôle essentiel dans l’établissement de nouvelles procédures de gouvernance au cours de son mandat.

« Ce fut un honneur de travailler avec Marty et Anne à transformer l’Académie canadienne en l’organisation que nous connaissons aujourd’hui, a affirmé John Young, président du conseil d’administration. Nous avons tous bénéficié du leadership et de la vision de Marty pendant ses neuf années à la présidence et je le remercie de ses contributions incommensurables et de sa participation substantielle dans la renaissance de l’Académie canadienne. Nous saluons également Anne Fitzgerald, une cadre respectée dont la contribution infatigable à l’infrastructure de l’Académie canadienne a permis d’ériger les bases sur lesquelles nous reposons aujourd’hui. En songeant à nos perspectives d’avenir, l’ajout de Shamier, d’Andréa, de Jennifer, de Stephan et de Tina ne saurait survenir à une période plus charnière de notre industrie. Ils sont tous dotés d’une expertise, d’une énergie et de connaissances incroyables et j’ai hâte de collaborer avec eux et de constater leurs contributions à l’Académie canadienne. »

L’Académie canadienne est aussi fière d’annoncer qu’elle a été choisie comme partenaire des programmes d’accès global de WarnerMedia. Ce partenariat débute par le lancement du Programme accès global pour scénaristes WarnerMedia x Académie canadienne, une initiative de développement des talents axée sur des scénaristes canadiens chevronnés, mais sous-représentés. Le programme vise à leur offrir l’accès à une exposition et à des liens sans précédents auprès des cadres et des créateurs de WarnerMedia, ainsi qu’à des occasions dans l’industrie.

Le Programme accès global pour scénaristes WarnerMedia x Académie canadienne est une initiative pluriannuelle appuyée par WarnerMedia et administrée par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, en collaboration avec Téléfilm Canada.

« Je suis enchantée de notre partenariat avec l’Académie canadienne, a affirmé Deanna Cadette, directrice générale des programmes d’accès global de WarnerMedia. Le Canada compte certains des meilleurs scénaristes d’expérience de l’industrie, issus de communautés sous-représentées. Le moment est bien choisi pour amplifier leur voix et présenter leur talent à un auditoire mondial qui a soif de nouvelles histoires et de perspectives uniques. »

De plus, l’Académie canadienne a annoncé son appui aux efforts du Bureau de l’écran autochtone qui œuvre pour la « souveraineté autochtone » des collectivités des Premières Nations, Inuits et Métis. Cet appui prend la forme d’une nouvelle règle de critères d’admissibilité du contenu autochtone, qui entrera en vigueur pour la saison 2021 des prix Écrans canadiens. Lorsqu’une œuvre soumise raconte une histoire autochtone ou expose une perspective autochtone, les participants doivent confirmer qu’au minimum, deux tiers des talents au-dessus de la ligne s’identifient comme étant Autochtones OU que la société de production est détenue majoritairement par des Autochtones. Lorsqu’une œuvre soumise raconte une histoire d’une perspective non-autochtone, mais comprend du contenu autochtone, les participants doivent déclarer avoir lu le guide Protocoles et chemins cinématographiques du Bureau de l’écran autochtone et inclure un document écrit qui précise comment la production a) a sollicité le leadership communautaire autochtone de façon respectueuse, b) a suivi les protocoles communautaires liés à l’autorisation et au consentement et c) a embauché des Autochtones au sein de son équipe de tournage et a maintenu un environnement de travail respectueux.

L’Académie canadienne a réaffirmé son engagement à aborder le problème du racisme systémique dans l’industrie des médias et a annoncé aujourd’hui plusieurs nouvelles initiatives contre le racisme :

  • Le conseil d’administration a établi un comité sur l’équité pour élaborer des politiques sur l’équité et contre le racisme et en faire le suivi. Le comité, formé de membres du conseil et d’employés de l’Académie canadienne, s’est déjà réuni et a formulé des commentaires utiles au sujet de programmes et initiatives à venir.
  • Un Fonds sur l’équité et l’inclusion a été établi pour veiller à ce que les coûts ne soient pas un obstacle qui empêche tout professionnel sous-représenté de l’industrie à prendre part aux événements de l’Académie canadienne. Ce fonds assurera une assistance financière pour défrayer les frais de soumission, les billets de gala et les cotisations de membre à ceux qui en ont besoin. Le conseil d’administration, dirigé par son président, John Young, a versé le financement d’amorçage nécessaire à cette initiative afin que les demandeurs puissent en profiter dès l’édition 2021 des prix Écrans canadiens.
  • Le Fonds sur l’équité et l’inclusion financera également une formation de perfectionnement professionnel en ligne portant sur la diversité qui sera offerte gratuitement aux membres de l’Académie canadienne. Parmi les sujets d’ateliers potentiels, citons : comment créer une atmosphère inclusive sur un plateau de tournage, comment se conformer au guide Protocoles et chemins cinématographiques du Bureau de l’écran autochtone, les effets des préjugés inconscients sur le développement de contenu et les compétences nécessaires pour améliorer sa compétence culturelle à titre de professionnel de l’industrie.
  • À compter de cette année, l’Académie canadienne présentera un rapport annuel sur la diversité de son conseil d’administration et de ses membres, de même que des panélistes et conférenciers invités à ses événements. À l’heure actuelle, le conseil est composé de femmes à 50 % et, cumulativement, 38 % des membres du conseil s’identifient comme étant une personne autochtone (10 %), noire (14 %) ou de couleur (14 %). Lors de notre dernier exercice financier, 51 % des panélistes et des conférenciers invités aux événements de l’Académie canadienne s’identifiaient comme une personne de couleur (34 %), noire (12 %) ou autochtone (5 %).

« Au milieu d’une année tumultueuse, l’Académie canadienne a entrepris une période de réflexion importante afin de déterminer l’état actuel de notre organisation et ce que nous voulons qu’elle devienne dans l’avenir, a expliqué Beth Janson, chef de la direction, Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Ces programmes, comités et nouvelles nominations à notre conseil d’administration démontrent notre engagement accru envers l’équité et le changement réel, et ce n’est que le début. »

Des communautés plus engagées sur les plateformes numériques

Un gala rehaussé par les technologies d’ici

Des activités repensées pour honorer l’excellence de nos créateurs et artisans

En cette année exceptionnelle et grâce à Radio-Canada, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a pu maintenir et présenter ses remises de prix Gémeaux qui ont su prendre avantage de technologies développés ici pour assurer le rayonnement de nos créateurs et nos artisans de la télévision et du numérique.

En parallèle, l’Académie a misé sur des façons de faire différentes et a développé des activités pour promouvoir l’excellence de notre production. Ce repositionnement s’est déployé sur une période de six mois, un délai d’ajustement très court pour ce qui aurait peut-être pris quelques années en temps normal. Ces efforts se sont traduits par une amplification de contenus développés sur les plateformes numériques et les médias sociaux.

Pour accentuer la voix des 35es prix Gémeaux et fédérer ses communautés en l’absence des événements et rassemblements habituels, l’Académie a su proposer des activités qui ont généré l’engagement et de nombreuses conversations virtuelles : dévoilement des finalistes en direct sur Facebook, campagnes de fierté et de mobilisation, partage de contenus des partenaires, vote du public, partage de photos, webinaire et transformation du traditionnel programme souvenir imprimé en version numérique et interactive. L’Académie a fait appel aux talents de différents partenaires et fournisseurs pour accélérer cette transformation et tient à remercier : Spritz Social & numérique, Version 10, M’Biance, Turbulent, annexe et Ace Média.

Sans oublier l’exécution impeccable de Live U qui a permis d’assurer des réactions en direct des gagnants lors de la remise de prix diffusée sur les ondes de ICI ARTV et de Lüz Studio pour les contenus en réalité augmentée lors du Gala présenté sur les ondes d’ICI TÉLÉ. Le tout a été unanimement applaudi et fera assurément école.

L’Académie aimerait saluer également le travail de toutes les équipes de productions, techniciens, artisans, qui ont contribué aux différents tournages dans des conditions de distanciation strictes pour assurer la sécurité de tous..

Voici quelques résultats des actions numériques posées entre le 1er juillet et le 20 septembre. Nous sommes fiers de mentionner que l’ensemble des contenus vidéo publiés, a permis de générer 500 000 vues grâce à la participation de nos partenaires.

  • Campagne Je soutiens les créateurs d’ici (juin-juillet) a rejoint de 280 000 personnes et les deux capsules ont chacune été vues par près de 135 600 et 141 700 personnes à un moment où il était important de réitérer l’importance de nos créateurs.
  • Dévoilement des finalistes sur la page Facebook des Prix Gémeaux (7 juillet) a été suivi en direct par près de 3 000 personnes et obtenues au total 36 000 vues
  • Campagne Chaîne de reconnaissance / Faites une accolade à un finaliste dont l’animation de 15 secondes a été vue par 59 500 personnes et a suscité plus de 1 214 accolades du 7 au 30 juillet et généré plus de 398 392 impressions.
  • Remise des certificats aux nominés et Mur d’excellence des nominés offrait la chance à tous les finalistes d’afficher fièrement leur photo avec leur certificat officiel que tous avaient reçu par un envoi courriel. Les photos ont circulé sur les médias sociaux et garni le Mur d’excellence du programme-souvenir. La capsule promotionnelle de l’opération a été vues par 17 910 personnes.
  • Prix du public Fonds Cogeco présenté pour une troisième année de la mi-août à la mi-septembre a permis à plus de 48 000 personnes de voter pour leur émission coup de cœur. Un total de 101 447 votes a été enregistrés.
  • Webinaire « Les Écrans toujours au poste » réunissait six responsables de la programmation des principales chaïnes. Le webinaire a permis de dresser un portrait sur la situation de la télévision et des médias numériques et d’identifier les défis en termes de financement, de contenu et de diversité. 350 personnes était au rendez-vous en direct sur Facebook pour un grand total de 4 020 vues en date de la mi-septembre.
  • Programme-souvenir en version numérique: Cette nouvelle expérience de contenu des prix Gémeaux a été lancée lancé le 15 septembre. Le programme numérique réunissait les informations pertinentes entourant les événements et les remises de prix, mises à jour en temps réel avec l’ajout des gagnants. La nouvelle mouture du programme offrait un volet ludique et interactif sur les 35 ans de l’événement dont des Album photos de 1985-2020, un quiz et des messages des indispensables organismes et partenaires étaient relayés par diverses intégrations ou formats publicitaires. Le programme-souvenir a permis de rejoindre 10 fois plus d’utilisateurs que la version papier en 2019. En 7 jours seulement et à l’aide des différentes stratégies promotionnelles, le programme a été consulté 61 495 fois. La nouvelle plateforme numérique du programme-souvenir a offert une expérience utilisateur innovante et permet un potentiel de développement de contenu pour les éditions futures.
  • Remises de prix repensées / comment donner une voix aux gagnants : Si trois remises de prix ont été maintenues, elles se sont déroulées sans public à l’exception du gala du dimanche soir auquel quelques finalistes ont pu assister et recevoir leur prix en direct grâce à des mesures sanitaires très strictes. Les autres récipiendaires ont pu réagir grâce au pouvoir des plateformes numériques et de vidéoconférences.La Soirée artisans et du documentaire proposait 3 segments pré-tournés et webdiffusés sur les pages Facebook des prix Gémeaux et de ses partenaires.

La Soirée des Artisans et du documentaire  diffusée sur Facebook, le jeudi 17 septembre a cumulée plus de 16 000 vues soit une augmentation de 66% par rapport à 2019. Les interactions ont augmenté de 35%. La remise a rejoint 52 200 personnes contre 13 834 en 2019.

Quant aux deux autres cérémonies relayées, le dimanche 20 septembre, sur les différentes plateformes télévisuelles et numériques de Radio-Canada, elles ont fait l’unanimité quant leur valeur de production et ont reçu une couverture de presse dithyrambique. L’Avant-première diffusée sur ICI ARTV a attiré 41 000 téléspectateurs entre 14 h 30 et 16 h30, et le gala retransmis par Radio-Canada entre 20 h et 22 h a réuni 854 000 fans de notre télévision. Il est important de noter que ces données sont préliminaires et exclues celles en rattrapages sur ICI TOU.TV

  • Opération Distribution des trophées: Capsule vidéo et galerie de photos de la remise des trophées directement à la porte des récipiendaires. 150 livraisons seront assurées entre le 20 et le 25 septembre.
  • Infolettres Gémeaux : Pour bien informer les membres, nominés et VIP, l’Académie communiquait régulièrement par la voix de son infolettre 35es Prix Gémeaux et le site web assurait le relais plus en détails sur les activités et annonces. La portée de l’infolettre des Prix Gémeaux est de 2 200 abonnées.

Des mesures exceptionnelles pour une époque qui ne nous laisse pas d’autre choix que d’innover et revoir nos façons de faire.

L’Académie remercie chaleureusement tous ses membres qui ont su rester fidèles pour faire de cette 35e cérémonie un succès dont nous sommes fiers.

L’Académie tient aussi à remercier ses précieux et essentiels partenaires qui ont permis la réalisation des 35es prix Gémeaux : Radio-Canada, Fonds des médias du Canada, Gouvernement du Québec, SODEC, Fonds Cogeco, Téléfilm Canada, Bell Média, Banque Nationale, Corus, Fonds Québecor, Fonds indépendant de production, Fonds documentaire Roger, TVA, Télé-Québec, KPMG, Globalex, Intact assurance, SARTEC, Caisse de la culture Desjardins, Grand Costumier, Numeris, Annexe, Spritz Social & numérique et Courrier plus.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / medias numériques / Télévision