fbpx

Lancement du projet POUR RÊVER MIEUX

Pour Rêver mieux, « Tu me demandes qui je suis. Je suis de n’importe où », lancement du projet

Pour que le Québec puisse rêver mieux, il faut contempler l’éclat de toutes ses couleurs, entendre toutes ses voix.

Afin de célébrer le Québec dans toute sa pluralité, le musicien Liu-Kong Ha (Random Recipe) et le cinéaste Khoa Lê (Bà nôiDans nos villes) ont rassemblé plusieurs artistes et collaborateur.trice.s, majoritairement issu.e.s de la diversité, pour créer un projet artistique qui reconnaît leur présence et leur existence. Concernés par les enjeux de sous-représentation en culture, les deux artistes d’origine vietnamienne, avaient envie d’offrir à ces Québécois.es une oeuvre pour les rendre visibles.

« Dans cette fresque poétique bercée par la chanson Rêver mieux de Daniel Bélanger, défilent des Québécoises et des Québécois issu.e.s de la diversité culturelle et des communautés autochtones. Elle.Il.s sont trop souvent oublié.e.s ou sous-représenté.e.s. À l’écran, leurs visages s’illuminent en un tableau vibrant et multicolore. On peut y lire leurs existences fabuleuses, presque entendre leurs rêves. Partageons-les. Célébrons-les. Pour que notre Québec puisse rêver mieux. »

Lancée le 23 juin 2020 sur les réseaux sociaux, l’oeuvre peut être vue et partagée via les plateformes

YouTube, Instagram et Facebook.

 

Le projet Pour Rêver mieux est une initiative 100% indépendante et créée sans financement. La reprise de la chanson Rêver mieux de Daniel Bélanger est portée par les voix de Ines Talbi, Soleil Launiere, Nadia Essadiqi (La Bronze) et Franck Julien, accompagnés par le guitariste André Papanicolaou, sous la direction musicale de Liu-Kong Ha et de Philippe Brault mixée et masterisée par Ghyslain-Luc Lavigne. Avec Khoa Lê à la réalisation, la production du court film a bénéficié du soutien de la maison de production Les Enfants et de plus de 150 collaborateur.trice.s et d’entreprises. Inclusive, l’oeuvre de 4 minutes est accessible en différentes versions adaptées aux francophones, anglophones, malentendant.e.s et non-voyant.e.s. Un geste artistique pour participer à l’éveil de conscience et favoriser le dialogue et l’engagement sur cet enjeu vital qu’est la diversité culturelle au Québec.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / court métrage / Musique / Web