fbpx

L’AQPM se réjouit de l’annonce de Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien

Voici le communiqué émis par l’Association québécoise des producteurs médiatiques (AQPM), jeudi le 9 mai en fin de journée à la suite de l’annonce de l’investissement de Fonds supplémentaires à Téléfilm Canada par le Ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez.

 

Le 18 avril dernier, lors du congrès de l’AQPM, le ministre du Patrimoine canadien Pablo Rodriguez avait fait part de son soutien au milieu cinématographique et de sa volonté d’aider les producteurs québécois à faire face au manque de fonds disponibles à Téléfilm Canada pour soutenir les longs métrages de langue française.

Il promettait d’annoncer bientôt des solutions concrètes.

L’annonce faite aujourd’hui par le ministre d’une aide ponctuelle à Téléfilm Canada de 7,5 millions de dollars pour financer les longs métrages de langue française apporte un vif soulagement aux producteurs du Québec.

Hélène Messier, la présidente-directrice générale de l’AQPM a exprimé ainsi sa grande satisfaction : « Le ministre Rodriguez a su comprendre les besoins exprimés par les producteurs et les autres intervenants de l’industrie et il a réagi rapidement pour y répondre. Nul doute que sa passion et sa détermination à défendre la culture et les créateurs lui auront permis de convaincre son gouvernement d’apporter cette aide supplémentaire. Nous le remercions chaleureusement. »

Cet apport de même que celui de 2,5 millions de dollars annoncé par Téléfilm Canada permettront d’assurer le financement et la production de nouveaux films francophones en 2019-2020 et de soutenir des milliers d’emplois dont l’existence était compromise.

Le ministre peut compter sur le soutien et la vigilance de l’AQPM afin de s’assurer que Téléfilm Canada remplisse adéquatement sa mission qui est de « promouvoir, développer et financer l’industrie audiovisuelle canadienne d’aujourd’hui et de demain ». La présidente-directrice générale de l’AQPM ajoute également que « Téléfilm Canada doit jouer pleinement son rôle et qu’elle doit le faire de façon harmonieuse avec les intervenants du milieu ».

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / Financement / medias numériques / Télévision