Le BCTQ présente un plan ambitieux pour le secteur audiovisuel québécois

Dépasser les deux milliards de volume de production annuel
d’ici trois ans à cinq ans : le BCTQ présente un plan ambitieux pour le secteur audiovisuel québécois

 

Montréal, le 12 avril 2017 – Le président du conseil d’administration, M. Sylvain Lafrance, et le président-directeur général du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), M. Pierre Moreau, ont dévoilé aujourd’hui le plan d’action pour l’ensemble de la filière audiovisuelle québécoise dans le cadre d’une conférence intitulée « Rendre le Québec audiovisuel encore plus compétitif », présentée au Centre Phi et organisée en collaboration avec l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT).

Ce plan, composé de grandes orientations stratégiques, est le fruit d’une réflexion collective et d’une grande consultation auprès de dirigeants influents de la filière audiovisuelle québécoise.

 

« En plus d’offrir une vue d’ensemble, précise et documentée, du secteur audiovisuel québécois en tant qu’industrie à fort potentiel économique, ce plan met en lumière les défis auxquels l’industrie doit faire face dans une nouvelle réalité mondialisée de la culture audiovisuelle » explique le président du conseil d’administration, Sylvain Lafrance.

« L’industrie audiovisuelle québécoise a su s’adapter rapidement aux nouvelles réalités de l’ère numérique, mais est maintenant confrontée à ses conséquences : une transformation complète des modèles d’affaires et une concurrence inéquitable de nouveaux joueurs internationaux » ajoute M. Lafrance.

 

Un plan d’action, sept principales recommandations

  • Augmenter le volume d’investissement étranger;
  • Renforcer et consolider la production domestique;
  • Encourager l‘innovation;
  • Améliorer la connaissance de l’industrie et l’intelligence d’affaires;
  • Faciliter la découvrabilité des contenus québécois et canadiens;
  • Maintenir un environnement fiscal concurrentiel dans un contexte mondialisé;
  • Élargir le rôle du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec pour répondre à ces nouvelles réalités.

 

« Nous présentons aujourd’hui un plan qui met en lumière les défis tant économiques que créatifs qui nous attendent ainsi que les pistes de solution proposées à court, moyen et long terme pour assurer un rayonnement stable des produits culturels québécois, ici et à l’étranger.

Les recommandations proposées nous permettront à la fois d’améliorer nos performances au niveau des investissements nécessaires à la croissance de notre industrie et de développer notre capacité à évoluer dans un univers de production audiovisuelle planétaire. Avec ce plan ambitieux, le BCTQ croit pouvoir amener l‘ensemble de la filière audiovisuelle (production domestique, tournages étrangers, effets visuels et RV/RA) à atteindre 2 milliards de dollars en volume de production annuel d’ici 3 à 5 ans ! » souligne le président-directeur général du BCTQ, Pierre Moreau.

Au cours des cinq prochaines années, le BCTQ s’engage donc à consacrer ses ressources et ses efforts vers la réalisation de dossiers prioritaires, en lien avec les grandes lignes directrices de ce plan d’action. Des rencontres avec les différentes instances gouvernementales, provinciales et fédérales, sont d’ailleurs prévues.

Le BCTQ tient à remercier tous ceux et celles qui se sont impliqués et ont permis de concrétiser cet important document.

 

Pour consulter les documents :

Présentation Rendre le « Québec audiovisuel » encore plus compétitif :http://www.bctq.ca/uploads/files/PDF/bctq-dos-principales-recommandations-final.pdf

Document d’orientations stratégiques: 

http://www.bctq.ca/uploads/files/bctq-document-d-orientations-strategiques-hiver-2017.pdf

 

À propos du BCTQ

Créé en 2006, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) est un organisme sans but lucratif qui contribue au développement et à la compétitivité du Québec comme centre de production multi-écrans de calibre international. En tant qu’agence de développement économique, il a la mission de générer des investissements en territoire québécois en s’appuyant sur des programmes d’incitatifs fiscaux compétitifs, sur le savoir-faire des membres de la filière, la diversité architecturale, la qualité des infrastructures et la capacité de l’industrie à exporter ses produits sur les marchés étrangers.

Le BCTQ reçoit le soutien de ses partenaires « Prestige » : Banque Nationale, Iatse 514, Technicolor, Téléfiction, Miller Thomson, Raymond Chabot Grant Thornton, Hôtel William Gray, Intercontinental, le Ritz Carlton, Corporate Stays, Loews Hôtel Vogue et Hôtel Gault/Monville ainsi que celui des différents paliers gouvernementaux : fédéral, provincial et municipal. Pour toute information supplémentaire, on peut visiter le www.bctq.ca.

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / effets spéciaux / jeu vidéo / medias numériques / Télévision / websérie