fbpx

Le documentaire québécois voyage ce printemps

Deux festivals de documentaires majeurs sur le circuit international ont sélectionné plusieurs films québécois dans leur programmation, dont un long métrage en compétition officielle. Trois longs métrages documentaires sont présentés au Festival Visions du Réel, en Suisse (17 au 25 avril) alors que Hot Docs, à Toronto (23 avril au 3 mai), a sélectionné pas moins de dix longs métrages, quatre courts métrages en plus d’un hommage à Carole Laganière. La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) salue cet important rayonnement du film documentaire québécois.

« Parmi les films qui ont marqué l’histoire du cinéma québécois, nombreux sont des documentaires, inspirant les générations suivantes de cinéastes. Le documentaire québécois propose un langage fort, affirmé, sensible et d’une grande qualité. Il demeure l’une des plus belles et plus fidèles cartes de visite de notre société québécoise », affirme Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC.

Visions du Réel
Depuis 1969, le Festival international de cinéma de Nyon et son marché du film Doc Outlook – International Market accueillent chaque année de grands noms du cinéma. Cette année, l’événement a sélectionné en compétition officielle et en première mondiale le film Of the North du Québécois Dominic Gagnon. God Save Justin Trudeau, de Guylaine Maroist et Éric Ruel, a été choisi comme film d’avant-première et sera aussi présenté dans la section Grand Angle, tout comme The Empire of the Scents (Le nez), plus récent long métrage de Kim Nguyen. Pour en savoir plus sur Visions du Réel, visitez: http://www.visionsdureel.ch.

Hot Docs
Le Festival international canadien du documentaire Hot Docs est le plus grand événement du genre en Amérique du Nord. Il présente depuis 1994, à Toronto, plus de 180 documentaires provenant des quatre coins du globe. Le cinéma québécois occupe une place particulièrement importante pour cette édition 2015.

Les dix longs métrages sélectionnés sont: The Amina Profile (Le profil Amina) de Sophie Deraspe, Chameleon (Caméléon) de Ryan Mullins, The Creation of Meaning (La création du sens) de Simone Rapisarda Casanova, Deprogrammed de Mia Donovan, Finding Macpherson (Le Mystère Macpherson) de Serge Giguère, Last of the Elephant Men (Les derniers hommes éléphants) de Arnaud Bouquet et Daniel Ferguson, Nuestro Monte Luna (Notre lune des bois) de Pablo Alvarez-Mesa, Pinocchio de André-Line Beauparlant, Seth’s Dominion (Le dominion de Seth) de Luc Chamberland, et Transatlantic (Transatlantique) de Félix Dufour-Laperrière.

Le court métrage québécois y fait bonne figure avec A Day at School (Un jour à l’école) de Victor Ghirazu et Mikael Platon, Hells Runs on Gasoline! (L’enfer marche au gaz!) de Martin Bureau, Nan Lakou Kanaval de Kaveh Nabatian, et The Wolverine: The Fight of the James Bay Cree (Le carcajou : la lutte des Cris de la Baie James) de Ernest Webb.

De plus, le Focus sur Carole Laganière vient mettre en lumière le travail de la réalisatrice québécoise qui compte plus d’une douzaine de documentaires à son actif. La SODEC profitera de la présence de nombreux professionnels du documentaire venus de partout dans le monde pour tenir une activité de maillage, y conviant les Québécois sur place.

Pour en savoir plus sur Hot Docs, visitez: http://http://www.hotdocs.ca

Rappelons que la SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés. Pour plus d’information, visitez:  http://www.sodec.gouv.qc.ca.

Crédit Photo : Le Devoir

 

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités