fbpx

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke opère un virage numérique et offre à partir d’aujourd’hui une édition spéciale en ligne de 10 longs métrages gratuits

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke opère un virage numérique et offre à partir d’aujourd’hui une édition spéciale en ligne de 10 longs métrages gratuits

On le sait, le Festival cinéma du monde de Sherbrooke avait dû  reporter sa 7e édition qui était prévue du 2 au 9 avril. Une édition spéciale en ligne la remplacera, et elle débute aujour’hui.

Du 18 au 25 juin prochain, le FCMS présentera sur son site Internet (fcms.ca) une programmation numérique de 10 longs métrages offerts gratuitement.

Le public canadien (l’accés est géolocalisé)  pourra ainsi profiter gratuitement de ces œuvres et présentations (à compter de midi le 18 juin et ce jusqu’au 25 juin inclusivement), dont certaines seront accompagnées d’une entrevue avec son réalisateur/sa réalisatrice ou un.e intervenant.e. Au programme :

Longs métrages de fiction

  • Cleo, de Erik Schmitt (Allemagne), présenté en première canadienne, en collaboration avec le Goethe-Institut Montréal
  • Joel, de Carlos Sorín (Argentine)
  • La vie invisible d’Euridice Gusmao, de Karim Aïnouz (Brésil / Allemagne)
  • The Body Remembers When the World Broke Open, de Kathleen Hepburn et Elle-Máijá Tailfeathers (Canada – Colombie-Britannique / Norvège)
  • Transit, de Christian Petzold (Allemagne / France), présenté en collaboration avec le Goethe-Institut Montréal

Longs métrages documentaires

  • Les jeunes filles de Meru, de Andrea Dorfman (Canada – Nouvelle-Écosse)
  • Nin E Tepueian – Mon cri, de Santiago Bertolino (Canada – Québec)
  • Paris Stalingrad, de Hind Meddeb et Thim Naccache (France)
  • Sur la corde raide, de Claude Guilmain (Canada – Ontario)
  • Varda par Agnès, de Agnès Varda (France)

Ciné-Moi autour du film Wild, de Jean-Marc Vallée

Le FCMS offrira également une édition spéciale de son Ciné-Moi dans le cadre de ce Festival numérique (Ciné-Moi est un rendez-vous mensuel du FCMS où la psychologie et le cinéma croisent leur perspective).

Les psychologues Nathalie Plaat et David Poulin-Latulippe animeront ce rendez-vous interactif avec le public, samedi le 20 juin, à 10 h (les participant.e.s devront avoir visionné le film Wild, de Jean-Marc Vallée, en amont). Ce Ciné-Moi permettra une plongée dans les thèmes de la conscience, de l’individuation, du rapport au masculin négatif et positif chez la femme, ainsi que des liens entre les compulsions (et dépendances) et leur rapport à la mort (éros vs thanatos). Des concepts principalement issus de la pensée psychanalytique jungienne et classique seront utilisés pour analyser les images du film.

Conférence

Durant cette édition, Grégoire Viau offrira la conférence L’importance de se raconter. Ce cinéaste, formateur et membres de différents jurys de Festivals saluant le 7e art africain, racontera notamment au public comment ces trois expériences ont nourri son travail de créateur et pourquoi il s’emballe pour le cinéma africain.

Programmation jeunesse

Les plus petits pourront profiter d’une sélection de courts métrages d’animation de l’ONF, réalisés par Co Hoedeman. Du côté des jeunes âgés de 10 ans et plus, ils pourront savourer le long métrage d’animation Le Voyage du Prince, de Jean- François Laguionie et Xavier Picard (France / Luxembourg).

Les détails de la programmation de ces 8 jours de cinéma et de présentations gratuits sont disponibles sur le site Internet du Festival au : https://fcms.ca/programmation-en-ligne/

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival / Web