fbpx

Le FMC annonce de nouvelles mesures pour soutenir les créateurs racisés

Le Fonds des médias du Canada (FMC) annonce deux mesures importantes pour soutenir les créateurs noirs, autochtones et d’autres groupes racisés

Le Fonds des médias du Canada (FMC) a annoncé aujourd’hui deux mesures importantes pour soutenir les créateurs noirs, autochtones et d’autres groupes racisés. Il s’agit d’un supplément du Fonds de soutien d’urgence en réponse à la COVID-19 destiné aux sociétés détenues par des personnes noires ou de couleur, et de l’embauche de trois nouveaux membres qui seront responsables d’appuyer ces groupes et d’établir des liens avec eux.

Le Supplément fait partie de la phase 1 du Fonds d’urgence relatif à la COVID-19 pour soutenir les organismes chargés de la culture, du patrimoine et du sport du gouvernement du Canada. Il est destiné aux sociétés majoritairement détenues et contrôlées par des personnes noires ou de couleur qui ont reçu de l’aide du Fonds de soutien d’urgence dans le cadre de l’Allocation administrée par le FMC.

« Notre industrie ne pourra prospérer si les Noirs, les Autochtones et les personnes de couleur sont victimes de discrimination et se butent à des obstacles pour accéder à des ressources financières et obtenir du soutien, a déclaré Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC. Au printemps dernier, nous nous sommes fermement engagés à agir. Ensemble, avec nos bailleurs de fonds, les représentants de l’industrie et les chefs de file des communautés racisées, nous nous efforcerons d’exercer une influence positive et de démanteler les multiples pratiques qui ont contribué à renforcer le racisme systémique au sein du secteur canadien des écrans. Les mesures que nous annonçons aujourd’hui constituent un pas de plus dans cette direction. »

Supplément destiné aux créateurs racisés

Le 3 juillet 2020, le FMC annonçait qu’un montant de 13,3 millions du Fonds de soutien d’urgence serait destiné à soutenir des groupes sous-représentés, dont quatre millions pour soutenir les personnes noires ou de couleur de l’industrie.

Le Supplément fait directement suite à la recommandation formulée lors de la dernière réunion du groupe des chefs de file noirs de l’industrie, dans la foulée des discussions que le FMC et les représentants de l’industrie ont tenues au cours de l’été, à savoir d’offrir un supplément aux sociétés détenues par des personnes noires ou de couleur qui ont reçu de l’aide dans le cadre de la phase 1 du Fonds de soutien d’urgence en réponse à la COVID-19. Cette mesure constitue le premier élément d’une série de mesures qui permettront de répartir les quatre millions destinés à soutenir les personnes noires ou de couleur au sein de l’industrie. Ces dernières seront dévoilées dans les mois prochains. Elles comprendront notamment des programmes destinés à des requérants qui n’ont pas reçu d’aide au cours des phases précédentes du Fonds de soutien d’urgence en réponse à la COVID-19.

Pour être admissibles au Supplément, les sociétés doivent être majoritairement détenues et contrôlées par des personnes membres d’une communauté racisée faisant partie des « minorités visibles », au sens de la Loi sur l’équité en matière d’emploi. Les requérants retenus recevront un supplément de 11 000 $. Cliquez ici pour consulter les Principes directeurs et ici pour présenter votre demande.

Vers une représentation accrue

Dans le cadre de son engagement à combattre le racisme systémique au sein de l’industrie canadienne des écrans, le FMC a promis de revoir ses pratiques en matière de ressources humaines en vue d’embaucher des Noirs, des Autochtones et des personnes racisées, de leur offrir des promotions et de les conserver en emploi.

À cette fin, le FMC annonce l’embauche de deux responsables, Soutien aux groupes sous-représentés. Tamara Dawit est une productrice et réalisatrice canado-éthiopienne. Établie à Toronto, elle sera la responsable pour le marché de langue anglaise. De son côté, Diego Briceño est un créateur de médias né en Colombie qui possède plus de 20 ans d’expérience en tant que producteur, réalisateur, concepteur et monteur de documentaires sociaux. Il est établi à Montréal, et il sera le responsable pour le marché de langue française.

Tamara et Diego possèdent tous les deux une vaste expérience dans l’industrie, des réseaux élargis au Canada et à l’étranger ainsi qu’une feuille de route impressionnante en élaboration d’initiatives d’équité au sein de différentes communautés. Ils travailleront tous les deux avec les cadres du FMC pour diriger les consultations avec les groupes sous-représentés et contribueront à l’élaboration de la stratégie à long terme en matière d’antiracisme et d’inclusion du FMC. Ils participeront également à la mise en place des initiatives de soutien d’urgence en réponse à la COVID-19 destinées aux groupes sous-représentés et conseilleront le FMC quant aux changements à apporter à ses programmes et à ses politiques afin qu’ils soient davantage équitables et inclusifs.

En plus de l’embauche des responsables, Soutien aux groupes sous-représentés, le FMC et Téléfilm Canada sont ravis d’annoncer qu’Adam Garnet Jones sera responsable des initiatives autochtones pour les deux organismes. Originaire d’Amiskwaciy-wâskahikan (Edmonton), Adam est d’ascendance crie et métisse. Scénariste, réalisateur, tisseur de perles et romancier, il travaille pour Téléfilm depuis 2018. Il aura pour nouveau mandat de soutenir les activités de rayonnement avec les communautés autochtones et de contribuer aux initiatives visant à accroître la représentation des créateurs autochtones au sein des portfolios du FMC et de Téléfilm.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Financement / Télévision