fbpx

Le FNC annonce la venue de Paul Schrader, un hommage et de nouveaux titres !

Dogman, Burning, CoinCoin et les Z’inhumains et Vision

Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), dont la 47e édition se tiendra du 3 au 14 octobre prochain, annonce la venue du cinéaste renommé Paul Schrader et dévoile d’autres titres de la programmation.

Ainsi, en plus des longs métrages précédemment dévoilés dont la Palme d’or Shoplifters du japonais Hirokazu Kore-eda, les festivaliers pourront notamment découvrir en primeur : le puissant Dogman de Matteo Garrone (Italie) – Prix d’interprétation à Cannes ; le thriller encensé par la critique Burning de Lee Chang-Dong (Corée du Sud) ; le magnifique Vision de Naomi Kawase (Japon) – Sélectionné au TIFF et à San Sebastian ; sans oublier la mini-série en quatre épisodes CoinCoin et les Z’inhumains de Bruno Dumont (France), suite tant attendue de P’tit Quinquin.

Par ailleurs, toujours dans le but de faire découvrir au public montréalais les voix les plus fortes du paysage cinématographique d’hier et d’aujourd’hui, la section Histoire(s) du Cinéma sera de retour au FNC et proposera un grand nombre d’hommages et de rétrospectives tout le long de la manifestation.

***

 

Paul Schrader

Figure incontournable du cinéma américain, considéré par beaucoup comme l’un des plus grands scénaristes des dernières décennies, grand complice de Martin Scorsese (pour lequel il a entre autres scénarisé les classiques Taxi Driver et Raging Bull), Paul Schrader est surtout célèbre à travers la planète pour de nombreux longs métrages audacieux et transgressifs (Cat People, American Gigolo, Hardcore, etc.).

Le FNC soulignera sa venue en organisant une rétrospective qui inclut plusieurs de ses œuvres phares : Raging Bull (scénario), la version restaurée de Mishima: A Life in Four Chapters (1985), Light Sleeper (1992), The Comfort of Strangers (1990 / coprésenté avec le Cinéma Moderne), Affliction (1997), et son sublime dernier film First Reformed (2017), récemment porté aux nues par la critique du monde entier.

Classe de maître

Le réalisateur-culte profitera également de sa présence à Montréal pour donner une classe de maître exceptionnelle le vendredi 12 octobre à 17h, à la Cinémathèque québécoise. Il recevra aussi la Louve d’honneur du festival.

Hommage à Lysanne Thibodeau

Pour rendre hommage à la talentueuse Lysanne Thibodeau, disparue plus tôt cette année à l’âge de 58 ans, le festival lui consacrera une rétrospective digne de son savoir-faire et de sa détermination en tant que cinéaste québécoise. Artiste multidisciplinaire chevronnée, Lysanne Thibodeau avait exploré diverses formes d’arts visuels tout au long de sa carrière. Certains de ses courts et moyens métrages les plus marquants seront notamment projetés lors d’une séance hommage. Soulignons aussi la présentation spéciale, en première mondiale, de son plus récent documentaire Des armes et nous (2018) qui aborde de front l’utilisation des armes à feu dans les maisons. Long métrage posthume jamais montré devant public, la projection de ce film promet d’être un rendez-vous à ne pas manquer.

***

Rétrospective de courts métrages

À travers quatre programmes différents de courts métrages, tous présentés à la Cinémathèque québécoise, le FNC mettra également en lumière certains des meilleurs talents issus du milieu. Ainsi, le public pourra découvrir : les œuvres de la cinéaste grecque Jacqueline Lentzou ; le projet d’art vidéo Lieux et monuments du cinéaste québécois Pierre Hébert ; une rétrospective et une classe de maître de Phillip Barker, suivi par le lancement d’un ouvrage consacré à son travail ; de plus qu’une projection hommage du regretté réalisateur américain Robert Todd (1663-2018).

 

La programmation complète de la 47e édition du Festival du nouveau cinéma sera annoncée le mardi 25 septembre 2018.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Classe de maîtres / court métrage / Événements / Festival