fbpx

Le français en perte de vitesse? Certainement pas à Télé-Québec

Cette année, Télé-Québec fait la fête à notre belle langue et propose une programmation spéciale autour de la Journée internationale de la francophonie.

Du 15 au 24 mars, que ce soit avec le nouveau documentaire I speak français, les chansons de Belle et Bum, les discussions à Dans les médias ou à bien d’autres occasions, notre français sera fièrement mis de l’avant.

Le vendredi 15 mars à 20 h, Télé-Québec présentera le nouveau documentaire de Karina Marceau, I speak français, en avant-première au Théâtre Outremont, en présence de la réalisatrice. Au cœur de ce film, une grande question : quel est le rapport des Québécois de 18 à 30 ans avec la langue de Molière? Si on se fie aux manchettes sans cesse diffusées, le français est une catastrophe chez nos jeunes. Vrai? On leur donne la parole pour avoir l’heure juste.

Le samedi 16 mars à 21 h, Belle et Bum proposera une émission 100 % francophone. Avec Corneille, David Marin, Bleu Jeans Bleu, et Johanne Blouin qui offrira un hommage à Michel Legrand au Piano à gogo.

Les lundi 18 et mardi 19 mars à 22 h, puis le dimanche 24 mars à 21 h 30, Virginie Fortin et Guillaume Girard mettront aussi la langue française de l’avant à L’heure est grave. Avec leurs collaborateurs – notamment Queen Ka et Eddy King – et leur invité, ils poseront un regard singulier et certainement surprenant sur le français tel qu’on le parle et l’entend au Québec pour faire réfléchir et engager la discussion.

Le mercredi 20 mars, Télé-Québec ouvrira la soirée de la Journée internationale de la francophonie avec la diffusion du documentaire I speak français à 20 h. Les francs-tireurs enchaîneront à 21 h avec une table ronde portant sur la langue française et la culture.

Le jeudi 21 mars à 21 h, Marie-Louise Arsenault et ses collaborateurs de Dans les médias en profiteront pour faire un gros plan sur le journalisme francophone hors Québec. À quoi ressemble la vie des journalistes locaux de Winnipeg ou de Sudbury, qui tentent de poser un regard franco sur les préoccupations de leurs communautés avec toujours moins de moyens? L’équipe en discutera avec un reporter de TFO.

Belle et Bum clôturera cette semaine spéciale dédiée à la francophonie. Le samedi 23 mars à 21 h, Télé-Québec diffusera en primeur le spectacle présenté au Festival d’été de Québec l’été dernier. Normand Brathwaite, Mélissa Lavergne et leurs musiciens avaient embrasé la scène avec des artistes de l’Acadie et du Québec, dont Radio Radio, Zachary Richard, Les Hay Babies, Émile Bilodeau, Fred Fortin, Jean-François Breau, Menoncle Jason, Guylaine Tanguay, ainsi que les poètes David Goudreault et Gabriel Robichaud.

Encore plus à voir sur le Web

La Fabrique culturelle profitera du moment pour lancer deux nouvelles productions. D’abord, la nouvelle websérie documentaire Ceux qui content proposera le portrait de cinq conteurs et conteuses du Québec. Tournée aux quatre coins du Québec, elle nous ouvrira successivement les portes de l’imaginaire de Simon Gauthier, Melissa Mollen Dupuis, François Lavallée, Marie-Anne Dubé et Franck Sylvestre, cinq conteurs aux styles complètement différents, qui montrent bien toute la richesse de cette forme d’art. Le premier épisode nous entraînera à Saint-Élie-de-Caxton, dans l’univers magique et lumineux de Simon Gauthier. À voir sur lafabriqueculturelle.tv dès le 20 mars.

Puis, la série de trois balados produite par Culture Montréal, Francophiles dans la ville, posera un regard singulier sur le parcours intime et unique de trois personnalités qui ont fait le choix de vivre en français et qui deviennent de véritables ambassadeurs de la langue française et de sa vitalité : l’architecte et auteure Hada Lopez, l’auteur-compositeur-interprète Jim Corcoran et le directeur général de l’École nationale de Théâtre du Canada, Gideon Arthurs. Le premier balado sera offert sur lafabriqueculturelle.tv dès le 20 mars.

Des contenus additionnels, toujours liés à notre belle langue, seront également mis en valeur sur telequebec.tv. À voir ou à revoir : l’entretien de l’animatrice Noémi Mercier avec Biz au sujet de la langue dans la série documentaire Kebec; les chroniques d’Émilie Perreault intitulées L’appartenance à l’accent et Se battre pour son identité francophone en Amérique (Cette année-là), etc.

La jeunesse à Télé-Québec

Télé-Québec fait de la jeunesse sa priorité en lui consacrant plus de 42 % de sa grille horaire, avec des programmes de qualité développés ici et à l’international. Et le jeune public le lui rend bien, puisque Télé-Québec est le choix numéro un des enfants! Avec une programmation novatrice et toujours plus d’émissions consacrées exclusivement aux parents, Télé-Québec affiche plus que jamais son parti pris pour la famille. En 2018, elle a d’ailleurs lancé deux nouvelles plateformes numériques spécialement conçues pour les enfants : Coucou (3 à 5 ans) et Squat (6 à 12 ans). On peut suivre Télé-Québec sur Facebook et Twitter. telequebec.tv

À propos de La Fabrique culturelle

La Fabrique culturelle est la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec. Elle est alimentée par les dix bureaux régionaux de Télé-Québec ainsi que par une centaine de partenaires du milieu culturel et les membres de la communauté. Elle a pour mandat de faire rayonner les arts et la culture en valorisant l’identité culturelle québécoise sur l’ensemble du territoire, principalement à travers la créativité de ses artistes et artisans. La Fabrique culturelle est sur Facebook, Twitter, Instagram. lafabriqueculturelle.tv

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Événements / medias numériques / Série télévisée / Télévision