Le ministre de la culture du Québec, M. Mathieu Lacombe, octroie une aide financière maximale de 5 880 000 $ à la Cinémathèque québécoise

Près de 5,9 M$ à la Cinémathèque québécoise pour soutenir la mise en valeur de notre patrimoine cinématographique, télévisuel et audiovisuel

Le ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre de la région de l’Outaouais, M. Mathieu Lacombe, octroie une aide financière maximale de 5 880 000 $ à la Cinémathèque québécoise, soit une aide maximale de 2 060 000 $ en 2023-2024, de 1 910 000 $ en 2024-2025 et de 1 910 000 $ en 2025-2026.

Cette aide gouvernementale appuiera la Cinémathèque québécoise dans la réalisation de son plan d’action et la poursuite de sa mission qui consiste à acquérir, à documenter, à sauvegarder, à restaurer et à diffuser notre patrimoine cinématographique, télévisuel et audiovisuel pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

 

Grâce à sa programmation diversifiée destinée tant aux cinéphiles qu’aux plus jeunes, la Cinémathèque québécoise permet au public de découvrir des films et des vidéos provenant du Québec, du Canada et de l’international.

 

« Dans le secteur de l’audiovisuel, la Cinémathèque est un acteur unique: sa mission est essentielle. S’il ne faut pas lésiner sur la qualité des œuvres produites, il faut aussi se donner les moyens de préserver nos œuvres. Cette aide additionnelle aidera la Cinémathèque à poursuivre ses importants travaux et à faire connaître aux Québécois les belles et grandes œuvres de leur patrimoine cinématographique. Quel plaisir que de pouvoir facilement avoir accès à notre culture québécoise. » – Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais

 

Faits saillants

  •   La Cinémathèque abrite la plus importante collection de films, de vidéos et d’archives télévisuelles du Canada, ainsi que des affiches, des photos, des appareils, des costumes et des éléments de décors.
  •   Parmi les activités de la Cinémathèque, le Ministère lui a confié en 1981 la gestion de la Médiathèque Guy-L.-Côté, un centre de documentation appartenant au Ministère et l’un des centres de documentation cinématographique les plus importants en Amérique. En 2020, le Ministère a fait don à la Cinémathèque de ses collections aux fins de leur gestion et de leur accessibilité (livres sur le cinéma et la télévision, revues, dossiers de coupures de journaux, vidéos et films pour consultation sur place).
  •   Depuis le 31 janvier 2006, la Cinémathèque s’est vu confier la gestion et la conservation des films assujettis au dépôt légal (plus de 350 titres déposés annuellement) par Bibliothèque et Archives nationales du Québec qui en a la responsabilité légale.
  •   Plusieurs films de la collection de la Cinémathèque ont été restaurés et numérisés grâce à un soutien financier du Ministère. Ces films ont été présentés lors de projections et d’événements publics au Québec et à l’international.
  •   La Cinémathèque jouit d’une reconnaissance internationale et sera l’hôte en mai 2025 du congrès de la Fédération internationale des archives du film (FIAF), qui regroupe 150 institutions parmi les plus importantes en matière d’héritage cinématographique situées dans plus de 80 pays.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / culture / Financement / Télévision