fbpx

Le PROFIL AMINA en première mondiale à Sundance

Ce qui a commencé comme une histoire d’amour entre deux femmes s’est rapidement transformé en un polar sociopolitique aux dimensions internationales, mettant en lumière les dérives des médias et la mince ligne qui sépare le vrai du faux à l’ère d’Internet.

L’histoire vraie de cette incroyable intrigue est maintenant le sujet d’un nouveau long métrage documentaire : Le profil Amina (The Amina Profile), réalisé par Sophie Deraspe et coproduit par la boîte de production montréalaise esperamos et l’Office national du film du Canada (ONF). Le film sera présenté en première mondiale en version anglaise dans la catégorie World Cinema Documentary du prestigieux Festival du film de Sundance, qui se tient du 22 janvier au 1er février 2015.

Le profil Amina relate l’histoire d’Amina Arraf, révolutionnaire américano-syrienne dont le blogue « A Gay Girl in Damascus » (Une fille gaie à Damas) connaît un succès fulgurant alors que la révolution syrienne se met en place. Sandra Bagaria, jeune professionnelle montréalaise brillante, entretient une relation amoureuse en ligne avec Amina lorsque celle-ci est vraisemblablement kidnappée par la police secrète syrienne. Cet enlèvement déclenche une mobilisation internationale pour la faire libérer et lui éviter la torture, le viol, voire la mort.

Tel un polar, Le profil Amina met en cause les services secrets américains, les plus grands médias du monde (The Guardian, The New York Times, BBC, CNN, etc.) et une foule de militants et de sympathisants des révolutions arabes. Une histoire d’amour, d’abord, puis une histoire de dérapage médiatique et sociologique sans précédent, d’information spectacle, de supercherie et de trahison.

De San Francisco à Istanbul, de Washington à Tel Aviv, en passant par Beyrouth, la réalisatrice a pris la route avec Sandra Bagaria afin d’aller à la rencontre des personnes qui ont joué un rôle clé

dans cette enquête, et qui nous conduisent au vrai visage d’Amina Arraf. Les images impressionnistes de Sophie Deraspe, qui allient sensualité féminine et révolution, nous plongent en plein orientalisme alors qu’on traque cet insaisissable personnage. Le Profil Amina questionne notre désir et notre habileté à réellement entrer en contact avec cet autre fantasmé.

Les faits en bref

· Horaire des projections au Festival du film de Sundance
Samedi 24 janvier à 21 h – Temple Theatre (première mondiale)
Dimanche 25 janvier à 15 h – Salt Lake City Library Theatre
Lundi 26 janvier à 15 h 30 – Redstone Cinema 1
Jeudi 29 janvier à 15 h – Temple Theatre
Vendredi 30 janvier – Egyptian Theatre

· Le profil Amina est écrit et réalisé par Sophie Deraspe, et produit par Isabelle Couture (esperamos) et Nathalie Cloutier (ONF). Hugo Latulippe, Michel St-Cyr et Guy Villeneuve (esperamos), Colette Loumède (ONF) en sont les producteurs exécutifs.

· Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo et réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de signer un premier long métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Forte du succès critique que récolte son œuvre projetée dans le monde entier, Sophie Deraspe réalise en 2009 un second long métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Présenté en première à Rotterdam, ce film a été primé 15 fois un peu partout dans le monde. Sophie Deraspe termine actuellement son troisième film de fiction, Les loups.


Source: Office national du film du Canada

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival