Le Wapikoni à Cannes avec deux courts métrages

TALENT TOUT COURT, DEUX COURTS MÉTRAGES DU WAPIKONI MOBILE À CANNES : NACIMIENTOS (PANAMA) ET INUK HUNTER (NUNAVIK)

Des cinéastes dont le premier film se retrouve à Cannes, c’est inhabituel. Des réalisateurs autochtones sur la Croisette, c’est encore plus inusité. Mais les astres se sont alignés et, en 2017, deux courts métrages de cinéastes autochtones qui en sont à leurs premières armes en cinéma prendront part au prestigieux marché du film du Festival de Cannes.

 

Le Wapikoni mobile, un organisme autochtone sans but lucratif fondé en 2004 au Québec et dont les activités s’étendent à l’international, est très fier des réalisateurs qu’il a appuyés lors de la création de ces films. INUK HUNTER et NACIMIENTOS seront présentés le 22 mai 2017, lors des programmes 1 et 2 de Talent tout court, une initiative de Téléfilm Canada.

 

***

INUK HUNTER
Le 22 mai à 11h30 • Talent tout court • PROG 1 • Théâtre F
Palais des Festivals, Cannes

INUK HUNTER (Le chasseur inuk) (2016, 4 min) est un court métrage réalisé par George Annanack, un photographe inuk du Nunavik, au nord du Québec. George n’est pas un chasseur comme les autres; sa passion est de traquer les aurores boréales. Découvrez toute la poésie du ciel grâce à INUK HUNTER.

Visionnez la bande-annonce de Inuk Hunter:

 

***

 

NACIMIENTOS
Le 22 mai à 13h30 • Talent tout court • PROG 1 • Théâtre F
Palais des Festivals, Cannes

NACIMIENTOS (Naissances) (2016, 7 min 36) est une réalisation collective de Analicia López, Vicente Pérez, Isac Dogirama, Bonarge Pacheco Jr., Luciani Herrera, Fernandilio Garrido, Jorge Luis Gómez Rodríguez, José Manuel Pimentel, Luris Campos, Karina Chávez et François Laurent du Wapikoni mobile. La forêt offre ses feuilles en toile de fond du récit maternel d’une aînée Embera du Panama qui partage les connaissances de son peuple entourant les naissances.

Découvrez la bande-annonce de Nacimientos :

À propos du Wapikoni mobile
Le Wapikoni mobile est un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale dédié aux jeunes autochtones. Depuis 2004, de milliers de participants du Wapikoni issus de 20 nations ont participé à la réalisation de près de 1000 courts métrages traduits en plusieurs langues et récipiendaires de 146 prix et mentions dans des festivals nationaux et internationaux. Le Wapikoni mobile a obtenu le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

Visitez le site web de Wapikoni mobile au: http://www.Wapikoni.ca.

#WapikoniMobile#CanadaCannes

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival / Marché