LES 3 MAGALY du 19 au 25 mai à la Cinémathèque québécoise

SORTIE EN SALLE DU MOYEN MÉTRAGE LES 3 MAGALY DE FRÉDÉRIC JULIEN

Après avoir fait salle comble lors de sa première mondiale aux Rendez-vous du cinéma québécois de 2017 ainsi qu’au dernier festival du cinéma documentaire Vues sur mer, le film Les 3 Magaly de Frédéric Julien prend l’affiche, du 19 au 25 mai à 18 h 30 à la Cinémathèque québécoise.

Bolivie

Tourné en Bolivie sur une période de deux ans et demi, ce documentaire intimiste nous amène tout en douceur dans le rude passé d’une jeune mère autochtone. L’enfance difficile qu’a vécue la protagoniste Magaly n’est malheureusement pas unique et représente ce que vivent encore aujourd’hui trop de femmes autochtones partout en Amérique. En décidant de raconter son histoire grâce à un film, Magaly brise le cycle infernal de la violence et du silence et donne ainsi espoir à sa propre fille. « Magaly, c’est le prénom de ma protagoniste, mais c’est aussi celui de sa mère et de sa fille. Les 3 Magaly, c’est donc à la fois trois facettes de sa vie et trois générations de femmes », explique le réalisateur Frédéric Julien. Cette histoire de famille à la fois simple et extraordinaire traite de l’émancipation des femmes autochtones au fil des générations et, plus universellement encore, du pouvoir de résilience en chaque être humain.

Frédéric Julien

 

Diplômé de l’École des médias de l’UQAM, Frédéric Julien travaille depuis douze ans dans le milieu du cinéma documentaire comme réalisateur, scénariste, caméraman et monteur. Au Mexique, il signe la photographie de Máximo (meilleur court-métrage documentaire – Riviera Maya Film Festival 2006) avant de coréaliser avec Saël Lacroix le moyen métrage Discours d’eau, primé dans plusieurs festivals internationaux. De 2009 à 2013, il travaille comme cinéaste-formateur au sein du Wapikoni mobile dans des communautés autochtones du Québec et de l’Amérique latine, une expérience qui lui inspire Les 3 Magaly.

 

Projection courts métrages

Lors des projections à la Cinémathèque, le film Les 3 Magaly sera précédé de deux courts-métrages du Wapikoni mobile : Mantokatcikan (Québec, 6 min) de Sipi Flamand et Élisa Moar et Don Severo del Puente (Bolivie, 6 min) d’Estaban Espejo, René Lovera et Ronald Quispe.

 

Frédéric Julien sera à chacune des projections (et Sipi Flamand, le 19 mai) pour discuter avec le public. La projection du 20 mai est présentée par OXFAM Québec, un important partenaire du Wapikoni mobile et de la production de film.

 

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / sortie en salle