Les Journées du cinéma québécois reviennent en Italie avec quatre regards féminins sur le monde

Les Journées du cinéma québécois reviennent en Italie

Le Québec au féminin : quatre réalisatrices, quatre regards féminins sur le monde

Sous le thème « Impetus », la seizième édition des « Journées du cinéma québécois en Italie » sera présentée à l’Institut français Milano les 14 et 15 mars, puis les 21 et 22 à l’Institut français Firenze. Le festival partira ensuite en tournée italienne, avec des arrêts à Bénévent (les 17, 18 et 19 mars), Brescia (27 mars), Palerme (16 et 17 mars) et Syracuse (au mois de mars).

 

Le programme raconte le Québec au féminin avec quatre réalisatrices, quatre histoires au féminin qui offrent leur perspective sur le monde dans quatre longs métrages et six courts en avant-première sur le thème de la liberté sexuelle et du genre; sur les relations d’une génération, celles des milléniaux, entre la crise existentielle et la révolution numérique; et sur les nouveaux rapports mère-fille.

« Une fresque contemporaine, expérimentale et indépendante du Québec d’aujourd’hui, dans la foulée du film qui donne le ton à la rétrospective, Impetus – en évolution constante ». Joe Balass, programmateur.

 

Au programme : la première italienne des films Les Salopes ou le sucre naturel de la peau de Renée Beaulieu, Claire l’hiver de Sophie Bédard Marcotte, Sashinka de Kristina Wagenbauer ainsi que Impetus de Jennifer Alleyn, présenté en 2018 au Torino Film Festival.

Parmi les courts métrages sélectionnés : Fauve de Jérémy Comte, candidat aux Oscars 2019 dans la catégorie meilleur court métrage. En plus, Fuck You Éric, de Geneviève Dulude-De Celles; Macrocosmic, de Craig Commanda; Le clitoris, de Lori Malépart-Traversy; Pile ou Face, de Fernand-Philippe; Nouvel an, de Marie-Ève Juste.

Cette édition propose une perspective féminine. À la recherche du bonheur, entre le temps perdu et celui imaginé, elles parlent d’émancipation, de sensualité, de solidarité. Dans ce cinéma qui vient du Québec, les voix sont, comme toujours, des murmures dans une rapsodie d’émotions et de contradictions.

À Milan, les projections se feront en présence de Renée Beaulieu, réalisatrice de Les Salopes ou le sucre naturel de la peau, et du coscénariste du film Impetus, Denis Lavalou. À Florence, les projections se feront en présence de Jennifer Alleyn, réalisatrice, et Pascale Bussières, actrice du film Impetus.

À l’occasion de la Journée internationale de la francophonie, les Journées sont organisées en collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Société de développement des entreprises culturelles du Québec, la Délégation du Québec à Rome, l’Ambassade du Canada en Italie, le Conseil des arts du Canada, l’Institut français Milano et l’Institut français Firenze.

Tous les films sont présentés en version originale avec sous-titres italiens.
Entrée gratuite jusqu’à épuisement des places disponibles.

http://www.cinemaquebecitalia.com
Sur Facebook: Cinema Quebec Italia

SOURCE :
J. Balass
Journées du cinéma québécois en Italie
info(@)compassproductions.ca


Programmation :

J. 14 mars – 19.00

FUCK YOU ÉRIC de Geneviève Dulude-De Celles

LES SALOPES OU LE SUCRE NATUREL DE LA PEAU de Renée Beaulieu

J. 14 mars – 21.00

NOUVEL AN de Marie-Ève Juste

SASHINKA de Kristina Wagenbauer

V. 15 mars – 19.00

MACROCOSMIC de Craig Commanda

PILE OU FACE de Fernand-Philippe Morin-Vargas

IMPETUS de Jennifer Alleyn

V. 15 mars – 21.00

LE CLITORIS de i Lori Malépart-Traversy

FAUVE de Jérémy Comte

CLAIRE L’HIVER de Sophie Bédard Marcotte

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival