fbpx

Les Percéïdes propose le CINÉMA NOMADE EN GASPÉSIE

 

 LE SEL DE LA TERRE, GRAND PRIX DU JURY DU 7E FESTIVAL DE CINÉMA LES PERCÉIDES ET PLUSIEURS FILMS DE LA SÉLECTION OFFICIELLE du FESTIVAL des PERCÉÏDES SERONT PROJETÉS LES 3, 4 ET 5 SEPTEMBRE LORS DE L’ÉVÉNEMENT CINÉMA NOMADE EN GASPÉSIE .

 Le Festival internationale de cinéma Les Percéides dont la 7e édition vient de se terminer avec un succès public retentissant dimanche dernier à Percé prend la route de la péninsule gaspésienne et s’arrêtera dans trois lieux culturels marquants de la région pour présenter quatre films issus de sa programmation 2015. Les films seront projetés en présence d’artisans du cinéma dès 19h le jeudi 3 septembre à La Pointe Sec de Saint-Maxime de Mont-Louis, le vendredi 4 septembre au centre culturel de l’Anse-au-Griffon et le samedi 5 septembre aux Jardins de Métis à Grand-Métis.

CINÉMA D’AUTEUR D’ICI ET D’AILLEURS SUR LA PÉNINSULE GASPÉSIENNE

 Les soirées de cinéma nomade en Gaspésie débuteront par la projection du Grand prix du Jury du Festival Les Percéides 2015; LE SEL DE LA TERRE des cinéastes Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado. Documentaire à la fois puissant et émouvant le film nous fait découvrir l’œuvre du grand photographe brésilien Sébastio Salgado à travers un film qui aborde de manière magistrale les questions contemporaines liées à la nature et à la survie de l’humanité.

Le documentaire sera précédé du très beau court métrage; LA FUITE DU MONDE du jeune cinéaste québécois Antoine Amnotte-Dupuis présenté en sélection officielle au Festival Les Percéides la semaine dernière à Percé. Le film nous donne à voir la Gaspésie comme un tournage-voyage sous un mode impressionniste et alliant l’expérimentation du 7e art et la poésie des sublimes paysages gaspésiens. Le film sera projeté en présence d’Antoine Amnotte-Dupuis.

En complément de programme du Cinéma nomade en Gaspésie Le Festival Les Percéides présentera en grande avant-première le premier long métrage de fiction Vincent n’a pas d’écailles (France, 2014) du cinéaste Thomas Salvador sélectionné au prestigieux Festival international du film de Saint-Sébastien l’an dernier et qui sortira au Québec cet automne. Le film raconte l’histoire de Vincent doté d’un pouvoir extraordinaire lorsqu’il est en contact avec l’eau. À la fois fantastique et sensuel le cinéaste dont c’est le premier long métrage nous entraîne dans une aventure fantaisiste où l’amour n’est jamais trop loin.

Le film sera précédé de l’étonnant court métrage BLEU TONNERRE, un conte chanté où se démarque l’audace et l’originalité cinématographique des saguenéens Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné. Le film a été projeté en mai dernier en sélection officielle dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes.

 CINÉMA NOMADE EN GASPÉSIE PRÉSENTÉ PAR LE FESTIVAL LES PERCÉIDES

Rappelons que la première édition de l’événement Cinéma nomade en Gaspésie est présenté par le Festival Les Percéides qui a pour mandat la diffusion du cinéma d’auteur en région. Cet événement cinématographique unique en Gaspésie a pour but de faire découvrir des œuvres vibrantes du cinéma d’ici et d’ailleurs et d’aller à la rencontre de son public.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements / Festival