L’expertise canadienne sous les projecteurs au MIFA

L’expertise canadienne en animation sous les projecteurs au Marché international du film d’animation, MIFA

Cette année, le secteur de l’animation du Canada profitera d’une visibilité sans précédent à l’occasion du Marché international du film d’animation (MIFA), qui se tiendra du 15 au 17 juin dans le cadre du Festival international du film d’animation d’Annecy, en France.

En effet, 45 sociétés de production canadiennes mettront en vedette la qualité et la diversité de leurs projets devant 8 000 chefs de file de l’industrie provenant de partout dans le monde.

 

Menée par le Fonds des médias du Canada (FMC) et Téléfilm Canada, l’initiative rassemble sept organismes de développement des médias et associations de l’industrie provinciaux, qui prendront part au premier effort concerté à grande échelle d’organismes nationaux et provinciaux en vue de promouvoir les productions canadiennes à ce réputé marché d’animation international.

 

Une association sans précédent des agences gouvernementales

Pour la première fois, le Fonds des médias du Canada, Téléfilm Canada, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), l’Association canadienne de la production médiatique, division de la Colombie-Britannique, Creative BC, Musique et film Manitoba, On Screen Manitoba et la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario se sont associés pour organiser une mission commerciale sous le Pavillon du Canada au MIFA. Cette initiative permet d’offrir une visibilité accrue à nos entreprises tout en soulignant l’importance du secteur de l’animation pour l’ensemble du Canada. Notons que le Vancouver Economic Development a aussi offert une expertise supplémentaire.

 

L’industrie canadienne de l’animation

Les sociétés de production canadiennes spécialisées dans l’animation ont suscité l’attention de dirigeants de l’industrie du monde entier. Plusieurs productions canadiennes ont reçu une reconnaissance internationale et de prestigieux prix, notamment des Daytime Emmy Awards et des prix Kidscreen. En 2015, les productions d’animation canadiennes ont représenté une part importante de l’industrie du contenu, leur volume de production ayant atteint 219 millions de dollars. Le savoir-faire canadien et la qualité de la production en animation ont permis de conclure des ventes internationales substantielles, à savoir 201 millions de dollars seulement en 2015 pour le genre.

 

Canada : pleins feux sur la créativité, la diversité et l’innovation

Pour la première fois au MIFA, un nouveau Pavillon du Canada servira de point de rencontre et permettra d’accroître la valeur de la marque « Canada ». Outre le Pavillon et les activités de réseautage pilotées par la délégation canadienne, Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm, et Stéphane Cardin, vice-président, Affaires publiques et relations avec l’industrie du FMC, animeront une session qui portera sur le Canada et offrira aux producteurs l’occasion de dévoiler leurs projets. Canada : pleins feux sur la créativité, la diversité et l’innovation sera modérée par Lana Castleman, rédactrice et directrice de contenu chez Kidscreen.

La session démarrera avec un groupe de discussion sur la coproduction avec le Canada, groupe composé de François Trudel, producteur chez Groupe PVP et vice-président aux affaires internationales (Canada); Marc Dhrami, directeur des productions, Financements, Gaumont Animation (France); et Peter Viska, producteur et réalisateur, Viskatoons Animation (Australie).

 

  • Parmi les projets présentés à l’occasion de la session, citons Window Horses, issu d’un partenariat entre l’Office national du film du Canada (ONF) et Stickgirl Productions de Vancouver, dirigé par Ann-Marie Fleming et Michael Fukushima;
  • Ozzy, une production de Ken Zorniak et Phyllis Laing de Tangent Animation, une société établie à Winnipeg et à Toronto;
  • Elemented, une production d’Archita Ghosh et d’Emily Paige de e.d. Films, une société montréalaise;
  • Mission Yéti, un projet dirigé par Nancy Florence Savard de Productions 10e Ave à Québec; et
  • Fated, présenté par Valérie Hénaire, vice-présidente, Propriété intellectuelle de Frima Studio, une société de Québec.

 

L’animation canadienne sous les projecteurs au Festival international du film d’animation d’Annecy
Le Canada est également bien représenté au Festival international du film d’animation d’Annecy. Les longs métrages canadiens Window Horses (Stickgirl Productions et ONF, Vancouver) et La Guerre des tuques 3D (CarpeDiem Film et TV, Montréal) sont présentés en compétition officielle. Louise en hiver, une coproduction France-Canada d’Unité centrale (Montréal) et de JPL Films (Rennes), a été sélectionné pour une projection spéciale du festival. En outre, six courts métrages canadiens sont également en nomination et un film de fin d’études canadien est en compétition.

Pour de plus amples renseignements sur le Festival international du film d’animation d’Annecy, veuillez cliquer: http://www.annecy.org/accueil

Pour de plus amples renseignements sur la présence du Canada au MIFA, veuillez visiter http://canada-mifa2016.ca/fr

Pour afficher ou partager des billets sur la présence du Canada au MIFA, veuillez utiliser #vuesurlecanada (#eyeoncanada) et@annecyfestival.

Plus d'articles dans Actualités / animation / Cinéma / Marché