fbpx

L’exposition Mirages & miracles au Centre Phi

Mirages & miracles : observer la mutation du monde chez Phi 

Des objets inanimés prennent vie dans une exposition-expérience créée par la compagnie française Adrien M & Claire B présentée pour la première fois en Amérique du Nord. Du 18 février au 5 avril 2020

Alliant avec subtilité art, poésie et technologies, la série de 14 installations signée Claire Bardainne et Adrien Mondot fait son entrée nord-américaine au Centre Phi. Mirages & miracles invite les spectateurs montréalais à expérimenter librement dans un univers tissé de lyrisme combinant artisanat numérique, mathématiques existentielles, phénomènes naturels et art visuel vivant.

Dans une tentative de fabrication d’un animisme numérique par des dispositifs de réalité augmentée, de réalité virtuelle, d’illusion holographique et de vidéo-projection, l’exposition se déploie en quatre séries. D’une part, Le silence des pierres est un hommage à la vie qui se niche au creux des choses apparemment inertes, immobiles et inorganiques. Les illusions invitent de leur côté à vivre un ensemble de scénarios inouïs qui jouent à la frontière entre l’animé et l’inanimé, l’authentique illusion et le faux miracle. Les machines à fantômes utilisent les casques de réalité virtuelle en guise d’appareils de visionnage de spectres. Enfin, Les mystères sont des petits spectacles qui, par le biais de la poésie, la puissance informatique et l’évocation magique, interrogent les contours de ce qui compose le vivant.

Le silence des pierres

Ces huit expériences en réalité augmentée consistent à observer à travers une tablette des dessins et des pierres. Les pierres sont simples, lourdes et immobiles. Les pierres sont tout ce qu’il y a de plus réel et matériel. Mais à écouter leur silence, on les entend. À bien les regarder, elles deviennent transparentes et leur inertie palpite. Elles parlent des forces qui les ont consumées, des distances qu’elles auraient parcourues, des génies qui les habitent, ou des cheveux qui leur poussent sur le caillou. Cette série est un hommage à la vie qui se niche au creux des choses apparemment inertes, immobiles et inorganiques. La figure de la pierre en est un emblème. Et les tablettes jouent le rôle de fenêtres vers cet imaginaire caché.

Les illusions

Trois petits théâtres optiques par lesquels un objet entre en coïncidence avec une image reflétée. Dans ce dispositif de «Pepper’s ghost» (une technique de magie classique datant du XIXe siècle permettant de faire flotter une image dans les airs), les faisceaux lumineux sont en partie déviés par un verre à la fois transparent et réfléchissant, permettant de révéler un espace imaginaire qui se superpose au réel.

Les machines à fantômes

Voici deux expériences avec des casques de réalité virtuelle. Ceux-ci sont des machines à fantômes. Quelqu’un nous regarde, danse, apparaît et disparaît, bouge et se fige. Il y a une ombre, un courant d’air ou un esprit de poussière insaisissable. Qu’est-ce qui fait le vivant?

Les mystères

Une expérience immersive dans un environnement d’images projetées. Elle offre la possibilité de rentrer au cœur de la roche, pour percevoir l’invisible mouvement des mutations des couches géologiques.

Crédits photos: Romain Étienne et Adrien M & Claire B

Tous les détails et billets à centre-phi.com

Liens associés

Le Centre Phi sur Facebook: facebook.com/phicentre
Le Centre Phi sur Instagram: instagram.com/phicentre
Le Centre Phi sur Twitter: twitter.com/phicentre
Le Centre Phi sur Youtube: youtube.com/phicentre
Le Centre Phi sur LinkedIn: linkedin.com/company/phi-centre
Compagnie Adrien M & Claire B sur Instagram: @AdrienMClaireB
Site internet: adrienm-claireb.net
Mot-clic: #MiragesMiracles

La compagnie Adrien M & Claire B

La compagnie Adrien M & Claire B crée des formes allant du spectacle aux installations dans le champ des arts numériques et des arts vivants. Elle est co-dirigée par Claire Bardainne et Adrien Mondot. Leur démarche place l’humain au centre des enjeux technologiques, et le corps au cœur des images, avec comme spécificité le développement sur-mesure de ces outils informatiques. Ils poursuivent la recherche d’un art numérique vivant: mobile, artisanal, éphémère et sensible.

Claire Bardainne est une artiste plasticienne, issue du design graphique et de la scénographie. Sa recherche se concentre sur l’imaginaire des images et des signes graphiques qui construisent des espaces.

Adrien Mondot est un artiste multidisciplinaire, informaticien et jongleur. Sa recherche interroge le mouvement, au point d’intersection entre l’art du jonglage et l’innovation informatique.

Phi

Fondé et dirigé par Phoebe Greenberg, Phi est un organisme artistique et culturel multidisciplinaire de Montréal, au Canada. Situé au carrefour de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie, et engagé envers les futures générations d’amateurs d’art, Phi offre un programme axé sur l’expérimentation, incluant la réalité virtuelle, les expériences immersives et les pratiques performatives.

Phi englobe le Centre Phi, le Studio Phi, des programmes d’artistes en résidence et la Fondation Phi pour l’art contemporain. Grâce à une programmation éclectique et une prédilection pour la création de contenu, Phi favorise les rencontres imprévues entre artistes et publics.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Exposition / medias numériques