fbpx

LONGUE VUE SUR LE COURT : Des séries web et des documentaires de L’inis à découvrir du 25 avril au 3 mai

Des séries web et des documentaires de L’inis à découvrir à LONGUE VUE SUR LE COURT 

Du 25 avril au 3 mai 2020

Depuis lundi, et jusqu’au 3 mai, Longue vue sur le court, le festival international de courts métrages du Sud-Ouest de Montréal, présente gratuitement une programmation jeunesse diffusée sur le web pour accompagner les jeunes cinéphiles durant cette période de confinement. Deux nouveaux films, destinés aux enfants et aux adolescents, sont mis en ligne chaque jour et sont accompagnés d’activités pédagogiques, concours, jeux et exercices ludiques sur le site longuevuesurlecourtjeunesse.com.

Depuis maintenant 6 ans, le festival Longue vue sur le court est fier de présenter en primeur les premières œuvres des cinéastes de la relève en faisant la promotion du format court. L’an dernier, le festival avait notamment fait découvrir aux festivaliers le court Brotherhood de Meryam Joobeur, qui a fièrement représenté le Canada aux récents Oscars. Le festival a aussi pour but d’initier les jeunes des niveaux primaire, secondaire et collégial à cette forme d’art, tout en leur permettant de présenter leurs œuvres dans un contexte professionnel.

Dans cet esprit, le festival renouvelle sa précieuse collaboration avec L’inis en présentant dans sa programmation cette année les séries web et les projets documentaires de la cohorte du Programme Mixte – Documentaire et fiction, un programme soutenu par NETFLIX. Ainsi, trois séries web et trois documentaires seront diffusés sur les sites de Longue vue sur le court Jeunesse et Longue vue sur le court du 25 avril au 3 mai.

Séries Web

Bonne Figure de Sandra MathieuStéphane Mukunzi et Pierre Villepelet raconte l’histoire de Sophia, jeune mère monoparentale, qui récupère la garde de Kyrah. Ensemble, les deux femmes vont essayer de tisser à nouveau cette relation mère-fille alors que plane sur elles la menace d’une éviction. Un portrait intime d’une période de transition familiale dans laquelle rien n’est joué d’avance et où détermination et fatalité s’opposent.

Rima + Jacob de Myriam FarsaouiLuis Peinado et Nouhaymane Amahrit nous plonge dans l’histoire de Rima qui est confinée dans le pawnshop avec sa mère, après le décès de son père. À côté, se trouve Jacob qui lui aussi est coincé au barbershop de son père. Les deux adolescents se fréquentent en cachette, par peur que leurs parents les en empêchent. C’est dans l’église du quartier qu’ils rêvent, jusqu’au jour où une chicane éclate entre les parents, ce qui pousse les deux jeunes à fuir et ne peut-être jamais revenir.

Soupir de Valérie BahEli Jean Tahchi et Phania Jean-Baptiste met en lumière Laurianne, une jeune femme désœuvrée vivant avec sa mère croyante, qui fait une rencontre inattendue qui lui insuffle une nouvelle vision d’elle-même.

Documentaires

Bâtiment X de Nouhaymane AmahritStéphane Mukunzi et Valérie Bah présente trois activistes d’un quartier qui subit la gentrification à Montréal. Ceux-ci visualisent l’espace idéal qui subviendrait aux besoins de leurs communautés respectives. Simultanément, une illustration se dessine sous nos yeux.

Au coeur d’un quartier populaire de Montréal, Fissure, de Pierre VillepeletSandra Mathieu et Eli Jean Tahchi, est le portrait du père Robert et sa coordinatrice Jenny qui portent à bout de bras la dernière église du quartier. Sur fond de déclin religieux, ce court métrage documentaire témoigne de ce qui nous traverse quand notre monde s’effondre.

Hip Hop au féminin, de Phania Jean-BaptisteMyriam Farsaoui et Luis Peinado, est un court métrage documentaire qui pose une réflexion sur l’identité de la femme dans la culture du hip-hop. Le film se construit à partir des témoignages personnels de trois artistes qui partagent la même passion. C’est à travers leur regard que l’on découvre l’influence féminine sur la scène hip-hop montréalaise. Ce dernier sera présenté les 2 et 3 mai sur la plateforme jeunesse pour la sélection de documentaire jeunesse du festival.

LONGUE VUE SUR LE COURT – 6e édition | du 25 au 29 novembre

Accompagnée de Carla Turcotte, porte-parole de la 6e édition du festival, la programmation des courts métrages de la compétition officielle de Longue vue sur le court sera présentée au public du 25 au 29 novembre à la Maison de la Culture Marie-Uguay et au Théâtre Paradoxe.

Pour donner un avant-goût de la programmation automnale, trois courts métrages seront dévoilés sur la page Facebook du festival du 29 avril au 2 mai. Les cinéastes des trois films participeront également à une période de questions-réponses en direct, animée par Daniel Racine, critique cinéma et programmateur du festival.

Katashat de Ève Ringuette
Présenté le mercredi 29 avril à 19h
Discussion avec la cinéaste le jeudi 30 avril à 19h

Jo de Carmen Rachiteanu
Présenté le jeudi 30 avril à 19h30
Discussion avec la cinéaste le vendredi 1er mai à 19h
*Jo est un projet réalisé à L’inis dans le cadre du programme Documentaire 2018

Roseline comme dans les films de Sara Bourdeau
Présenté le vendredi 1er mai à 19h30
Discussion avec la cinéaste le samedi 2 mai à 19h

Longue vue sur le court est réalisé en partenariat avec l’arrondissement du Sud-Ouest, la Maison de la culture Marie-Uguay, le Carrefour jeunesse-emploi du Sud-Ouest de Montréal, le Conseil des arts de Montréal, la Ville de Montréal, L’inis, l’Office national du film du Canada (Programme ACIC), Mouvement Desjardins – Caisse du Sud-Ouest de Montréal, SLA Productions, Bande à Part audio et post production – coop, le Cégep André-Laurendeau, Hallé Location, Théâtre Paradoxe, Bâtiment 7 et Les voies parallèles.

Longue vue sur le court – jeunesse est rendu possible grâce au Ministère de la culture et des communications du Québec, au Conseil des arts de Montréal, à l’arrondissement du Sud-Ouest de Montréal, à la Maison de la culture Marie-Uguay, aux Productions Cinta, à l’Office national du film du Canada (ONF), à Télé-Québec, à la Fabrique culturelle, à L’inis, à Pitoresk, à la Ville de Montréal et au Carrefour jeunesse-emploi du Sud-Ouest de Montréal (CJESO).

LONGUE VUE SUR LE COURT – JEUNESSE en ligne du 20 avril au 3 mai 2020.
La 6e édition de LONGUE VUE SUR LE COURT du 25 au 29 novembre 2020.

Pour plus d’information : longuevuesurlecourt.com

Suivez-nous aussi sur Facebook et Instagram

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire / Festival / Web / websérie