fbpx

Nouveautés des 3 et 10 juillet 2020 sur TËNK le cinéma documentaire en ligne

Programmation en ligne de Tënk des 3 et 10 juillet 2020

Nouveautés du 3 juillet 2020 sur Tënk :

À la recherche de Vivian Maier de John Maloof et Charlie Siskel, 84 minutes, 2013.

L’incroyable histoire d’une inconnue devenue, à titre posthume, l’une des plus grandes photographes du 20e siècle.

Le semeur de Julie Perron, 77 minutes, 2013.

En plein cœur des méandres du Kamouraska au Québec, Patrice Fortier vit dans La société des plantes où il préserve minutieusement les semences végétales rares ou oubliées pour en faire des variétés « anciennes du futur ».

Le modèle Turing de Catherine Bernstein, 29 minutes, 2012.

Alain Turing est un modèle d’homme de sciences : précurseur, génial, incompris, excentrique, timide, persécuté… En trente petites minutes modestes et claires, Catherine Bernstein vous permet de le comprendre.

Duras – Godard de Jean-Daniel Verhaeghe et Pierre-André Boutang, 62 minutes, 1987.

Le 2 décembre 1987, Jean-Luc Godard rend visite à Marguerite Duras à son domicile parisien. Cette rencontre établit un dialogue autour de la création artistique à travers l’écriture et la réalisation cinématographique.

Si j’avais quatre dromadaires de Chris Marker, 49 minutes, 1966.

Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises un peu partout dans le monde. Ce film est entièrement composé au banc-titre, à partir de photos fixes prises dans vingt-six pays entre 1955 et 1965.

Nouveautés du 10 juillet 2020 sur Tënk :

L’île au trésor de Guillaume Brac, 97 minutes, 2017.

Un été sur une île de loisirs en région parisienne. Terrain d’aventures et de drague pour les uns, lieu de refuge et d’évasion pour les autres. L’exploration d’un royaume de l’enfance, en résonance avec les tumultes du monde.

La résurrection d’Hassan de Carlo Guillermo Proto, 100 minutes, 2016.

D’une poésie ardente et crue, La résurrection d’Hassan suit le parcours d’une famille d’aveugles tentant d’accéder à la grâce par-delà les souffrances de leur destin brisé.

John Max, A Portrait de Michel Lamothe, 94 minutes, 2010.

Portrait intime et saisissant du photographe montréalais John Max (1936-2011) pour découvrir l’artiste le plus singulier de l’histoire de la photographie au Canada.

Le reel du pendu de André Gladu, 56 minutes, 1972.

En Louisiane, en Acadie et au Québec, on joue Le reel du pendu, une pièce musicale interprétée au violon, à l’harmonica, à la guitare ou à l’accordéon depuis plus de deux cents ans. Découvrez « le son des Français d’Amérique ».

Mitshishuss (Petit aigle) de Christopher Grégoire-Gabriel, 2 minutes, 2017.

Un petit aigle danse pour la caméra de son frère. Une rencontre entre deux artistes, Christopher et John-Philip, l’un cinéaste et compositeur, l’autre danseur de pow-wow.

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Web