fbpx

Nouveautés du 1er mai 2020 sur TËNK le cinéma documentaire en ligne

Programmation en ligne de Tënk dès le 1er mai 2020

Cette semaine, Tënk propose une programmation entièrement féministe concoctée par le Centre Simone de Beauvoir à Paris, un centre audiovisuel créé en 1982 par Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig et Ioana Wieder. Ces trois militantes féministes impliquées dans la pratique vidéo ont mis au cœur de leurs objectifs la conservation et la création des documents audiovisuels concernant l’histoire des femmes, leurs droits, leurs luttes et leurs réalisations.

Dès le 1er mai 2020 sur Tënk :

Maso et Miso vont en bateau, Nadja Ringart, Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, Ioana Wieder, 55 minutes, 1976
Le collectif Les Insoumuses détourne de manière humoristique une émission de Bernard Pivot avec Françoise Giroud.

Allers-Venues,Vivian Ostrovsky, 12 min, 1984.
Un groupe d’amis loue une maison dans le sud de la France. Un mois d’été à la campagne, à aller et venir au milieu des poulets, des chiens et des chats.

& A Fade to Grey, Lydie Jean-Dit-Pannel, 28 min, 2014.
Lydie Jean-Dit-Pannel, plasticienne française, développe depuis plusieurs années une démarche artistique autour des papillons monarques menacés.

La Conférence des femmes. Nairobi 85, Françoise Dasques, 60 minutes, 1985.
En 1985, des milliers de femmes se rencontrent pour débattre de questions politiques et féministes en parallèle de la conférence officielle.

Legends, The Living Art of Risqué, Marie Baronnet, 25 minutes, 2016.
Portrait de femmes âgées entre 65 et 95 ans qui ont trouvé jadis dans le striptease une échappatoire glorieuse loin des clichés sordides.

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Web