fbpx

Plan stratégique 2020-2023 de l’Office national du film du Canada

Plan stratégique 2020-2023 de l’ONF

Se raconter pour se comprendre

Le Plan stratégique 2020-2023 de l’Office national du film place la création et l’engagement des auditoires au coeur des préoccupations de l’organisation. Il représente la nouvelle feuille de route conçue par l’ONF pour raconter les histoires du Canada et rejoindre le public partout au pays et dans le monde.

Au cours des trois prochaines années, l’ONF veut notamment :

  • permettre qu’un maximum de voix puisse s’exprimer, afin qu’une plus grande diversité de points de vue soit entendue ;
  • renouveler son approche de programmation et enrichir l’expérience de création ;
  • réinventer ses modes de mise en marché, de diffusion et de distribution ;
  • accroître son financement pour consacrer plus de fonds à la production.

Alors que l’année 2020 a été marquée par des changements de grande ampleur amenés par la pandémie de COVID-19, mais aussi par les crises environnementales et les importantes revendications des peuples autochtones et des groupes sous-représentés, il ne fait aucun doute que le Canada, comme le reste du monde, en sortira transformé. A travers son Plan stratégique 2020-2023, l’ONF veut contribuer à ce que ces changements soient positifs et constructifs, à ce qu’ils interpellent le sens civique et concourent au bien-être collectif. Il veut incarner un lieu privilégié d’expression de toutes les facettes de ces transformations afin d’aider les Canadiens et les Canadiennes à se comprendre pour mieux inventer leur avenir commun. A cet égard, le regard des artistes sera essentiel, tout autant que l’expertise du personnel de l’organisation.

CRÉATION

Au chapitre de la création, l’ONF veut d’abord permettre qu’un maximum de voix puisse s’exprimer, qu’un maximum de points de vue puisse être entendu. Il poursuivra cet objectif sans faillir à ses responsabilités envers les communautés autochtones, linguistiques, racisées et sous-représentées. En plus de maintenir le cap qu’il s’est fixé

en matière de parité hommes-femmes, l’ONF dévoilera au début de l’année 2021 des engagements fermes en faveur de la diversité et de l’inclusion et relancera son Plan autochtone pour un nouveau cycle de trois ans en vue de revoir ses relations avec les peuples inuits, métis et des Premières Nations.

L’ONF entend aussi renouveler son approche de programmation pour qu’elle soit cohérente, intégrée et réactive. À cette fin, il définira un nouveau cadre de programmation, précisera ses valeurs communes de production, tiendra des forums stratégiques de programmation et mettra sur pied un groupe national de programmation auquel les créatrices et les créateurs seront conviés.

Pour enrichir l’expérience de création, l’organisation veut offrir une véritable « expérience ONF » basée sur l’accompagnement personnalisé des créateurs et créatrices à chacune des étapes de leur parcours artistique. Ce projet consolidera la place des artistes en visant une relation optimale avec eux, afin qu’ils se sentent accueillis, impliqués et parties prenantes de l’ONF et de son écosystème.

L’ONF instaurera également des mécanismes de rencontres et d’interactions avec les créateurs et créatrices, les communautés et les membres clés de l’industrie pour favoriser un dialogue régulier et constructif.

ENGAGEMENT DES AUDITOIRES

En matière de distribution, l’ONF entend réinventer ses modes de mise en marché, de diffusion et de distribution en mettant l’accent sur une plus grande proximité avec ses auditoires afin de mieux les mettre en contact avec les oeuvres de l’ONF en fonction de leurs champs d’intérêt.

En tant que distributeur public, l’ONF doit se démarquer dans sa façon d’atteindre le public. Il doit être là où certains joueurs privés ne sont pas, mais aussi s’adapter et être présent sur des terrains où il n’avait pas l’habitude d’aller. Pour développer l’engagement des auditoires, l’ONF se distinguera à deux niveaux : il continuera à offrir des expériences de visionnage de ses oeuvres en présentiel, à travers des projections publiques et communautaires dans tout le Canada, et il continuera à améliorer l’accessibilité de ses productions par leur découvrabilité sur les plateformes numériques, là où un nombre toujours plus important de Canadiens et Canadiennes consomme du contenu audiovisuel.

L’éducation demeurera un objectif prioritaire pour l’ONF, qui misera sur les relations de longue date qu’il entretient avec le personnel enseignant canadien et tout le milieu éducatif. La croissance exceptionnelle de la fréquentation sur ONF.ca/éducation pendant la pandémie a démontré à quel point son offre éducative est une référence fiable et accessible, non seulement pour le corps enseignant, mais aussi pour les parents, notamment en ces temps incertains.

PLAN TECHNOLOGIQUE ET FINANCEMENT ACCRU

Toutes ces ambitions passent par la mise en application du Plan technologique 2020-2025 de l’ONF, qui vise à doter le personnel, les équipes de production et les experts des meilleurs outils possibles pour faire face à un environnement en constante évolution, mais chargé de potentiel.

Elles supposent aussi que l’ONF obtienne un financement accru pour consacrer plus de fonds à la production. Dans cette optique, l’ONF met l’accent sur l’extraordinaire contexte actuel qui nécessite une prise de parole forte et plurielle, notamment de la part des créateurs et créatrices et des artisans et artisanes. L’ONF multipliera les efforts pour trouver des sources de financement supplémentaires, tout en intensifiant les partenariats stratégiques et en amorçant des travaux de réflexion sur une stratégie de financement complémentaire.

L’ONF continuera d’être un foyer de création de classe mondiale, reconnu tant au pays qu’à l’étranger pour son excellence, et un pôle d’innovation pour le documentaire, l’animation, le récit interactif et toutes les nouvelles formes de création.

 

« Comment voulons-nous imaginer le monde de demain ? Il y a une urgence de dire, de se raconter pour se comprendre. Rarement la mission de l’ONF aura été si pertinente. Le Plan stratégique 2020-2023 vise à ce que l’ONF soit plus que jamais, dans les années à venir, ce carrefour où les créateurs et créatrices rencontrent le public, dans la compréhension et la découverte de l’autre. Nous demeurerons un laboratoire d’expérimentation, un centre d’innovation qui mise sur les artistes et sur l’expertise de son personnel. »Claude Joli-Coeur, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’ONF

 

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / Événements / Financement