fbpx

Projection de la version restaurée de « Valérie » à la Cinémathèque québécoise

Projection de la version restaurée de « Valérie » à la Cinémathèque québécoise le 10 décembre 2019 et lancement de « Valérie » et de « L’amour humain sur les plateformes » de Vidéotron et d’Apple

Éléphant : mémoire du cinéma québécois et la Cinémathèque québécoise sont heureux de présenter sur grand écran la version restaurée de Valérie (1969), un film à succès de Denis Héroux mettant en vedette Danielle Ouimet et Guy Godin. La projection aura lieu le mardi 10 décembre 2019 à 19h en présence de Danielle Ouimet, qui répondra aux questions du public. Valérie sera également disponible sur les plateformes de Vidéotron (illico, Helix) et d’Apple (iTunes et Apple TV) dès le lendemain, de même que L’amour humain (1970), un autre drame de mœurs de Denis Héroux datant de la même époque mettant en vedette Louise Marleau et Jacques Riberolles.

Sorti en pleine révolution des mœurs sexuelles et au moment où les Québécois commençaient à se libérer du joug de l’Église, Valérie a connu un grand succès populaire et a fait de son interprète principale une véritable vedette internationale. Lors d’une entrevue accordée à Éléphant, Danielle Ouimet s’est d’ailleurs remémoré une anecdote à ce sujet: «En Chine, pour le lancement du film, on avait fait sur deux buildings une réplique de ma personne en carton (…) J’étais comme couchée, j’étais blonde, j’étais ressemblante… sauf qu’on m’avait fait des yeux bridés!»

Cinquante ans après sa sortie, Valérie demeure un film important du patrimoine cinématographique québécois, ayant marqué son époque et lancé la vague du cinéma érotique au Québec, particulièrement populaire au tournant des années 70. L’amour humain s’inscrit d’ailleurs dans ce sillage et mêle érotisme et religion dans un scénario explorant la quête d’émancipation d’un homme et d’une femme appelés par la vocation religieuse.

Valérie et L’amour humain seront offerts sur les plateformes de Vidéotron et d’Apple dès le 11 décembre 2019.

Synopsis de Valérie

Une orpheline s’ennuie dans son couvent. Elle le quitte de manière spectaculaire, se libère, devient danseuse topless puis prostituée. Mais au bout de tout cela, elle rencontre l’amour et revient dans le droit chemin. Un film célèbre dans le cinéma d’ici pour avoir déshabillé la petite Québécoise et avoir lancé la vogue du film érotique.

Synopsis de L’amour humain

Un jeune vicaire qui doute de sa vocation rencontre une jeune religieuse attirée par la vie. Ils défroquent et se marient. Mais ils doivent apprendre à s’aimer au-delà de la culpabilité et des tourments.

À propos d’Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Éléphant : mémoire du cinéma québécois est une vaste entreprise entièrement financée par Québecor destinée à numériser, restaurer, conserver et rendre accessible l’ensemble des longs métrages de fiction du patrimoine cinématographique québécois. Depuis sa création en 2007, Éléphanta restauré plus de 225 films qui sont offerts sur le service de vidéo sur demande illico de Vidéotron au canal 900, sur illico.tv et sur Helix. Les films sont également accessibles en version originale et sous-titrée en anglais sur iTunes Canada, Apple TV et dans tous les pays du monde où l’une des langues officielles est le français ou l’anglais. Le site Internet Éléphant : mémoire du cinéma québécois, www.elephantcinema.quebec, constitue quant à lui la plus importante banque de données et d’information sur le cinéma québécois.

Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un projet philanthropique de Québecor. À l’exception d’un montant minimal pour couvrir une partie des frais d’exploitation de la plateforme, la totalité des revenus de la diffusion de ces films est reversée aux détenteurs des droits et aux créateurs du cinéma québécois.

À propos de la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / application / Cinéma / Web