fbpx

Réaction de l’ARRQ à l’annonce du décès du réalisateur Jean Beaudin

Décès de Jean Beaudin

L’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec, accueille avec une immense émotion le décès de leur collègue, le réalisateur Jean Beaudin au rang de membre émérite de l’ARRQ en 2013.

Ses réalisations d’une grande sensibilité et d’une grande rigueur ont marqué l’ensemble de notre culture québécoise, autant au cinéma qu’à la télévision. Ne serait-ce qu’avec le film J.A. Martin photographe, qui lui a valu le prix du jury oecuménique et le prix d’interprétation pour Monique Mercure à Cannes ou avec la série Les filles de Caleb qui demeure à ce jour le plus grand succès populaire de la télévision québécoise. L’ensemble de son oeuvre a d’ailleurs été primée sur les scènes nationales et internationales dans les festivals de films et de télévision et vue par des auditoires du monde entier.

Selon Gabriel Pelletier, président de l’ARRQ : « Jean Beaudin aura été l’incarnation même du professionnalisme en réalisation, lui pour qui il n’y avait pas de petit ou de grand écran, seulement l’amour du travail bien fait. »

Ces dernières années, sa contribution à notre culture a aussi été reconnue par le Québec qui l’a fait chevalier de l’Ordre national du Québec et lui a décerné le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. Encore tout récemment, on le décorait de l’Ordre de Montréal. L’ARRQ venait tout juste de déposer sa candidature pour le Prix Albert-Tessier afin de souligner sa contribution remarquable au domaine de l’audiovisuel. La grande faucheuse l’aura privé de ce dernier honneur, mais il restera à tout jamais gravé dans la mémoire des collaborateurs et collègues qui l’ont connu et apprécié.

Nous offrons toutes nos sympathies à sa famille et à ses proches.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma