fbpx

La réalité virtuelle en vedette au MIPTV à Cannes

Le savoir-faire canadien du domaine de la réalité virtuelle en vedette à Cannes pendant le MIPTV. Parmi les projets présentés par le Canada, citons Liquid Cinema, Time Machine VR et Le photographe inconnu

 

 

Trois productions de réalité virtuelle (RV) canadiennes innovatrices seront sous les projecteurs au MIPTV de cette année, le plus grand marché de contenu télévisuel et numérique du monde, qui se tient à Cannes du 4 au 7 avril. Grâce à une initiative pilotée par le Fonds des médias du Canada (FMC) et Téléfilm Canada, les producteurs de RV canadiens auront l’occasion de faire connaître leur expérience et de montrer leurs productions de qualité à plus de 10 000 chefs de file de l’industrie audiovisuelle internationale.

« Les entreprises canadiennes sont au premier plan de l’innovation dans les médias numériques. Grâce à la réputation du contenu de médias numérique canadien, au savoir-faire acquis par les producteurs, ainsi qu’à l’écosystème de financement du pays qui soutient l’innovation et la narration créative, le Canada est bien placé pour bénéficier grandement du marché international de la RV en croissance, a déclaré Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC. Il est fondamental de mettre en vitrine la qualité des productions et de la technologie de RV entièrement immersives créées au Canada dans le cadre d’événements comme le MIPTV pour aider les producteurs canadiens à s’approprier une part considérable de cet important marché. »

« Nous observons des demandes presque illimitées relativement à la RV canadienne, qu’il s’agisse de technologies qui auront une incidence sur la façon dont nous découvrons le contenu, de jeux entièrement immersifs qui nous emmènent à des millions d’années passées ou d’applications culturelles de RV présentant un patrimoine national inestimable. Ces projets illustrent la position du Canada sur le marché mondial de la RV en tant que leader visionnaire et innovateur », a ajouté Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada.

La montée de la RV
C’est depuis que Facebook a acquis Oculus en 2014 que la RV a véritablement pris son envol. Actuellement, huit des dix géants de la technologie selon Fortune sont présents dans le secteur de la RV, et plusieurs autres pionniers du secteur investissent dans cette technologie pour avoir une longueur d’avance sur le marché. Selon une étude publiée par le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec en février 2016, le « marché mondial de la réalité virtuelle est appelé à atteindre 30 milliards de dollars américains d’ici 2020, propulsé par la prolifération de casques et les lunettes d’immersion, par les jeux vidéo, les applications et les autres expériences RV ». Du divertissement aux soins de santé, au moyen d’applications éducatives et industrielles, de nouvelles façons d’utiliser la RV apparaissent constamment.

Les producteurs de contenu au Canada se tournent vers des projets de RV pour créer des expériences qui repoussent les limites de l’art et de la technologie. En offrant des contenus de RV immersifs à partir de nouvelles perspectives non explorées, les créateurs de contenu de RV ont littéralement élargi et approfondi nos horizons dans la consommation de ce type de médias.

Dans le cadre d’un séminaire faisant partie de la session Digital Fronts du MIPTV, le FMC et Téléfilm présenteront les trois projets suivants :

  • Liquid Cinema (Toronto) : Développé par Deep Inc., ce logiciel possède le potentiel de révolutionner l’industrie cinématographique en transformant l’expérience utilisateur. Nous n’irons plus seulement au cinéma, nous entrerons littéralement dans le film. La RV déclenche des réactions dans nos cerveaux qui sont aussi viscérales que celles que nous éprouvons dans la vraie vie et Liquid Cinema permet aux producteurs de contenu de recréer des expériences et de raconter des histoires qui font sentir aux utilisateurs qu’ils en font partie. Il s’agit d’une façon radicalement nouvelle de créer du contenu.
  • Time Machine VR (Montréal) : À un carrefour où le contenu canadien continue à se positionner avec succès, ce projet de Minority Media constitue la convergence parfaite entre le monde du jeu et celui du cinéma. Mi-film, mi-jeu, mais entièrement immersive, cette expérience de voyage dans le temps permet aux joueurs de plonger dans une mer remplie de créatures préhistoriques rigoureusement représentatives sur le plan scientifique et de l’explorer.
  • Le photographe inconnu (Montréal) : Cette production ramène la Première Guerre mondiale à l’avant-scène de notre mémoire collective par un voyage onirique dans les souvenirs fragmentés d’un photographe de guerre. Offrant une perspective que seule une expérience immersive permet, ce projet offre une vive recréation de la guerre par des photographies monumentales, grandeur nature. Soigneusement rendues par l’entreprise de production montréalaise Turbulent en association avec l’Office national du film du Canada, les photos retrouvées dans une maison de campagne abandonnée nous transportent dans les souvenirs de guerre chaotiques d’un photographe dont le destin demeurera toujours un mystère. Grâce à sa fluidité, cette expérience permet aux utilisateurs de revivre l’histoire et de s’immerger dans les divers aspects d’une guerre qui a façonné le monde.
  • En plus des trois projets en vedette, le FMC et Téléfilm présenteront trois autres productions canadiennes en RV au Pavillon du Canada au MIPTV : Infiltration d’Urbania, de Montréal; Nomads: Sea Gypsies de Felix & Paul Studios, de Montréal; et Cardboard Crash du Studio des productions interactives de Vancouver de l’ONF.

Pour de plus amples renseignements sur la présence du Canada au MIPTV, veuillez visiter

http://canada-miptv2016.ca/fr/pavillon-du-canada

 

  • cmf-logo-fr
  • enews-eyeoncanada_fr
  • enews-telefilm

 

 

 

CollageMIPTV2016_378px

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Marché / medias numériques / Télévision