fbpx

Répertoire des villes disparues de Denis Côté – 10 nominations au Prix IRIS

Répertoire des villes disparues de Denis Côté se distingue avec 10 nominations au prochain Gala Québec Cinéma

Le distributeur Maison 4 :3 et le producteur Couzin Films sont très fiers des 10 nominations qu’a obtenues Répertoire des villes disparues, dernier long métrage de Denis Côté, au prochain Gala Québec Cinéma, qui aura lieu le 2 juin 2019.

Depuis sa première mondiale Compétition officielle à la 69e Berlinale le 11 février dernier, Répertoire des villes disparues, a déjà été vendu dans cinq pays par son distributeur international Films Boutique et programmé dans plus d’une quinzaine de festivals internationaux. Rappelons que Maison 4 :3 a sorti le film en salle au Québec le 15 février dernier, à Toronto le 15 mars et à Vancouver le 29 mars.

NOMINATIONS

  • MEILLEUR FILM: Ziad Touma, Couzin Films
  • MEILLEURE RÉALISATION: Denis Côté
  • MEILLEURE INTERPRÉTATION FÉMININE | PREMIER RÔLE: Josée Deschênes (Gisèle Dubé)
  • MEILLEURE INTERPRÉTATION FÉMININE | RÔLE DE SOUTIEN: Larissa Corriveau (Adèle)
  • MEILLEURE DISTRIBUTION DES RÔLES: Denis Côté
  • MEILLEURE DIRECTION ARTISTIQUE: Marie-Pier Fortier
  • MEILLEURE DIRECTION DE LA PHOTOGRAPHIE: François Messier-Rheault
  • MEILLEURS COSTUMES: Caroline Bodson
  • MEILLEUR MAQUILLAGE: Dominique T. Hasbani
  • MEILLEURE COIFFURE: Dominique T. Hasbani

Produit par Ziad Touma de Couzin Films, Répertoire des villes disparues, 11e long métrage de Denis Côté, est librement inspiré du roman éponyme de Laurence Olivier publié aux Éditions Les Herbes rouges.

Denis Côté est un habitué des festivals d’envergure, puisque ses onze longs métrages y ont tous été lancés en Première mondiale ou internationale, que ce soit à Berlin, Cannes, Locarno ou Sundance. Avec Répertoire des villes disparues, Denis Côté en sera à sa cinquième présence à la Berlinale, dont deux fois au Forum (Bestiaire, Que ta joie demeure) et trois fois en Compétition officielle (Boris sans Béatriceet Vic+Flo ont vu un ours, quia remporté en 2013 l’Ours d’argent pour l’innovation (Prix Alfred-Bauer).

Synopsis

À Irénée-les-Neiges, bourgade perdue de 215 habitants, Simon Dubé perd la vie en voiture. Choqués, les gens n’osent pas trop parler des circonstances de la tragédie. Dorénavant, pour la famille Dubé, la mairesseSmallwood et une poignée d’autres, le temps semble se rompre et les jours flottent sans fin. Quelque chose s’abat lentement sur la région. Dans ce deuil et ce brouillard, des étrangers sont vus. Qui sont-ils? Que sepasse-t-il?

 

Filmographie de Denis Côté

Depuis 2005, Denis Côté jouit d’une solide réputation comme cinéaste indépendant sur les scènes locale et internationale. Après la réalisation de nombreux courts métrages et de quelques années comme journaliste et critique de cinéma (1995-2005), il passe au long métrage avec Les états nordiques. Récompensé à Locarno et ailleurs, il poursuit avec Nos vies privées (2007),qui refait le tour des festivals internationaux. En 2008, Elle veut le chaos repart avec le prix de la mise en scène au même festival de Locarno. Carcasses (2009)est présenté à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. En 2010, Curlingremporte les prix de mise en scène et d’interprétation masculine au Festival de Locarno. En 2012, Denis Côté propose un film-essai intitulé Bestiaire, qui remporte un succès d’estime inespéré (plus de 100 festivals internationaux) et sort en salle en France, aux États-Unis et en Allemagne. En 2013, Vic+Flo ont vu un ours est lancé en Compétition à la prestigieuse Berlinale. Côté y remporte l’Ours d’argent de l’Innovation (Alfred-Bauer- Preis) et Pierrette Robitaille triomphe comme meilleure actrice à la soirée des Jutra. En 2016, Boris sans Béatrice est également lancé à la Berlinale. Denis Côté enchaîne en 2017 avec un essai sur le monde du culturisme : Ta peau si lisse, lancé en Compétition internationale au 70e Festival de Locarno. Depuis 2009, l’œuvre de Denis Côté a été l’objet d’une vingtaine de rétrospectives à travers le monde. Répertoire des villes disparuesest son 11e long-métrage.

***

 

À propos de Couzin Films

Fondée en 1999 par Ziad Touma, Couzin Films est une compagnie de productions cinématographiques et interactives établie à Montréal. En plus du film de Denis Côté Répertoire des villes disparues (2019),Couzin Films a produit cinq longs métrages : le documentaire Rêveuses de villes (2018) de Joseph Hillel présenté aux RIDM, FIFA DOXA; Le bruit des arbres (2016)de François Péloquin (Compétition officielle au Festival de Karlovy Vary, Prix du Meilleur réalisateur au VIFF de Vancouver); L’ange gardien (2014)de Jean-Sébastien Lord (Prix Gilles-Carle aux RVCQ) ; Adam’s Wall (2008)de Michael Mackenzie (nommé au Gala Québec Cinéma); et Saved by the belles (2003)de Ziad Touma (nommé pour trois Prix Écrans canadiens). Couzin Films a également produit quelques projets interactifs, dont Le judas (2012),Meilleure série interactive aux Digi Awards et Prix Boomerang, nommé aux Webby et Prix Gémaux) ; le site web de Saved by the Belles (2003)a remporté le Prix Boomerang du Meilleur site Arts et Culture et nommé aux Prix SXSW; et Les passagers (2020), série interactive en réalité virtuelle en cours de production avec la France et développée au Sundance New Frontier Story Lab.

 

 

À propos de Maison 4 :3

MAISON 4 :3,est une compagnie de distribution de films fondée en 2015 par Chantale Pagé. Distributeur-Boutique, la compagnie met tout son savoir-faire au service des créateurs et de leurs films, pour mettre en place des stratégies de lancement et accompagner les œuvres aux différentes étapes de leur diffusion. Distributeur en salle des documentaires Demain, L’Érotisme et le vieil âge ainsi que La terre vue du cœur avec Hubert Reeves, et des films de fiction 9 Le film, Mon ami Dino, Les faux tatouages, MAISON 4 :3met de l’avant des projets à la fois humains, touchants et atypiques.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Gala / Nomination