fbpx

Téléfilm Canada accueille quatre nouveaux employés

Téléfilm Canada est heureuse d’accueillir quatre nouveaux membres au sein de ses équipes Financement des projets et Relations d’affaires, ainsi que dans sa haute direction.

Les quatre postes en question ont été créés dans le cadre du Plan d’action sur l’équité et la représentation de Téléfilm Canada. Lancé en juillet, ce plan vise à favoriser de façon continue une industrie de l’écran équitable.

Téléfilm accueille dans ses rangs :

Ayesha Husain, chargée des initiatives d’inclusion et analyste au contenu (marché anglophone), Financement des projets, basée à Toronto.

Ayesha compte plus de 12 ans d’expérience dans le secteur des médias de l’écran. Diplômée de l’Université de Toronto, Ayesha a obtenu un baccalauréat en études anglaises et en cinéma, puis une maitrise en études cinématographiques. Ayesha, qui a antérieurement travaillé à Téléfilm, a poursuivi sa carrière à Corus Entertainment, à la Guilde canadienne des réalisateurs et au TIFF. Ayesha a soutenu activement les collectivités sous-représentées et les contenus connexes par le biais de l’apprentissage et de l’action bénévole auprès de maisons de production et dans le cadre d’initiatives communautaires, notamment BIPOC TV and Film, #Startwith8HollywoodNorth, Darius Films, le Regent Park Film Festival et le Toronto Outdoor Picture Show (TOPS), où elle a récemment œuvré à titre de membre du conseil. Dans ses nouvelles fonctions, Ayesha relèvera de la directrice nationale, Longs métrages, marché anglophone.

Hager Namly, conseillère des initiatives d’inclusion et analyste au contenu (marché francophone), Financement des projets, basée à Montréal.

Hager compte quelque sept années d’expérience comme coordonnatrice à Item 7 et comme conseillère aux ventes à TVA Films. Passionnée d’art cinématographique, elle a fait des études en cinéma et médias au collège Ahuntsic pour poursuivre ses études universitaires d’abord en Études cinématographiques à l’Université de Montréal, puis en Animation et recherche culturelles, domaine dans lequel elle a obtenu un baccalauréat à l’UQAM. Hager a récemment obtenu un diplôme d’études supérieures en marketing appliqué de l’Université McGill. Elle a également été bénévole à « La Télé du Grand Maghreb » en tant que coordonnatrice de production. Dans ses nouvelles fonctions, elle appuiera la chargée des initiatives d’inclusion et le chargé des initiatives autochtones pour les deux marchés linguistiques.

Amadou Dia, chef de la gestion des projets, équipe de haute direction, basé à Montréal.

Amadou apporte à Téléfilm plus de 25 ans d’expérience à titre de gestionnaire de projets pragmatique dans des rôles à la fois dynamiques et multiculturels. Titulaire d’un diplôme en génie logiciel de l’Institut national polytechnique de Toulouse et d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal, Amadou a travaillé pour Nortel Networks, OZ Communications, Nokia and Gurus Solutions, où il a dirigé avec succès des projets critiques. Dans ses nouvelles fonctions de chef du bureau de gestion de projets, Amadou sera directement rattaché à l’équipe de leadership de la haute direction de Téléfilm.

Fabrice Ravier Berthaud, conseiller des initiatives d’inclusion et analyste, investissements, relations d’affaires, basé à Montréal.

Fabrice a commencé sa carrière à Téléfilm en 2011 comme coordonnateur de projet. Dans le cadre de son travail, il a développé une expertise dans différents genres de production, du documentaire au film de fiction en passant par l’animation pour enfants. Depuis les trois dernières années, Fabrice occupait le poste d’analyste au développement à Téléfilm. Il a étudié en cinéma à l’Université de Carleton pour ensuite obtenir un certificat en gestion et production cinématographique et télévisuelle à l’École du Show-Business à Montréal. Il a récemment obtenu un baccalauréat en gestion de HEC Montréal. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Fabrice assurera la liaison avec les analystes au contenu des initiatives d’inclusion.

Ayesha, Hager et Amadou sont tous trois entrés au service de Téléfilm le 30 novembre 2020, et il en sera de même pour Fabrice le 11 janvier 2021.

Par ailleurs, Téléfilm demeure engagée à ce qu’un minimum de 50 % des employés nouvellement embauchés à l’échelle de l’organisation et à ce qu’un minimum de 30 % des nouveaux employés cadres embauchés représentent des identités sous-représentées d’ici 2023, et l’organisation poursuit ses efforts en vue de constituer un effectif plus représentatif de la société canadienne.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / Télévision