fbpx

Téléfilm Canada promet de contribuer financièrement à la création d’un Bureau de l’écran pour la communauté noire au Canada

Téléfilm Canada accorde son appui à la création d’un Bureau de l’écran pour la communauté noire et promet d’y investir 100 000 $ par année

Cet engagement a été formulé lundi lors d’une réunion avec des cinéastes de la communauté noire qui ont demandé la mise sur pied d’un bureau qui leur serait dédié.

« Téléfilm encourage la création d’une institution qui permettra d’accroître la portée des histoires et des œuvres des cinéastes noirs », a déclaré Christa Dickenson, directrice générale, Téléfilm Canada. « La mise sur pied d’un Bureau de l’écran pour la communauté noire est une mesure concrète pour aider à corriger le déséquilibre existant au sein de l’industrie cinématographique canadienne et contribuer à éliminer le racisme systémique.»

« Nous tenons à féliciter Téléfilm  pour avoir été la première agence canadienne à contribuer à la mise sur pied du Bureau de l’écran pour la communauté noire », ont déclaré Jennifer Holness, Damon D’Oliveira et Joan Jenkinson, membres de l’équipe ad hoc du Bureau de l’écran pour la communauté noire.  « Cet engagement contribuera à faire en sorte que les productions de cinéastes noirs soient financées et diffusées au Canada et dans le monde entier. Nous ne pourrions être plus enchantés de son soutien et de son investissement. »

« L’établissement d’un Bureau de l’écran pour la communauté noire sera une autre étape majeure dans la création d’une industrie cinématographique plus équilibrée et représentative au Canada », ont ajouté Kathleen Beaugé et E.J. Alon, coprésidents du Groupe de travail sur l’équité et la représentation à Téléfilm Canada. « En poursuivant le déploiement du Plan d’action sur l’équité et la représentation de Téléfilm, nous avons hâte de poursuivre le dialogue avec les créateurs noirs. »

Au mois de juillet, Téléfilm a publié son Plan d’action pour l’équité et la représentation qui énonce une série d’actions dédiées à la création d’une communauté cinématographique plus représentative au Canada pour les cinéastes racisés. Ce plan s’appuie sur des échanges antérieurs et en cours menés en collaboration avec l’industrie, dont un groupe de travail externe sur la diversité et l’inclusion mis sur pied en mars 2019.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Télévision