fbpx

Tënk célèbre son premier anniversaire et offre un accès gratuit à la plateforme les 26, 27 et 28 février 2021

Tënk célèbre son premier anniversaire et offre un accès gratuit à la plateforme les 26, 27 et 28 février 2021

Pour célébrer son premier anniversaire, Tënk propose un week-end de débrouillage pour tous ceux et celles qui souhaitent faire la découverte de la plateforme. Ainsi, du vendredi 26 février dès 19h au dimanche 28 février à minuit, toute la programmation sera accessible gratuitement ici avec le code promo JEDECOUVRETENK. L’occasion est parfaite pour se familiariser avec Tënk, un diffuseur local et indépendant proposant le meilleur des cinémas du réel à l’année.

UNE PREMIÈRE ANNÉE BIEN REMPLIE

Depuis le lancement de Tënk au Québec, le 28 février 2020, c’est plus de 300 films qui ont été diffusés à un public fidèle d’abonné.e.s qui ne cesse de croître. En plus de faire rayonner le documentaire d’auteur, Tënk accorde une importance capitale à la représentation d’une pluralité de regards. Afin de refléter le monde dans toute sa complexité, la programmation est paritaire, diversifiée et accorde une place autant à la relève qu’aux cinéastes confirmé.e.s.

En cette première année, la part belle a été faite aux femmes cinéastes, alors que de grandes réalisatrices ont été mises en valeur à travers la présentation d’un fragment de leur œuvre : Chantal Akerman, Agnès Varda, Mariana Otero et Alice Diop, entre autres.

Le cinéma québécois, riche d’une longue tradition documentaire, a lui aussi été fièrement représenté, avec 119 films sélectionnés. Du film méconnu de René Bail, Les Désoeuvrés (1959)au court métrage primé de la jeune Carmen Rachiteanu, Jo (2019)c’est à une véritable traversée du documentaire de création que Tënk nous convie chaque semaine.

Certains thèmes ont pu être approfondis via des escales de programmation, confiées à des commissaires invité.e.s. La question de la vieillesse a été creusée via une programmation de l’anthropologue Luce Des Aulniers, l’intimité numérique a été sondée par la cinéaste et professeure Diane Poitras, et les enjeux de nos voisins américains ont été disséqués le temps des élections par le journaliste Fabien Deglise. Une façon originale de réfléchir à l’actualité à l’aune des regards longs du documentaire.

UNE PLATEFORME RENOUVELÉE ET PLUS ACCESSIBLE

Afin de souligner son premier anniversaire, Tënk inaugurera dès la fin février sa version bilingue. Ainsi, c’est tout le Canada qui pourra profiter des sélections minutieuses et renouvelées chaque semaine de la crème du documentaire. Offerts dorénavant en anglais et en français, les films d’ici pourront voyager dans le Canada anglais, et vice-versa. Une programmation spéciale pour mettre de l’avant les cinéastes anglophones sera d’ailleurs proposée lors de la semaine du lancement de la version bilingue.

Par ailleurs, Tënk bonifiera son catalogue d’une offre de vidéo sur demande (VSD). Comme les films sur Tënk sont souvent rares et précieux, certaines œuvres – suite à leur programmation régulière de deux mois sur la plateforme – pourront être louées pour une durée de 48 heures, au coût de trois dollars. Cette offre de VSD est uniquement disponible pour les abonné.e.s : il s’agit d’une offre de rattrapage, pour ceux et celles qui souhaiteront visionner un film en dehors de la fenêtre de programmation. Dès le 28 février, plus de 70 documentaires vus sur Tënk en 2020 seront à nouveau disponibles via la vidéo sur demande !

Finalement, Tënk fera peau neuve en lançant à l’été 2021 une version améliorée de sa plateforme, permettant de présenter encore mieux les œuvres et de les partager plus aisément. Davantage de contenu éditorial sera offert, dont des entrevues avec des documentaristes.

À VOIR PROCHAINEMENT

Dans les prochaines semaines, les abonné.e.s auront droit à une escale sur le rire concoctée par la documentariste Christine Chevarie, ainsi qu’à une sélection de cinq films pour décrypter l’économie offerte par le philosophe Alain Deneault. Un fragment de l’œuvre de la cinéaste italienne Cecilia Mangini, pionnière et grande dame du documentaire indépendant, qui vient tout juste de nous quitter à 93 ans, est prévu pour mars.

À PROPOS DE TËNK

Tënk a été créée à Lussas, en France, dans ce qu’on surnomme affectueusement Le Village documentaire. Depuis sa création, c’est plus de 1 000 oeuvres qui ont été diffusées en Europe francophone à des milliers d’abonné.e.s. En février, une équipe d’ici a lancé la version québécoise de la plateforme, avec la complicité d’une quinzaine de professionnel.le.s du milieu documentaire au Québec.

Parce que changer le monde est une tâche bien démesurée, Tënk se donne la mission plus modeste de renouveler les regards que l’on porte sur le monde par le biais de la diffusion d’oeuvres fortes et singulières. Tënk, c’est un festival de films… à l’année longue!

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire / en ligne / Web