fbpx

TËNK : Pleins feux sur les RIDM dès le 18 novembre 2020

Pleins feux sur le RIDM dès le 18 novembre 2020 sur Tënk

Tënk et les RIDM s’unissent pour célébrer le documentaire !

Tënk est heureuse de s’associer au premier festival de documentaires au Québec, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), dont la 23e édition se déroule virtuellement jusqu’au 2 décembre 2020. Pour l’occasion, Tënk propose une programmation en symbiose avec celle des RIDM avec des films complémentaires venant satisfaire la curiosité des cinéphiles. 

Tënk présentera une sélection gratuite, sans abonnement requis, de films autour de Peter Wintonick dès le 18 novembre, dans la foulée de la première québécoise de Wintopia (Mira Burt-Wintonick) aux RIDM. On pourra y voir Manufacturing Consent (coréalisé avec Mark Achbar), sur la vie politique et les idées de l’intellectuel Noam Chomsky, ainsi que Cinéma vérité : le moment décisif et The New Cinema autour du cinéma. Également au programme, Seeing is Believing (coréalisé avec Katerina Cizek), à propos de la démocratisation des sources d’information et leur apport à la participation citoyenne, Citizen Clown, premier film du documentariste, portant sur un clown-mime d’Ottawa, ainsi que The Street, un documentaire intimiste de Daniel Cross qui suit trois itinérants montréalais, co-produit et monté par Wintonick.

Dès le 20 novembre, la plateforme proposera à ses abonné.e.s un fragment de l’œuvre de Mariana Otero. Suite à sa première canadienne aux RIDM, Tënk rendra disponible Histoire d’un regard, dans lequel la cinéaste explore les milliers de clichés du photo-journaliste français Gilles Caron, disparu au Cambodge en avril 1970. Seront aussi proposés Histoire d’un secret, à mi-chemin entre l’enquête personnelle et la revendication collective, où la cinéaste reconstruit l’histoire de la disparition de sa mère, et L’Assemblée, un film portant sur le mouvement français Nuit debout durant lequel, pendant plus de trois mois, des gens de tous horizons ont essayé avec passion de réinventer la démocratie. 

La programmation met aussi de l’avant des films marquants de l’édition 2019 des RIDM (déjà disponible). Ce sera l’occasion de voir ou de revoir le touchant Overseas de Sung-A Yoon, un portrait de femmes philippines quittant leur univers pour se lancer dans un monde inconnu au service de familles riches, devenant les servantes modernes d’un monde globalisé. On pourra aussi profiter de Ne croyez surtout pas que je hurle de Frank Beauvais, qui propose un montage poétique et bouleversant des 400 films que le cinéaste a regardés pendant une rupture amoureuse ainsi que Clebs de Halima Ouardiri, un court métrage primé sur un refuge de chiens errants au Maroc en attente d’être adoptés.

Dans le cadre de l’édition 2020 des RIDM, Tënk est fière de co-présenter la première nord-américaine du plus récent film de Claire Simon, Le Fils de l’épicière, le Maire, le Village et le Monde, dans lequel la cinéaste filme la création de Tënk et la mise au monde de sa vibrante communauté documentaire. Une incursion dans le milieu de la culture qui sera disponible sur la plateforme en ligne du festival du 26 novembre au 2 décembre.

DERNIÈRE CHANCE

Ces nouveautés s’ajoutent aux films déjà disponibles sur la plateforme. Pour se remémorer toute la lumière qu’offrent les écoles malgré les temps sombres, Tënk propose La langue est donc une histoire d’amour de Andrés Livov et Les Chiens-Loups de Dominic Leclerc. La plateforme rappelle aussi qu’il reste moins de deux semaines pour profiter de l’Escale Crise d’Octobre, qui comprend six films dont FLQ de Jean-Pierre Masse.

 

 

À PROPOS DE TËNK

Tënk a été créée à Lussas, en France, dans ce qu’on surnomme affectueusement Le Village documentaire. Depuis sa création, c’est plus de 1 000 oeuvres qui ont été diffusées en Europe francophone à des milliers d’abonné.e.s. En février, une équipe d’ici a lancé la version québécoise de la plateforme, avec la complicité d’une quinzaine de professionnel.le.s du milieu documentaire au Québec.

Parce que changer le monde est une tâche bien démesurée, Tënk se donne la mission plus modeste de renouveler les regards que l’on porte sur le monde par le biais de la diffusion d’oeuvres fortes et singulières. Tënk, c’est un festival de films… à l’année longue!

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / en ligne / Festival / Web