fbpx

TV5 dévoile une nouvelle websérie VIE SAISONNIÈRE

TV5 dévoile une nouvelle websérie
VIE SAISONNIÈRE
La dure réalité des travailleurs agricoles étrangers au Québec

 

 

Longues heures de récolte pour un salaire dérisoire, peur du renvoi et risque d’accident mortel font partie du quotidien de la main-d’œuvre étrangère qui permet la survie de l’agriculture québécoise. TV5 dévoile Vie saisonnière, une nouvelle websérie documentaire financée par le Fonds TV5 en 2015, disponible dès maintenant à tv5.ca.

Réalisée par Rodolphe Beaulieu-Poulin, Sophie Guérin et David Champagne, Vie saisonnière propose en cinq épisodes une immersion dans la réalité peu connue des travailleurs étrangers saisonniers et dresse un portrait, en différents points de vue, du nouveau visage de l’agriculture au Québec.

L’HISTOIRE

Au cœur de la Montérégie, à Saint-Rémi, plusieurs milliers de travailleurs d’Amérique latine transforment chaque été le paysage rural du Québec. Qu’ils viennent du Mexique, du Guatemala ou du Honduras, ils quittent leur famille et leur pays pour venir récolter nos légumes le temps d’une saison. Ils travaillent entre 50 et 80 heures par semaine pour combler le manque de main-d’œuvre fiable et bon marché. Ayant un statut d’employé temporaire, leur présence au Canada les lie aux employeurs, ce qui mène parfois à l’abus. Qu’en est-il des rapports entre ces travailleurs saisonniers et leur société d’accueil?

Les cinq épisodes de Vie saisonnière peuvent être visionnés en exclusivité à:

http://tv5.ca/vie-saisonniere.

8bb4fbca-0d17-4fee-b547-adb501dfb3a1

Épisode 1 – Déracinement temporaire
Juan, Mario, Tito et Cenovio travaillent pour un producteur de pommes, de bleuets et de sirop d’érable. Alors qu’au village, on se prépare pour la Saint-Jean-Baptiste, que feront-ils en ce jour de fête nationale?

Épisode 2 – Main d’oeuvre rêvée
Manon est propriétaire d’une ferme maraichère. Au cours des dernières années, la ferme a connu une expansion considérable et elle a dû trouver une solution pour combler son manque de main-d’oeuvre.

Épisode 3 – Silence quotidien
Melvin Mendez est coordonnateur d’un organisme catholique qui offre du soutien aux travailleurs étrangers temporaires. Il nous raconte l’histoire tragique d’un travailleur qui était devenu, au fil des ans, un de ses bons amis.

Épisode 4 – Mécanique sociale
Militant et syndicaliste, Julio a mis sur pied un projet original pour améliorer le quotidien des travailleurs étrangers temporaires à l’intérieur de son garage.

Épisode 5 – Saison achevée
Pedro et Paco travaillent dans une ferme maraichère depuis 4 ans, à raison de 10 mois par année. Pour eux, la saison achève et ce sera bientôt l’heure de retourner à la maison.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / medias numériques / Télévision / Web