fbpx

Vous voulez faire un film d’animation à l’ONF?

Les studios de l’ONF partout au Canada participeront à la 11e édition de Hothouse. Postulez avant le 11 décembre pour avoir la chance de participer au programme Hothouse de l’ONF destiné aux animateurs canadiens émergents

 

 

L’Office national du film du Canada (ONF) est à la recherche de propositions pour son programme de formation Hothouse destiné aux animateurs canadiens de la relève, maintenant à sa 11e édition.

Les cinéastes et les artistes canadiens peuvent postuler jusqu’au 11 décembre surhttp://films.onf.ca/hothouse/ et courir la chance d’être parmi les 6 participants d’un stage rémunéré de 12 semaines avec des professionnels de l’animation de l’ONF – une expérience unique avec le Studio d’animation primé aux Oscars de l’ONF.

Cette année, le réalisateur agissant à titre de mentor est Malcom Sutherland, un réalisateur, animateur et concepteur installé à Montréal, qui travaille dans les domaines du cinéma, de la télévision, des publicités Web et des vidéoclips. Ayant participé au tout premier Hothouse, il est le premier ancien participant à revenir à titre de mentor.

Autre première pour le programme Hothouse : les studios de l’ONF du pays prendront également part à l’opération. Le cinéma à la base et le développement communautaire étant les mantras de cette année, les participants pourront désormais travailler à distance avec leur centre de production de l’ONF le plus proche, avec le Studio d’animation comme moteur créatif.

Le thème du 11e programme Hothouse est « Sons dénichés 2.0 » – une reprise du thème à succès de l’an dernier, dans lequel les organisateurs sondaient le Web à la recherche de clips audio fascinants, insolites, dérangeants ou qui, d’une certaine manière, recélaient de non-dits et de sens cachés. Cette année, le programme propose du nouveau : les participants peuvent utiliser l’un des 14 clips audio présélectionnés ou proposer un clip audio de leur choix. « Sons dénichés » demande de la satire et de la subversion; les candidats sont donc encouragés à penser l’audio comme un tremplin pour stimuler leur propre créativité : n’ayez pas peur de réinterpréter, de commenter ou de jouer avec le sens d’origine.

À l’instar de Malcom Sutherland, certains des animateurs de la nouvelle génération les plus applaudis du Canada ont fait leurs débuts dans le programme Hothouse, y compris Patrick Doyon, nommé pour un Oscar pour son court métrage d’animation Sunday/Dimanche, et Howie Shia, dont le court métrage Flutter, produit par l’ONF, a reçu le grand prix des entrées libres aux récompenses du dessin animé à Tokyo (Tokyo Anime Awards).

Les propositions doivent être reçues au plus tard le vendredi 11 décembre 2015 à 17 h (heure de l’Est) et doivent être envoyées par courriel (aucune candidature par la poste ne sera acceptée). Les six candidats retenus seront informés d’ici le vendredi 18 décembre 2015. Le programme se déroulera du 1er février au 22 avril 2016. Pour obtenir plus d’information, veuillez visiter http://films.onf.ca/hothouse/.

Hothouse continue de repenser les façons de faire de l’animation. Des façons plus rapides, plus souples, qui englobent les multiples possibilités du processus d’animation tout en maintenant les hauts niveaux d’excellence créatrice et technique. Avec ce programme, l’ONF est à la recherche de six nouveaux talents disposés à s’investir corps et âme dans cette expérience intensive.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma