fbpx

27 mai 2019 – Événement spécial « La fin des terres » de Loïc Darses au Théâtre Outremont

L’ONF et le magazine Nouveau Projet lancent un événement spécial autour du documentaire La fin des terres de Loïc Darses au Théâtre Outremont le lundi 27 mai

Le lundi 27 mai à 19 h 30, au Théâtre Outremont, le long métrage documentaire La fin des terres (ONF) de Loïc Darses sera présenté lors d’un événement spécial organisé par l’ONF et le magazine Nouveau Projet.

Une table ronde, animée par Miriam Fahmy et à laquelle participeront le réalisateur, les protagonistes du film Aurélie Lanctôt et Maïtée Labrecque-Saganash ainsi que le rédacteur en chef de Nouveau Projet, Nicolas Langelier, se tiendra après la projection mise sur pied par Ciné-Outremont. L’événement permettra d’approfondir les discussions passionnées et passionnantes qui ont eu lieu dès la sortie en salle cet hiver de cette œuvre cinématographique poignante, où le cinéaste adopte une posture sans compromis pour sonder la conscience politique, territoriale et identitaire de notre époque, du point de vue de millénariaux.

Une tournée de projections au Québec est en cours de préparation pour l’automne 2019.

Parcours de La fin des terres

Produit à l’ONF par Colette Loumède

La fin des terres a connu une première mondiale marquante en clôture des Rendez-vous Québec Cinéma, une sortie en salle à guichets fermés en mars à la Cinémathèque québécoise et au Cinéma Moderne, à Montréal, et trois semaines à l’affiche au Cinéma Cartier à Québec, où la discussion avec les protagonistes du film Catherine Dorion et Nora Loreto a été très riche et animée. Une série de projections s’est ensuite amorcée dès le 16 avril à Rimouski et se poursuivra le 18 mai aux îles de la Madeleine et le 25 mai à Iqaluit, avant la grande tournée qui mènera le documentaire aux quatre coins du Québec.

Événement spécial au Théâtre Outremont

Lundi 27 mai, 19 h 30

Projection de La fin des terres suivie d’une table ronde organisée par le magazine Nouveau Projet et l’ONF

Quelle pourrait être l’identité d’un Québec vraiment en phase avec sa population actuelle et les défis du 21e siècle ? Cette grande question, centrale dans la réflexion et les actions du magazine Nouveau Projet, est aussi au cœur du documentaire La fin des terres. Cette table ronde réunira les forces et les idées de Nouveau Projet, des artistes et artisans de l’ONF, ainsi que celles du public, à la suite de la projection du film.

Modératrice : Miriam Fahmy, chercheuse et animatrice indépendante
Participants et participantes :
Loïc Darses, cinéaste
Maïtée Labrecque-Saganash, chroniqueuse au journal Métro et à The Nation, militante crie
Aurélie Lanctôt, auteure, chroniqueuse au Devoir et codirectrice de la revue Liberté

Nicolas Langelier, directeur d’Atelier 10 et rédacteur en chef de Nouveau Projet

À propos de La fin des terres (90 min)

Le film donne la parole à 17 jeunes d’horizons diversifiés, qui ont en commun d’être nés trop tard pour pouvoir voter au référendum de 1995 sur la souveraineté du Québec. On n’entend que leurs voix. Se superposent à leurs mots des lieux, vides, où s’est pourtant écrit le récit québécois, du calvaire d’Oka à la grande mosquée de Québec, en passant par Manic-5, Kahnawake, la montée Berri, le stade olympique, les berges de la Gaspésie et l’Assemblée nationale. Aucune image d’archives n’a été utilisée.

Face à l’échec de la génération précédente sur des sujets comme l’identité, la question nationale, la place des Autochtones dans la société, l’appropriation du territoire et l’environnement, ces millénariaux, choisis parce qu’ils ont réfléchi à ces enjeux, réussissent à mettre des mots justes et percutants sur la situation actuelle, que l’on ressent sans la nommer. Un peu comme si ces jeunes gens cherchaient à faire de l’espace, à créer une suite du monde possible pour le Québec. Avec les voix des protagonistes Maïtée Labrecque-Saganash, Jean-François Ruel (alias Yes Mccan), Carl Bergeron, Nora Loreto, Mélanie Hotchkiss, Lucia Carballo, Sibel Ataogul, Jade Barshee, Aurélie Lanctôt, Catherine Dorion, Jonathan Durand Folco, Simon-Pierre Savard-Tremblay, Pierre-Luc Brisson, Alexandre Leduc, Léane Labrèche-Dor, Patricia Boushel et Clara L’Heureux-Garcia.

À propos du cinéaste

Loïc Darses a réalisé le court métrage Elle pis son char (2015), gagnant de plusieurs prix et présenté à Sundance. L’accueil a en effet été des plus chaleureux pour ce film, puissant, « inclassable, un road movie original, troublant et intime, violent et tendre » (Patrick Lagacé). En 2019, Loïc Darses revient avec le long métrage documentaire La fin des terres, où l’idée de transmission, la plongée poétique dans de larges paysages et la quête identitaire sont de nouveau au premier plan. Il prépare actuellement un court métrage de fiction, Cercueil, tabarnak !.

L’ONF en bref

L’ONF est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 24 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour y accéder, allez à ONF.ca ou téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Événements