fbpx

2e saison de la websérie L’Atelier Pierre Thibault

La coopérative ON EST 10 présente la deuxième saison de la websérie L’Atelier Pierre Thibault ce jeudi 23 mars 2017 sur La Fabrique culturelle de Télé-Québec.

__

Et si la beauté rendait heureux

L’architecture est célébrée dans la 2e saison de la websérie L’Atelier Pierre Thibault

Au cours des 8 nouveaux épisodes, l’architecte renommé Pierre Thibault, coauteur du livre à succès Et si la beauté rendait heureux, nous entraîne dans un voyage où l’architecture s’intègre de façon organique à son environnement, tant dans les lieux publics que dans les espaces communs, que ce soit au niveau de bâtiments, de l’aménagement de villes et de villages, ou d’installations éphémères. Au cours de ce périple, il se penche principalement sur l’impact que l’architecture peut avoir sur la qualité et le mode de vie des gens.

 

Pierre Thibault

Pierre Thibault amènera les internautes à se questionner sur les espaces publics, notamment grâce à l’épisode phare sur l’école, dans lequel il aborde l’influence des lieux d’apprentissage. Thibault y livre un brillant plaidoyer sur notre besoin urgent de repenser l’école, nous invitant à prendre part à une importante conversation sur nos choix de société. Il abordera également les initiatives mises en place par des collectifs d’artistes (Passages Insolites), d’étudiants (le SPOT) et de designers locaux (Village au Pied-du-Courant), qui, chacun à leur manière, se sont donné comme mission de réinventer la place du citoyen dans l’espace public.

Deuxième saison

De Tokyo à La Havane, en passant par Saint-Élie-de-Caxton, la deuxième saison abordera les défis de développement d’un environnement harmonieux dans des contextes aussi différents qu’une métropole dense, une ville ancrée dans le passé et un village à la popularité grandissante. Thibault explorera la dualité, la modernité et la tradition d’une architecture qui transcende les époques. « Comment concevoir de nouveaux espaces tout en respectant ceux qui sont existants? » et « De quelle façon faire une utilisation judicieuse de l’espace pour créer un environnement de qualité? » sont des réflexions fondamentales proposées par Pierre Thibault et nourries par les étudiants en architecture de l’Université Laval qui l’accompagnent.

 

On retrouvera également le couple Mathieu et Maria dans sa maison des Laurentides, dont nous avions suivi les premières étapes de conception et de construction dans la première saison. L’influence de la nature dans l’architecture reste fondamentale dans cette deuxième saison, au point où celle-ci se transpose en ville pour observer la transformation d’un triplex, d’une ancienne fonderie et d’un penthouse parfaitement intégrés dans la nature environnante.

 

La caméra vient poser un regard contemplatif qui s’imbrique en complémentarité avec la vision de l’architecte. Avec sensibilité et retenue, la réalisatrice Claude Bastien pose un regard délicat, près de la nature, montrant la communion entre l’architecture, l’art et la nature. Les épisodes, d’une durée moyenne de 15 minutes, s’inscrivent dans le mouvement du slow web en offrant un contenu de qualité, plus long, en opposition avec l’instantanéité qu’impose la culture du Web.

Il est possible de revoir l’intégralité de la 1re saison sur La Fabrique culturelle. La 2e saison de L’Atelier Pierre Thibault y sera offerte dès le 23 mars.

http://www.lafabriqueculturelle.tv/webseries/270/atelier-pierre-thibault-saison-2

 

À propos de Pierre Thibault
Pierre Thibault est un architecte reconnu pour l’ensemble de ses projets. Son œuvre est le résultat d’une pensée qui place en interaction constante l’être humain et le territoire à habiter, qu’il soit naturel ou urbain. Sa démarche toute personnelle se concrétise à travers des réalisations architecturales d’envergure au sein de l’Atelier Pierre Thibault. On lui doit notamment le musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, la villa du lac du Castor et l’abbaye Val Notre-Dame. Éternel voyageur, admirateur de l’immense pouvoir de transformation des saisons au Québec, amoureux de la contemplation comme façon de ralentir le temps, Pierre Thibault consacre aussi une grande partie de sa pratique à la réalisation d’installations architecturales éphémères, inscrites tout en délicatesse dans les paysages avec lesquels elles font corps. Il signe avec François Cardinal le livre Et si la beauté rendait heureux, paru à l’automne dernier.

***

À propos de ON EST 10
ON EST 10 œuvre dans le domaine de la production cinématographique et audiovisuelle. Ses membres forment une équipe polyvalente où se complètent les capacités, le style et l’approche individuels de chacun. Véritable moteur de la scène culturelle montréalaise, ON EST 10 offre la possibilité d’une collaboration fructueuse et stimulante à la communauté corporative et artistique.
onest10.com

À propos de La Fabrique culturelle

La Fabrique culturelle est la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec. Elle est alimentée par les dix bureaux régionaux de Télé-Québec ainsi que par une centaine de partenaires du milieu culturel et les membres de la communauté. Elle a pour mandat de faire rayonner les arts et la culture en valorisant l’identité culturelle québécoise sur l’ensemble du territoire, principalement à travers la créativité de ses artistes et artisans. La Fabrique culturelle est sur Facebook, Twitter, Instagram. lafabriqueculturelle.tv

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Télévision / websérie